Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

La Région Nouvelle-Aquitaine

Séance plénière CR Nouvelle-Aquitaine
Séance plénière

Séance plénière des 15 et 16 décembre 2022

Temps de lecture 20 minutes

Pour cette dernière séance plénière de l'année 2022, 35 dossiers étaient à l'ordre du jour. Les conseillers régionaux ont eu, entre autres, à se prononcer sur le budget, les programmes européens, 24 contrats de développement et de transitions, le pacte alimentaire Nouvelle-Aquitaine ou encore le plan zéro plastique.

Modifié le vendredi 16 décembre 2022
  • #Collectivité territoriale

Ordre du jour

Jeudi 15 décembre

  • 1 Fonctionnement du Conseil Régional - commission permanente - décision de remplacement

  • 2 Budget primitif 2023 : budget principal / budget annexe Agence Régionale de l'Innovation ARI- budget annexe fonds européens - budget annexe régie cinéma - budget annexe service public local production d'énergie photovoltaïque 

  • 3 Communication relative aux programmes européens régionaux Nouvelle-Aquitaine 2021-2027 

  • 4 Programme prévisionnel des investissements 2022 - 2028
    Dans un monde en mutation, construire, aménager et entretenir les Etablissements Publics Locaux d’Enseignements (EPLE) et les Centres de Ressources, d’Expertise et de Performance Sportive (CREPS), tremplins de la réussite des jeunes Néo-Aquitains au sein de nos territoires 

  • 5 Création de deux établissements publics locaux d'enseignement (EPLE) en Gironde - Le Barp et Créon 

  • 6 Communication : rapport spécial sur les conditions d'exercice du mandat confié par le Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine aux sociétés d'économie mixte pour la réalisation des travaux - exercice 2021

  • 7 Conventions entre la Région Nouvelle-Aquitaine et les autorités académiques de Nouvelle-Aquitaine portant sur les échanges d’informations statistiques nécessaires au pilotage du système éducatif

  • 8 Conventions pluriannuelles d'objectifs dans le domaine de la culture et du patrimoine

  • 9 Arts plastiques et visuels : contrat de filière 2023-2026 entre la Région, l'Etat et le réseau Astre

  • 10 Langues et cultures régionales - avenant à la convention constitutive modifiée du groupement d'intérêt public "office public de la langue basque"

  • 11 Contrat de partenariat entre la Région, la direction générale pour l'armement et l’agence innovation de défense (renouvellement) 

  • 12 Convention pluriannuelle d’objectifs et de moyens Région Nouvelle-Aquitaine / Agence de Développement et d’Innovation (ADI) de Nouvelle-Aquitaine 2023 – 2024 - 2025

  • 12b International - délibération modificative - prolongation convention-cadre de partenariat Région Nouvelle-Aquitaine /Team France Export Nouvelle-Aquitaine

  • 13 « Réaliser l'égalité 2018-2022 » communication du bilan de la quatrième année de déploiement du plan d'action 2021

  • 14 Présentation du rapport social unique 2021 de la Région Nouvelle-Aquitaine

  • 15 Tableau des emplois

  • 16 Adhésion de la Région Nouvelle-Aquitaine aux chartes EcoGaz et EcoWatt

  • 17 Convention partenariale triennale entre la délégation régionale Nouvelle-Aquitaine du Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT) et la Région Nouvelle-Aquitaine

  • 18 Reproduction et représentation d’œuvres protégées : droit de copie pour un panorama de presse électronique de la collectivité

Vendredi 16 décembre 2022

  • 19 Approbation de 24 contrats de développement et de transitions 2023-2025 : Ouest Charente Pays du Cognac, Grand Angoulême La Rochefoucauld Porte du Périgord, Ruffécois, Charente e Limousin, La Rochelle Ré Aunis, Haute-Saintonge, Îles et Estuaires Charentais, Vals de Saintonge, Brive / Tulle, Haute-Corrèze Ventadour, Ouest Creuse, Sud Creusois, Territoire de Guéret, Bergeracois, Isle en Périgord, Grand-Libournais, Médoc, Adour Chalosse Tursan Marsan, Val de Garonne Guyenne Gascogne, Montagne Béarnaise, Lacq-Orthez - Béarn des Gaves, Mellois, Centre Vienne, Monts et Barrages

  • 20 Pacte Alimentaire Nouvelle-Aquitaine, pour une alimentation durable et locale 

  • 21 Plan zéro pollution plastique

  • 22 Convention de partenariat entre TENAQ et la Région Nouvelle-Aquitaine 

  • 23 Avis sur le renouvellement de l’agrément Etat-Région du conservatoire d’espaces naturels de Nouvelle-Aquitaine.

  • 24 Parcs naturels régionaux : une nouvelle stratégie pour accélérer la mise en œuvre de néo terra et sécuriser les syndicats mixtes de gestion.

  • 25 Conventions de financement pour l'acquisition de 15 rames TER 

  • 26 Transfert de compétences et conventions d'affrètement avec les Autorités Organisatrices de la Mobilité (AOM).

  • 27 Port de Bayonne : adoption de la charte d'accueil des entreprises

  • 28 Port de Bayonne : adoption d'orientations d'aménagement pour le secteur Port Aval sur la commune de Tarnos - engagement d'études préalables d'opportunité et de faisabilité

  • 29 Engagement citoyen : modification des règlements d'intervention : service civique et aides aux brevets (BAFA, BAFD, BNSSA)

  • 30 Prolongation de la feuille de route régionale des écoles de la deuxième chance

  • 31 Formation professionnelle des personnes placées sous-main de justice : prolongation de la convention de partenariat entre la Région Nouvelle-Aquitaine et la Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires de Bordeaux

  • 32 Feuille de route pour l’action européenne, transfrontalière et internationale de la Région Nouvelle-Aquitaine 2023-2028 

  • 33 Politique régionale d’appui aux initiatives locales de solidarité internationale

  • 34 Coopération internationale : accord-cadre triennal de coopération décentralisée avec la Région Itasy à Madagascar (2023-2025) 
    MOTIONS – QUESTIONS ORALES - VOEUX
     

Regarder la séance du jeudi 15 décembre

Regarder la séance du vendredi 16 décembre

Le budget primitif 2023 face aux crises et aux transitions

Cette séance plénière s’est ouverte sur le vote du budget primitif 2023, « un des plus difficiles » à construire, a rappelé le Président Alain Rousset. « Les crises s’enchaînent, elles se superposent et elles n’épargnent personne », a indiqué en préambule Sandrine Derville, vice-présidente en charge des finances. Le budget primitif 2023 traduit le paradoxe de la situation économique actuelle, écartelé entre l’incertitude des crises et la nécessité d’accélérer les transitions. Ainsi, pour cette année 2023, la Région mobilise 3,5 milliards d’euros pour faire face à l’urgence écologique, environnementale, énergétique, économique, sociale, mais également pour faire face à l’inflation.

Les 6 piliers du budget primitif 2023

  • Développement économique, emploi : 583,9 millions d’euros
  • Jeunesse : 1 008,3 millions d’euros
  • Aménagement du territoire : 666,8 millions d’euros
  • Transition énergétique et écologique : 490,3 millions d’euros
  • Gestion des fonds européens : 327,1 millions d’euros
  • Administration générale :  481,6 millions d’euros

Ce budget primitif 2023 est marqué par la hausse des dépenses de fonctionnement (liées à la crise énergétique et l’inflation). Les surcoûts sont particulièrement importants pour les transports routiers et TER, mais également dans les lycées (avec le gel des tarifs dans les cantines, voté par la Région). La Région fait le choix d’un niveau d’investissement record de 1,113 milliard d’euros pour réaliser sa feuille de route des transitions Néo Terra, tout en maintenant ses priorités pour la jeunesse, le développement économique et l’emploi, l’aménagement du territoire, la santé (avec les formations sanitaires et sociales) et la culture (dont le budget a été sanctuarisé pour une nouvelle année consécutive).

Des investissements au cœur des défis
200 M pour les lycées

notamment pour la performance énergétique et la géothermie

186 M pour les transports

Régénération des lignes ferroviaires, stratégie RER, achat de matériel (15 rames), verdissement des TER…

340 M pour l'économie

et ses acteurs : filières, recherche et innovation

66 M pour le THD

Finalisation du déploiement du Très Haut Débit

500 M pour la formation

pour la stratégie régionale de formation professionnelle

10,5 M pour la RN141 & 147

Travaux pour le désenclavement de Limoges

Les fonds européens 2021-2027

Lors de cette séance plénière ont aussi été présentés les nouveaux programmes européens qui s’appliqueront jusqu’en 2027. Trois programmes sont concernés :

  • le programme Nouvelle-Aquitaine FEDER - FSE + 2021-2027
  • le volet régional de la politique agricole commune 2023-2027 (FEADER)
  • la déclinaison régionale du programme national FEAMPA 2021-2027.

Cette nouvelle génération de programmes représente près de 1,3 milliard d’euros, gérés par la Région.

Le programme régional FEDER - FSE 2021-2027

Regroupant le FEDER (Fonds européen de développement régional) et le FSE (Fonds social européen), ce programme est doté de plus de 875 millions d’euros de fonds européens. Ces crédits permettront de soutenir de nombreux projets néo-aquitains dans des domaines comme la recherche et l’innovation, l’accompagnement des PME, l’appui aux projets publics et privés de transition énergétique et écologique, mais aussi le soutien à l’emploi.

Le plan stratégique régional FEADER

De 2021 à 2027, 423 millions d’euros de FEADER (Fonds européen agricole pour le développement rural) seront mobilisables en Nouvelle-Aquitaine, soit 84,61 millions d’euros par an. La Région a construit un plan stratégique régional (PSR) pour flécher efficacement ces fonds, autour de six grands axes :

  • Encourager et accompagner l’installation de nouveaux agriculteurs.
  • Réussir la transition écologique
  • Créer un environnement favorable au développement de la filière forêt bois.
  • Préserver la diversité biologique et le patrimoine naturel des sites Natura 2000.
  • Fournir et promouvoir une alimentation durable et de qualité.
  • Appuyer le développement local et les approches territoriales.
Le volet régional du FEAMPA

L’enveloppe de crédits européen FEAMPA confiée à la Nouvelle-Aquitaine s’élève à 33,6 millions d’euros pour la période 2021-2027. Le fonds européen pour les affaires maritimes, la pêche et l’aquaculture (FEAMPA) relève d’une autorité de gestion unique nationale : la direction générale des affaires maritimes, de la pêche et de l’aquaculture (DGAMPA). Les Régions se sont, à nouveau, vues confier une partie des dispositifs en subvention globale. En Nouvelle-Aquitaine, la stratégie régionale a permis de définir 4 ambitions régionales : soutenir une pêche responsable et durable, attractive et à forte valeur ajoutée ; encourager une aquaculture exemplaire en matière d’environnement, de qualité sanitaire et d’innovation ; accompagner la valorisation et la transformation des produits et co-produits de la pêche et de l’aquaculture ; et soutenir le développement d’une économie bleue durable à l’échelle locale.

Moderniser les lycées : le programme prévisionnel des investissements 2022-2028

Très longuement discuté, le programme prévisionnel des investissements (PPI) a été voté pour la période 2022-2028. Ce PPI, d’un montant total évalué à 1,334 milliard d’euros, est le programme des opérations qui seront réalisées dans les lycées pour construire, aménager et entretenir ces établissements. Le PPI concerne les établissements publics locaux d’enseignements (EPLE) mais également les centres de ressources, d’expertise et de performance sportive (CREPS). Avec ce nouveau programme d’investissement, la Région souhaite agir à la fois pour la jeunesse, les territoires et l’environnement. Le programme se fixe un objectif triple :  

  • faire des établissements des tremplins vers la réussite, pour accompagner tous les jeunes dans leur insertion professionnelle ;
  • répondre à l’urgence climatique, en agissant sur le patrimoine immobilier afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre et les consommations énergétiques ;
  • anticiper et de répondre aux enjeux (démographiques, économiques) des territoires, en renforçant l’attractivité des établissements.

Modifié à l’initiative du Président Alain Rousset en séance plénière, le texte voté renforce également l’agro-écologie dans les exploitations des lycées agricoles, vitrines des métiers de demain dans les secteurs de l’agriculture et de l’alimentation.

Le bilan du PPI 2017-2021

Voté en février 2017, ce précédent PPI s’est vu doté d’une enveloppe de 1,32 milliard d’euros. Le programme a permis de construire ou restructurer 60 000 m² chaque année dans les lycées et EPLE. Les locaux fonctionnels de 201 lycées sont désormais 100% accessibles aux personnes en handicap, et 114 lycées sont chauffés et 66 alimentés en électricité par des sources d’énergies renouvelables. Ce PPI a également lancé la construction des deux nouveaux lycées de Gironde, au Barp et à Créon.

Deux nouveaux lycées en Gironde

La Région Nouvelle-Aquitaine va construire deux établissements publics locaux d’enseignement (EPLE) en Gironde, au Barp et à Créon. Ces deux lycées, inscrits au plan pluriannuel d'investissement (PPI) voté en 2017, sont en cours de construction. C’est un aspect juridique du projet qui a été acté lors de cette plénière avec le vote de la création du lycée général et technologique (LGT) qui ouvrira au Barp à la rentrée 2023 et du lycée polyvalent (LPO) qui ouvrira à Créon à la rentrée 2024. Ces constructions se veulent exemplaires d’un point de vue environnemental avec une meilleure performance énergétique, des bâtiments haute qualité environnementale (HQE) et labellisés E3C2 pour le bilan carbone. Les deux EPLE représentent pour la Région un investissement total de 155,3 millions d’euros, auxquels s’ajoute le coût du mobilier et des équipements.

Culture : soutien aux agences régionales

Au plus près des professionnels des différents secteurs, la politique culturelle en Région mobilise tout un réseau d’agences et d’organismes associés. Cette séance plénière a été l’occasion de voter les conventions pluriannuelles d’objectifs (CPO), qui permettent de soutenir les agences et structures culturelles. Pas moins de 8 conventions pluriannuelles d’objectifs ont été renouvelées, avec :

  • l’établissement public de coopération culturelle L’Empreinte, Scène Nationale à Brive et àTulle (19)
  • la Scène Nationale d’Angoulême (16)
  • l’association La Boulit’ à Lussac-les-Châteaux (86)
  • l’association Festival international de la bande dessinée et la société 9ème Art+, organisatrice du festival à Angoulême (16)
  • l’association de prêt de matériel pour les Actions Culturelles (APMAC), à Saintes (17)

Avec les différents partenaires institutionnels et l’Etat, la Région soutient également les scènes de musiques actuelles (SMAC). Les conventions pluriannuelles d’objectifs pour les années 2023-2026 ont été renouvelées avec trois SMAC : L’Oreille est hardie / Le Confort moderne, à Poitiers (86) ; Jazz à Poitiers (86) et La Nef à Angoulême (16).

Pour finaliser leurs prochaines orientations stratégiques, plusieurs structures ont vu leur conventions prolongées jusqu’en 2023 :

Territoires : 24 nouveaux contrats de développement et de transitions

Sur le littoral, urbains, ruraux, en montagne ou périurbains, ces territoires révèlent la diversité contrastée de la Nouvelle-Aquitaine. Pour ces territoires, les élus ont voté 24 nouveaux contrats de développement et de transitions, qui démarreront en 2023 et s’achèveront en 2025. Ces contrats permettront d’accompagner plus finement des projets, tout en déclinant localement les priorités régionales comme la transition écologique et énergétique et l’affirmation de la ruralité. Avec cette nouvelle génération de contrats, au total, 53 contrats de développement et de transitions seront ainsi mis en œuvre dès le 1er janvier 2023 sur tout le territoire régional (exception faite de Bordeaux Métropole).

Les 24 nouveaux contrats adoptés

Ouest Charente Pays du Cognac ; Grand Angoulême La Rochefoucauld Porte du Périgord ; Ruffécois ; Charente Limousine ; La Rochelle Ré Aunis ; Haute-Saintonge ; Îles et Estuaires Charentais ; Vals de Saintonge ; Brive - Tulle ; Haute-Corrèze Ventadour ; Ouest Creuse ; Sud Creusois ; Territoire de Guéret ; Bergeracois ; Isle en Périgord ; Grand-Libournais ; Médoc ; Adour Chalosse Tursan Marsan ; Val de Garonne Guyenne Gascogne ; Lacq-Orthez - Béarn des Gaves ; Montagne Béarnaise ; Mellois ; Centre Vienne ; Monts et Barrages.

Le Pacte alimentaire en Nouvelle-Aquitaine

Signé en 2021, le Pacte alimentaire déroule un ensemble d’actions jusqu’en 2025 pour une alimentation locale et durable. Le Pacte alimentaire est à la croisée de la feuille de route Néo Terra pour les transitions écologiques et énergétiques, de l’ambition régionale pour l’agriculture biologique et de la stratégie One Health (« une seule santé », pour la santé humaine, animale et environnementale). Piloté par un comité régional alimentation durable et locale (Coralim), ce Pacte alimentaire doit assurer une meilleure coordination des acteurs et une plus grande efficacité dans le déploiement opérationnel des actions.

Plan « Zéro pollution plastique » 2023-2028

« Faire de la Nouvelle-Aquitaine un territoire tendant vers le zéro déchet en 2030 » : c’est une des ambitions de la feuille de route Néo Terra pour les transitions écologiques et énergétiques. La Région se dote d’un ambitieux plan « Zéro pollution plastique » pour en finir avec le plastique jetable. Ce plan vise trois objectifs :

  • zéro plastique à usage unique, avec la mise au point de matériaux ou de solutions de substitutions aux plastiques,
  • zéro plastique en enfouissement en développant le recyclage,
  • zéro plastique dans l’environnement afin de prévenir les fuites dans la nature, notamment dans  l’océan.

Réalisé à la suite d’un travail de concertation rassemblant des acteurs représentatifs concernés par les enjeux (des filières chimie-matériaux, emballages, agro-alimentaires, agriculture, pêche, santé, du recyclage…), le plan « Zéro pollution plastique » sera déployé sur cinq ans, de 2023 à 2028, à travers 22 actions concrètes. Un ensemble d’acteurs institutionnels, économiques et associatifs seront ainsi mobilisés pour sa mise en œuvre.

Transition énergétique : le partenariat avec TENAQ

La Région Nouvelle-Aquitaine renouvelle sa convention de partenariat avec TENAQ pour la période 2023-2025. TENAQ (Territoires d’Energie en Nouvelle-Aquitaine) est l’alliance qui regroupe 13 syndicats départementaux d’électricité et d’énergie de Nouvelle-Aquitaine. Ces syndicats sont les autorités organisatrices de la distribution d’électricité et de gaz, dans leur périmètre. Ils veillent au bon accomplissement des missions de service public et contrôlent l’état des réseaux publics de distribution d’électricité et de gaz. TENAQ leur permet d’élargir leurs actions (par exemple pour la rénovation énergétique de l’habitat, la mobilité propre ou le déploiement des énergies renouvelables). Cette nouvelle convention de partenariat avec TENAQ doit ainsi permettre d’accélérer la transition énergétique des territoires et des entreprises.

La précédente convention, établie de 2018 à 2020, avait notamment permis de faciliter le déploiement de nombreuses bornes de recharge pour véhicules électriques, et de développer la mobilité BioGNV.

Transports : achat de 15 rames de TER

Lors de cette séance plénière, les élus régionaux ont voté l’acquisition de 15 nouvelles rames de TER pour un total de 160,3 millions d’euros. La Région sera la propriétaire de ces rames, qui permettront d’offrir plus de 3600 places assises supplémentaires. Livrées en 2025 et 2026, ces rames (11 rames Régiolis et 4 rames Régio2N) seront déployées sur les lignes régionales et sur le RER Métropolitain. Une participation de Bordeaux Métropole est attendue à hauteur de 50 % pour les rames qui seront déployées dans le cadre du RER Métropolitain.

Formations aux détenus de Nouvelle-Aquitaine

Les élus ont également choisi de prolonger la convention de partenariat avec la Direction interrégionale des services pénitentiaires (Disp). Cette convention (allongée à 2024) permet de proposer à des détenus près de 80 actions de formation dans 12 secteurs d’activités en tension : bâtiment, industrie, horticulture, mécanique, hôtellerie-restauration, propreté et hygiène, logistique, commerce, textile, menuiserie, numérique, préparation à la création d’entreprise. Au total, 2430 places de formation certifiante sont ainsi ouvertes aux personnes placées sous main de justice en Nouvelle-Aquitaine. Pour la période 2022-2024, ce programme régional de formation en détention représente un budget de 12,5 millions d’euros, dont 50 % de co-financement de l’Union européenne. Le précédent programme (pour la période 2019-2021) avait permis d’organiser plus de 250 sessions de formation et de former 2600 détenus, avec un taux de certification (totale ou partielle) supérieur à 90 %.

Feuille de route pour l’action européenne, transfrontalière et internationale

Plus grande région de France, frontalière de l’Espagne et ouverte sur l’Atlantique, la Nouvelle-Aquitaine assume pleinement son envergure européenne et internationale avec cette nouvelle feuille de route. La précédente, établie en 2019, était destinée à encadrer son action extérieure. Cette feuille de route 2023-2028 pour l’action européenne, transfrontalière et internationale renouvelle l’ambition régionale. Elle intègre 6 objectifs :

  • Faire de l’action européenne et internationale un accélérateur de l’innovation sur l’ensemble du territoire. 
  • Faciliter l’accès des opérateurs régionaux à l’Europe et à l’international.
  • Être une région inclusive, solidaire et durable.
  • Renforcer l’attractivité européenne et internationale du territoire régional.
  • Développer une politique transfrontalière et transnationale intégrée.
  • Instiller une culture de l’Europe et de l’internationale au sein de l’ensemble de la collectivité et auprès des citoyens néo-aquitains.
L’action européenne et internationale de la Région en chiffres (2021)
466 entreprises

accompagnées dans le parcours de l’export, dans le cadre de l’internationalisation des entreprises et des filières.

2527 jeunes

aidés pour des mobilités internationales de stages et de séjours individuels aidés, pour un total de 3 millions d’euros.

23 projets culturels

soutenus dans le cadre du partenariat entre la Région et l’Institut français.

Solidarité internationale : les évolutions 2023

Engagée dans des actions de solidarité internationale, la Région adapte sa politique d’appui pour mieux répondre aux défis actuels. Les élus se sont prononcés sur l’évolution de plusieurs dispositifs de solidarité internationale. L’appel à projets Développement Solidaire va être remanié et deux nouveaux dispositifs de soutien sont mis en place. Il s’agit de proposer des solutions concrètes aux problématiques de mobilisation et d’engagement des acteurs néo-aquitains en faveur de la solidarité internationale. La Région va mettre ainsi un terme à l’appel à projets Education à la citoyenneté et à la solidarité internationale. Deux nouveaux dispositifs d’appui sont créés à la place :

  • un appel à manifestations d’intérêt (AMI) triennal Territoires engagés pour l’éducation à la citoyenneté et la solidarité internationale (ECSI). Cet AMI doit accompagner l’émergence ou le développement de structures ressources territoriales en ECSI avec une diversité d’acteurs et de secteurs (éducation, culture, environnement, agriculture, etc.) ;
  • un appel à projet annuel Outils d’animation innovants pour l’ECSI.  Cet appel à projet doit stimuler et soutenir la création et la diffusion de nouveaux et contenus innovants pour la réalisation d’animations en ECSI.

La Région prévoit également d’animer ces dispositifs avec l’appui du réseau régional multi-acteurs So Coopération et du RADSI (Réseau Associatif pour le Développement et la Solidarité Internationale) Nouvelle-Aquitaine sur la partie ECSI. Sur la période 2017-2022, l’appel à projets Développement solidaire a permis de soutenir 104 projets (pour un montant global de 2,8 millions). 82 % des projets concernent l’Afrique de l’Ouest.

Télécharger le relevé de décisions

À lire aussi
Un plan régional contre le harcèlement scolaire

Un plan régional contre le harcèlement scolaire

  • #Lycées
  • #Accompagnement scolaire
  • #Apprenti
Argentat : une maison de santé à portée de clic

Argentat : une maison de santé à portée de clic

  • #Santé
  • #Infrastructures
  • #Politique contractuelle
Le logement au coeur des centres-bourgs

Le logement au coeur des centres-bourgs

  • #Logement
  • #Solidarité
Concertation Eco-socio-conditionnalité des aides 2023

Concertation Eco-socio-conditionnalité des aides 2023

  • #Développement d'entreprise
  • #Néo Terra
  • #Environnement
Deux appels à projets pour les zones humides et la biodiversité

Deux appels à projets pour les zones humides et la biodiversité

  • #Néo Terra
  • #Biodiversité
  • #Climat
Dans le PNR des Landes, les sports nautiques sont rois

Dans le PNR des Landes, les sports nautiques sont rois

  • #Sport
  • #Environnement
Un plan régional contre le harcèlement scolaire

Un plan régional contre le harcèlement scolaire

  • #Lycées
  • #Accompagnement scolaire
  • #Apprenti
Argentat : une maison de santé à portée de clic

Argentat : une maison de santé à portée de clic

  • #Santé
  • #Infrastructures
  • #Politique contractuelle
Le logement au coeur des centres-bourgs

Le logement au coeur des centres-bourgs

  • #Logement
  • #Solidarité
Concertation Eco-socio-conditionnalité des aides 2023

Concertation Eco-socio-conditionnalité des aides 2023

  • #Développement d'entreprise
  • #Néo Terra
  • #Environnement
Deux appels à projets pour les zones humides et la biodiversité

Deux appels à projets pour les zones humides et la biodiversité

  • #Néo Terra
  • #Biodiversité
  • #Climat
Dans le PNR des Landes, les sports nautiques sont rois

Dans le PNR des Landes, les sports nautiques sont rois

  • #Sport
  • #Environnement

Les coordonnées de la Région

Région Nouvelle-Aquitaine
Hôtel de Région 14, Rue François de Sourdis CS 81383 33077 Bordeaux Cedex 05 49 38 49 38
Région Nouvelle-Aquitaine
Maison de Poitiers 15, rue de l'Ancienne Comédie CS 70575 86021 Poitiers Cedex 05 49 38 49 38
Région Nouvelle-Aquitaine
Maison de Limoges 27, boulevard de la Corderie CS 3116 87031 Limoges Cedex 1 05 49 38 49 38