Aller au contenu principal
  1. Tout pour réussir votre rentrée !
La rentrée scolaire 2017 © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch

Tout pour réussir votre rentrée !

En cette période de rentrée, la Région met tout en œuvre pour faciliter la rentrée des 200 000 lycéens et 37 000 apprentis de la Nouvelle-Aquitaine. Elle accompagne les jeunes lors de la rentrée scolaire, tout au long de leur parcours de formation, mais également dans leur vie quotidienne. Jean-Louis Nembrini, vice-président en charge de l’éducation et des lycées, nous présente les points forts de cette rentrée.

A retenir en cette rentrée

 « Les effectifs dans nos lycées ont augmenté de 1,4% par rapport à l’année dernière, soit 3 300 élèves de plus répartis sur le territoire, mais de manière très contrastée. La Région a décidé malgré tout de ne fermer aucun lycée et de tout mettre en œuvre pour les rendre attractifs en adaptant sa carte des formations et proposant toujours plus aux élèves ». Jean-Louis Nembrini, vice-président en charge de l’éducation et des lycées, a présenté ce vendredi 1er septembre à la presse les actualités fortes de cette rentrée 2017 – 2018.

Conférence de presse de rentrée
Conférence de presse de rentrée © Région Nouvelle-Aquitaine
  • un partenariat avec la chaîne télé ARTE : la Région est la première collectivité à abonner les lycéens à Educ’ARTE, une ressource pédagogique qui propose plus de 850 vidéos aux élèves et enseignants. Ces vidéos sont en français, en allemand ou bien en anglais et traitent de divers sujets (histoire, géographien, sciences, économie, lettres, éducation artistique et culturelle…) ;
     
  • la restauration durable : avec 25 millions de repas distribués chaque année dans nos lycées, la Région souhaite faire de la qualité et de la lutte contre le gaspillage alimentaire des axes majeurs de ses actions pour la restauration durable. Elle se fixe comme objectif ambitieux mais indispensable de s’approvisionner à 60% dans les circuits-courts, dont 20% en bio. Elle a également doté l’ensemble des restaurants des lycées de cellules de refroidissement et pour certains de tables de tri. 92 lycées bénéficient de mesures régionales avec un co-financement ADEME. Cette politique sera étendue aux 296 lycées d’ici 2020 ;
     
  • 216 nouvelles formations : la Région ouvre 82 nouvelles formations professionnelles à la rentrée, ainsi que 134 en apprentissage. Elle complète également son offre par 22 Formations Complémentaires d’Initiatives Locales (FCIL) qui permettent d'acquérir une qualification plus pointue dans un secteur en rapport avec le marché local ;
     
  • « Je le peux parce que je le veux » est un dispositif régional unique en France qui encourage les lycéens a priori éloignés des études en grandes écoles à se présenter au concours d’entrée à l’Institut. 38 lycées jouent le jeu et sont partenaires. En 2016 – 2017, sur 250 candidats accompagnés par ce dispositif, 29 ont été reçus sur liste principale et 13 sur liste complémentaire, soit 42 jeunes sur une promotion qui comptera 225 jeunes au total ;
     
  • les micro-lycées : pour lutter contre le décrochage scolaire, la Région propose des solutions sur-mesure aux jeunes en situation d’échec scolaire en les accueillant dans des micro-lycées. 5 de ces lycées sont répartis sur tout le territoire (lycée professionnel Antoine Lomet à Agen – 47, micro-lycée numérique Victor Louis à Talence – 33, micro-lycée Haut Val de Sèvre de Saint-Maixent-l’Ecole – 79, micro-lycée Utrillo, rattaché au lycée Valandon de Limoges – 87 et un nouveau micro-lycée « Le réseau des possibles 23 » qui ouvre ses portes en septembre 2017 au lycée professionnel Roussillat à Saint-Vaury en Creuse – 23) ;
     
  • les transports scolaires : à partir du 1er septembre, la Région a la responsabilité des transports scolaires sur tout son territoire. Elle assure désormais le transport quotidien de 225 000 élèves répartis sur 6 500 circuits scolaires.

Une rentrée à vos côtés

En cette nouvelle rentrée, il a été décidé de tirer le meilleur parti des dispositifs déjà engagés et ainsi de conserver les modalités d’attributions spécifiques des aides régionales à chaque site. Comme c’était le cas l’année dernière.

Voici les dispositifs phares pour vous aider à préparer votre rentrée :

Préparez votre rentrée

Trouvez votre logement

Bougez

Révélez vos talents

Engagez-vous

Et pour retrouver tous les dispositifs que la Région vous propose pour la rentrée, rendez-vous sur la page dédiée.

Des aides directes pour les jeunes, mais pas que…

Pour favoriser la réussite des jeunes, la Région ne mise pas uniquement sur ses dispositifs d’aides pour la rentrée. Elle investit également dans la construction, la rénovation, le lycée numérique…

« Nous avons choisi de faire un Plan Pluriannuel d’Investissement (PPI) sur 5 ans à hauteur de 1,2 milliard d’euros, ce qui est bien plus que les trois anciens PPI réunis. » a déclaré Jean-Louis Nembrini.

Ce nouveau PPI, augmenté de 20% et voté en février 2017, couvre les investissements pour 5 ans pour les 296 lycées de la région. Il a pour ambition d’améliorer les conditions d’études, de travail et de vie des lycéens et des personnels techniques, administratifs et d’enseignement. Ce PPi est particulièrement mobilisé sur la question environnementale et notamment la division par 4 des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050.

Des projets structurants ont également été menés en 2017. Ce sont ainsi 8 826 m² qui ont été construits et 45 272 m² qui ont été restructurés soit un total de 54 0198 m² neufs dans les lycées (sur un patrimoine bâti de l’ordre de 4 millions de m²). En termes de restauration scolaire, 60 nouvelles places ont été créées et 1 310 places ont été rénovées, soit 1370 places neuves au total (correspondant à environ 3 400 rationnaires).

La Région poursuivit aussi sa politique de mise en accessibilité des bâtiments ainsi que l’amélioration des conditions d’accueil dans les internats (réhabilitation des structures existantes notamment pour répondre aux exigences de sécurité et d’accessibilité aux personnes handicapées et la création de places nouvelles). Ce sont donc 100 nouvelles places et 481 places restructurées en résidences lycéennes en 2017, soit un total de 581 places neuves (385 en 2016).

Tous les lycées de la région sont maintenant pourvus d’un ENT (Environnement Numérique de Travail). Accessibles en tout lieu avec une connexion Internet, les ENT déployés (LéA pour les académies de Bordeaux et Limoges, LOL pour l’académie de Poitiers) permettent à l’ensemble de la communauté éducative - élèves, professeurs, parents, personnels des établissements- d’accéder à un portail de services pour le suivi de la scolarité.
Côté connexion, l’amélioration des connexions Internet est constante. Un plan numérique permet de raccorder la quasi-totalité des sites en fibre optique avec un débit minimal à 10 Mbps et pour certains lycées d’obtenir des débits de 20 à 100 Mbps en fonction de leurs usages. En 2017, 47 lycées ont bénéficié d’intervention pour améliorer leurs réseaux informatiques pour un montant cumulés du 5,2 M€.

La sécurité est également un point saillant de la politique régionale pour  les lycées. La collectivité a décidé de développer un plan d’action de nature à élever le niveau de sécurité. Les travaux prioritaires de sécurisation des sites concernent 168 établissements d’enseignement et s’élèvent en prévisionnel à ce jour à plus de 10 M€.