Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

La Région Nouvelle-Aquitaine

Ecoutez le podcast Alternatives

Alternatives : protéger les pollinisateurs

Temps de lecture 6 minutes

Dans cet épisode, Alternatives se rend en Creuse à la rencontre de Néo-Aquitains qui agissent pour la protection des pollinisateurs.

Publié le vendredi 7 octobre 2022
  • #Biodiversité
  • #Climat
  • #Environnement

Ecoutez l'épisode d'Alternatives

La saison 1 d'Alternatives est disponible sur vos plateformes et applications d’écoute. Retrouvez ici des extraits de l’épisode et les coordonnées des intervenants.

Hyménoptères et syrphes

La réserve naturelle de l'Etang des Landes
La réserve naturelle de l'Etang des Landes

Ils sont indispensables à la biodiversité, et pourtant les pollinisateurs sont encore bien mal connus. Alternative est en Creuse. Ici, dans ce territoire au nord-est de la Région, à une extrémité du Massif central, nous avons rencontré des Néo-Aquitains qui se mobilisent pour la biodiversité et la protection des pollinisateurs. Sébastien Bur est conservateur à la réserve naturelle nationale de l’Étang des Landes, Francis Parrain est élu à Saint-Fiel, une petite commune d’un millier d’habitants, et Anaëlle Tavernier, chargée de projet au CPIE des Pays Creusois. Avec eux, nous allons voir ce que l’on peut faire pour les pollinisateurs, quels sont les bons gestes à mettre en pratique et au contraire les idées reçues à éviter.

Nous sommes à la réserve naturelle nationale de l’Etang des Landes à Lussat. Sébastien Bur, vous êtes conservateur à la réserve. Est-ce que l’on pourrait expliquer ce qu’est un pollinisateur ? Quelle serait la définition ?

« Bienvenue à l’Etang des Landes, merci de votre visite. Je ne sais pas s’il y a une définition universelle et consensuelle des pollinisateurs, mais pour moi, les pollinisateurs sont des animaux, des invertébrés qui permettent la fécondation des plantes à fleur, tout simplement en transportant le pollen, qui est l’équivalent des gamètes mâles chez les animaux, et en transportant ce pollen d’une fleur à l’autre. »

Donc il n’y a pas que des insectes, et pas que des abeilles.

« Il y a principalement des insectes, mais pas que des abeilles. Le vent peut être source de dispersion du pollen et permet la pollinisation. Et chez les insectes, on connaît bien entendu les abeilles domestiques. Il existe également de nombreuses espèces d’abeilles sauvages qui sont beaucoup moins connues, y compris par les naturalistes et les spécialistes. Tout ça, c’est le grand groupe des hyménoptères, mais les papillons, beaucoup plus connus du grand public, sont des pollinisateurs. En allant butiner de fleur en fleur, ils participent à la dispersion du pollen. Les syrphes, un grand groupe de mouches sauvages, participent aussi à cette pollinisation. »

Francis Parrain, vous êtes élu municipal, en charge de l’environnement et du développement durable. Saint-Fiel bénéficie d’un environnement qui semble préservé : le bourg est tout proche du ruisseau de la Naute, avec un site naturel remarquable, le marais du Chancelier. C’est une campagne qui apparaît pleine de vie, de bruits de la nature. On est loin de la pollution des grandes villes. Et pourtant, c’est ici qu’il faut agir pour protéger la biodiversité ?

« Ça fait partie des idées reçues, effectivement. Il y a de nombreux bourgs ruraux qui sont fortement minéralisés et imperméabilisés, notamment au niveau des parkings, des routes, des trottoirs. Donc nous, on a pensé qu’il fallait faire quelque chose. On a construit un éco-quartier et on a souhaité étendre cette façon de travailler au bourg, notamment pour aller vers un éco-bourg. »

Est-ce que vous avez vu des signaux qui vous ont poussé à vous mobiliser ?

« Je n’ai pas de certitudes. J’ai l’impression qu’effectivement il y a moins d’oiseaux, on voit moins d’hirondelles, moins d’insectes. Quand on fait des trajets en voiture il y a moins d’impact sur les vitres. On a fait une étude au niveau du bourg, au niveau des oiseaux, qui a montré cette baisse de population. Les experts sont unanimes pour dire qu’il y a un quart des espèces animales et végétales qui sont menacées dans le monde. Tout ça incite à faire quelque chose. »

Un jardin pour les pollinisateurs

A Guéret, nous avons rendez-vous au CPIE des Pays creusois, CPIE pour centre permanent d'initiatives pour l'environnement.

Anaëlle Tavernier, vous êtes chargée de projets au CPIE. Parmi tous les programmes menés par le centre, il y a le plan Polliniz’acteurs, soutenu par la Région Nouvelle-Aquitaine. On l’a vu avec Sébastien Bur, un inventaire de la faune qui réalisé dans le cadre de ce plan. Mais il y a aussi des actions mises en place pour protéger les milieux naturels.

« Oui, tout-à-fait. Notamment des animations auprès de deux communes : la commune de Saint-Fiel et la commune d’Aubusson, qui est une commune un petit peu plus grande en Creuse. Ces deux communes sont accompagnées vers la rédaction concertée avec les habitants d’un plan d’actions, qui intègrera notamment des actions pour préserver les milieux naturels et ainsi favoriser les pollinisateurs sauvages. »

Alors concrètement, dans son jardin, à la maison, quels sont les bons gestes que l’on peut faire ?

« Souvent, au jardin, on a tendance à vouloir une pelouse très tondue, courte. Et en fait, ce qui est intéressant, c’est d’adapter l’entretien du lieu à ce que l’on en fait. Devant la maison, quand on a vraiment besoin d’avoir une pelouse très tondue, on peut passer la tondeuse une fois par semaine voire plus si l’herbe repousse beaucoup. Mais par contre, sur les espaces plus reculés du jardin, on peut laisser la végétation spontanée prendre un peu plus ses aises, imaginer des tontes plus tardives dans l’année ou beaucoup plus espacées. Ce sont ces espaces-là qui vont pouvoir nourrir concrètement les pollinisateurs sauvages. Donc au jardin, c’est intéressant d’avoir cette réflexion-là, justement, d’adaptation de l’entretien à l’usage. »

Les intervenants

Alternatives, le podcast des transitions au quotidien

Comment se passe la transition écologique en Nouvelle-Aquitaine ? Le podcast Alternatives donne la parole à des habitantes et habitants de la Région qui ont choisi de changer leurs habitudes pour l’environnement. Quelles ont été leurs difficultés ? Quels sont leurs conseils ? Quelles associations ou organismes les ont accompagnés ? Ecoutez leurs témoignages et différentes initiatives dans Alternatives, le podcast de celles et ceux qui font au quotidien la transition écologique en Nouvelle-Aquitaine.

À lire aussi
Concertation Eco-socio-conditionnalité des aides 2023

Concertation Eco-socio-conditionnalité des aides 2023

  • #Développement d'entreprise
  • #Néo Terra
  • #Environnement
Deux appels à projets pour les zones humides et la biodiversité

Deux appels à projets pour les zones humides et la biodiversité

  • #Néo Terra
  • #Biodiversité
  • #Climat
Dans le PNR des Landes, les sports nautiques sont rois

Dans le PNR des Landes, les sports nautiques sont rois

  • #Sport
  • #Environnement
Les parcs naturels régionaux, terres de projets

Les parcs naturels régionaux, terres de projets

  • #Environnement
  • #Particulier
Le PNR du Marais poitevin : fragile et remarquable

Le PNR du Marais poitevin : fragile et remarquable

  • #Biodiversité
  • #Environnement
Plan zéro pollution plastique 2023-2028

Plan zéro pollution plastique 2023-2028

  • #Déchets
  • #Environnement
Concertation Eco-socio-conditionnalité des aides 2023

Concertation Eco-socio-conditionnalité des aides 2023

  • #Développement d'entreprise
  • #Néo Terra
  • #Environnement
Deux appels à projets pour les zones humides et la biodiversité

Deux appels à projets pour les zones humides et la biodiversité

  • #Néo Terra
  • #Biodiversité
  • #Climat
Dans le PNR des Landes, les sports nautiques sont rois

Dans le PNR des Landes, les sports nautiques sont rois

  • #Sport
  • #Environnement
Les parcs naturels régionaux, terres de projets

Les parcs naturels régionaux, terres de projets

  • #Environnement
  • #Particulier
Le PNR du Marais poitevin : fragile et remarquable

Le PNR du Marais poitevin : fragile et remarquable

  • #Biodiversité
  • #Environnement
Plan zéro pollution plastique 2023-2028

Plan zéro pollution plastique 2023-2028

  • #Déchets
  • #Environnement

Les coordonnées de la Région

Région Nouvelle-Aquitaine
Hôtel de Région 14, Rue François de Sourdis CS 81383 33077 Bordeaux Cedex 05 49 38 49 38
Région Nouvelle-Aquitaine
Maison de Poitiers 15, rue de l'Ancienne Comédie CS 70575 86021 Poitiers Cedex 05 49 38 49 38
Région Nouvelle-Aquitaine
Maison de Limoges 27, boulevard de la Corderie CS 3116 87031 Limoges Cedex 1 05 49 38 49 38