Aller au contenu principal
  1. Tiers-lieux : la seconde vie de Ligugé
Tiers-lieux : la seconde vie de Ligugé © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch

Tiers-lieux : la seconde vie de Ligugé

Ancien bastion de l’industrie textile de la Vienne, la filature de Ligugé connaît un nouveau destin depuis 2011 grâce à quatre citoyens qui ont racheté le site pour en faire un tiers-lieu baptisé Les Usines Nouvelles. Cyril Chesse, copropriétaire et coordinateur-formateur, nous en explique le principe.

Sur les 2 hectares de la friche, 2 500 m² de locaux désaffectés ont été restaurés. Ouvert en 2013, le tiers-lieu Les Usines Nouvelles a vite été complet. Une nouvelle phase de réhabilitation de 2 000 m² supplémentaires est prévue très prochainement, preuve du succès de cette démarche innovante qui s’adresse aussi bien à des artisans d’art qu’à des start-up du digital.

Elles leur offrent des espaces de travail et de détente (bureaux, ateliers, salle de réunion et espace de restauration en coworking) ainsi qu’un « Fab Lab » (il s’agit d’une unité de fabrication et de prototypage rapide, ouverte à tous et dotée de matériel de haute technologique comme une découpe laser ou une imprimante 3D). « Un tiers-lieu est un espace physique où cohabitent différents acteurs qui partagent un certain regard sur le travail et la vie sociale. » explique Cyril Chesse. Le site abrite également une résidence d’artistes. Il compte à ce jour une vingtaine de structures pour un total d’une trentaine de salariés.

« La Région Nouvelle-Aquitaine est notre meilleur partenaire depuis le début du projet. Elle nous a permis de nous professionnaliser et de nous développer. Nous sommes très satisfaits de la dynamique enregistrée qui s’inscrit totalement dans l’esprit des tiers-lieux, un concept qui mérite d’être essaimé », précise Cyril Chesse.

Les Usines Nouvelles à Ligugé
Les Usines Nouvelles à Ligugé © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch
Les Usines Nouvelles à Ligugé
Les Usines Nouvelles à Ligugé © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch
Les Usines Nouvelles à Ligugé
Les Usines Nouvelles à Ligugé © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch
Les Usines Nouvelles à Ligugé
Les Usines Nouvelles à Ligugé © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch
Les Usines Nouvelles à Ligugé
Les Usines Nouvelles à Ligugé © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch
Les Usines Nouvelles à Ligugé
Les Usines Nouvelles à Ligugé © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch
Les Usines Nouvelles à Ligugé
Les Usines Nouvelles à Ligugé © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch

300 tiers-lieux en 2020

La Nouvelle-Aquitaine soutient les tiers-lieux, au nombre de 190 à ce jour dans notre région. L’objectif visé est d’en compter 300 dans trois ans, en prenant soin de mailler tout le territoire.

Ces espaces correspondent aux aspirations actuelles d’un grand nombre de porteurs de projets dans les secteurs du numérique, de l’énergie, de l’environnement, des arts et de la culture ou de l’économie sociale et solidaire. Une enquête effectuée auprès de ces acteurs économiques et sociaux montre qu’ils dynamisent le tissu économique en milieu rural et péri-urbain (37 % de croissance du nombre d’utilisateurs en 2016) et s’inscrivent dans une logique de proximité en réduisant les trajets
domicile/travail (90 % des utilisateurs mettent moins de 20 minutes pour accéder à leur tiers-lieu). De plus, ils fonctionnent sur un principe collaboratif (mutualisation d’outils, formation de pair à pair…).

La Région s’appuie notamment sur la Coopérative tiers-lieux pour favoriser leur émergence. Cette structure est née d’un collectif constitué de créateurs et animateurs de tiers-lieux qui a pour mission de promouvoir ces nouvelles organisations du travail. Sa philosophie est résumée dans son slogan « travailler autrement pour vivre mieux ». Sa grande réunion annuelle, baptisée Le Grand Ram Dam, s’est d’ailleurs tenue aux Usines Nouvelles de Ligugé, lieu emblématique des nouveaux espaces de travail du XXIe siècle.