Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

La Région Nouvelle-Aquitaine

mains dans l'eau
Actualité

Le plan régional santé environnement

Temps de lecture 5 minutes

Adopté en juin 2024, le quatrième plan régional santé environnement prévoit des interventions adaptées à chaque territoire et des campagnes de sensibilisation pour un environnement favorable à la santé de tous.

Publié le jeudi 13 juin 2024
  • #Santé
  • #Environnement
  • #Particulier

Copiloté par la Région, l’État et l’ARS (l’agence régionale de santé), le quatrième plan régional santé environnement a été adopté lors de la séance plénière de juin 2024. Avec ce plan régional santé environnement (PRSE), la Région Nouvelle-Aquitaine réaffirme son engagement en matière de santé environnementale. La Région se mobilise plus particulièrement sur certaines thématiques comme : la qualité de l’air intérieur, la réduction des expositions aux perturbateurs endocriniens ou aux pesticides à usage agricole, la prévention des zoonoses (les maladies qui se transmettent des animaux à l’homme), la promotion d’un urbanisme favorable à la santé et la protection des ressources en eau.

Qu’est-ce que la santé environnementale ?

La santé environnementale, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), « comprend les aspects de la santé humaine, y compris la qualité de la vie, déterminés par les facteurs physiques, chimiques, biologiques, sociaux, psychosociaux et esthétiques de notre environnement. »

« Une seule santé » en fil conducteur

Dans la lignée du précédent plan régional, ce quatrième plan régional santé environnement intègre trois nouveaux enjeux :

  • L’approche « Une seule santé » (One health) : le plan vise à intégrer, aussi largement que possible, l’approche « Une seule santé » dans les actions qu’il porte.
  • Le changement climatique : le plan prend en compte le changement climatique dans les pratiques des acteurs territoriaux, avec une attention particulière portée aux ressources en eau pour la consommation humaine.
  • La territorialisation : la mobilisation des collectivités territoriales est essentielle pour adapter les actions du plan aux spécificités des territoires.

Qu’est-ce que l’approche « Une seule santé » ?

L’approche « Une seule santé » repose sur un principe simple : la santé de l’environnement, celle des animaux et celle des humains sont interconnectées. Promue dès le début des années 2000 par l’Organisation mondiale de la santé, cette vision interdisciplinaire a montré toute sa pertinence lors de la pandémie de coronavirus. Causée par un virus qui est passé de l’animal à l’homme, cette dernière a en effet rappelé à quel point notre santé est tributaire de celle du monde environnant.

Le plan régional santé environnement traduit l’approche « Une seule santé » en actions concrètes dans tous ses axes d’intervention. Plusieurs actions intègrent les liens entre l'environnement, notre santé et la santé animale (faune sauvage et animaux domestiques), comme par exemple des actions de surveillance des risques sanitaires : grippe aviaire, tuberculose bovine, multiplication des cas de virus du Nil occidental (chez des chevaux et chez l’homme), et maladies de Lyme liée aux piqûres de tiques.

La Nouvelle-Aquitaine étant la première région agricole de France, les risques liés à l’exposition aux pesticides à usage agricole sont également abordés car ils constituent un enjeu à la fois de santé publique et pour l'environnement et la biodiversité.

Des actions communes avec le plan national santé environnement

Tous les 5 ans, la France élabore un plan national santé environnement (PNSE). Le quatrième PNSE a été lancé en mai 2021. Construit en cohérence avec la feuille de route santé (adoptée pour la période 2023-2028) et avec Néo Terra, la feuille de route de la Région pour les transitions écologiques, le plan régional santé environnement décline plusieurs actions du plan national. Par exemple : la formation des professionnels de santé ou l’amélioration de la qualité de l’air intérieur des bâtiments.

Les objectifs du plan régional

Centré autour des trois enjeux prioritaires (« Une seule santé », le changement climatique et la territorialisation), le quatrième plan régional santé environnement est évolutif (il pourra être revu chaque année). Il prévoit des actions autour de 5 grands axes.

  1. Agir sur la qualité de l’air
    En réduisant les expositions de la population à des polluants chimiques, physiques ou biologiques. Les pesticides à usage agricole et les perturbateurs endocriniens sont notamment visés et de nombreuses actions seront conduites pour améliorer la qualité de l’air intérieur en milieu scolaire.
  2. Limiter l’exposition aux espèces à risque pour notre santé
    En agissant sur la prolifération du moustiques tigre, la prévention de maladies liées aux piqûres de tiques, la sensibilisation au risque allergique (pollen d’ambroisie notamment). A cela s’ajoutent des programmes de recherche concernant la grippe aviaire et les virus West Nile et Usutu.
  3. Protéger les ressources en eau et favoriser une alimentation saine et durable
    Avec des actions visant à préserver la qualité de l’eau, à restaurer des zones humides et à promouvoir une alimentation saine et durable comme vecteur de bonne santé.
  4. Prendre en compte la santé-environnement dans les politiques locales
    Par l’accompagnement des collectivités territoriales, la formation des agents et des élus, et la promotion d’un urbanisme favorable à la santé.
  5. Sensibiliser à la « santé-environnement »
    Avec des actions en direction des jeunes, des professionnels de la jeunesse, de la santé et du médico-social.
Un plan stratégique en matière de santé

La Région a l’ambition de placer la santé au coeur de toutes ses politiques. Le précédent PRSE, troisième plan régional santé environnement, a bénéficié d’un budget conséquent, en augmentation globale sur ses six années de déploiement : de 1,2 million d’euros en 2017 à 2,5 millions d’euros en 2022.

À lire aussi
Les 48h Nature
28 septembre. 29 septembre.

Nouvelle-Aquitaine

Les 48h Nature

  • #Manifestations culturelles
  • #Environnement
Sraddet 2024 : Consultation et contributions

Sraddet 2024 : Consultation et contributions

  • #Foncier
  • #Infrastructures
  • #Environnement
Votre été avec les cars et TER de Nouvelle-Aquitaine

Votre été avec les cars et TER de Nouvelle-Aquitaine

  • #Particulier
  • #Environnement
  • #Transports
  • #Tourisme
Les Pyrénées face au changement climatique

Les Pyrénées face au changement climatique

  • #Économie territoriale
  • #Climat
  • #Environnement
Bilan de la consultation sur le projet de classement de la RNR de Peyssac

Bilan de la consultation sur le projet de classement de la RNR de Peyssac

  • #Particulier
  • #Engagement et citoyenneté
  • #Biodiversité
  • #Environnement
Une vision globale de la santé

Une vision globale de la santé

  • #Santé
  • #Sanitaire et social
Les 48h Nature
28 septembre. 29 septembre.

Nouvelle-Aquitaine

Les 48h Nature

  • #Manifestations culturelles
  • #Environnement
Sraddet 2024 : Consultation et contributions

Sraddet 2024 : Consultation et contributions

  • #Foncier
  • #Infrastructures
  • #Environnement
Votre été avec les cars et TER de Nouvelle-Aquitaine

Votre été avec les cars et TER de Nouvelle-Aquitaine

  • #Particulier
  • #Environnement
  • #Transports
  • #Tourisme
Les Pyrénées face au changement climatique

Les Pyrénées face au changement climatique

  • #Économie territoriale
  • #Climat
  • #Environnement
Bilan de la consultation sur le projet de classement de la RNR de Peyssac

Bilan de la consultation sur le projet de classement de la RNR de Peyssac

  • #Particulier
  • #Engagement et citoyenneté
  • #Biodiversité
  • #Environnement
Une vision globale de la santé

Une vision globale de la santé

  • #Santé
  • #Sanitaire et social

Les coordonnées de la Région

Région Nouvelle-Aquitaine
Hôtel de Région 14, Rue François de Sourdis CS 81383 33077 Bordeaux Cedex 05 57 57 80 00
Région Nouvelle-Aquitaine
Maison de Poitiers 15, rue de l'Ancienne Comédie CS 70575 86021 Poitiers Cedex 05 49 55 77 00
Région Nouvelle-Aquitaine
Maison de Limoges 27, boulevard de la Corderie CS 3116 87031 Limoges Cedex 1 05 55 45 19 00