Aller au contenu principal
  1. Smurfit Kappa Biganos : usine durable
Smurfit Kappa Cellulose du pin © Guillaume Fontaine - Région Nouvelle-Aquitaine

Smurfit Kappa Biganos : usine durable

L’usine Smurfit Kappa Cellulose du pin à Biganos fête ses 90 ans. L’anniversaire vient couronner une série d’investissements majeurs qui lui redonne un nouveau souffle et la projette dans l’avenir.

Un site immense

Les vingt-trois hectares du site de Smurfit Kappa Cellulose du pin à Biganos impressionnent. Cheminées qui fument 24 heures sur 24, ballets des camions de bois, grues rapides qui les déchargent, inextricable labyrinthe de tuyaux de toutes tailles et en intérieur, les machines à papier, immenses, qui tournent dans la chaleur, le bruit et l’humidité. L’usine est un des premiers producteurs de papier kraft en Europe. Seuls deux autres sites du groupe Smurfit Kappa sont de taille équivalente sur le continent. L’un se trouve en Autriche et l’autre près du cercle polaire en Suède.

Les chiffres donnent, eux aussi, le vertige : fonctionnant 24 heures sur 24, l’usine produit 500 000 tonnes de papier kraft pour emballage chaque année, l’équivalent d’une distance terre-lune précise-t-on. Plus de 60% est destiné à l'exportation. Le chiffre d’affaires du site atteint les 260 millions d'euros. Il emploie aujourd’hui 450 personnes, se plaçant comme un des premiers employeurs privés du bassin d’Arcachon.

Investissements records

L’usine de Biganos possède l’avantage d’être au plus près de sa ressource : le pin maritime des landes. C’est ce qui avait décidé Saint-Gobain et les Papeteries Navarre pour son implantation dans l’entre-deux guerres. La production a démarré en 1928. En 1994, Smurfit rachète l’usine de Biganos au groupe Saint-Gobain. Le groupe deviendra Smurfit Kappa en 2006. Depuis, cette société familiale irlandaise est devenue un des plus grands papetiers mondiaux et leader de l’emballage.

L’usine fête aujourd’hui ses 90 ans. Le 25 février dernier, elle s’est tue pendant 4 semaines. Evénement historique, le second de son histoire, cet arrêt technique programmé était nécessaire pour la réalisation de travaux et d’opérations de maintenance de grande envergure.

Le groupe a investi 36,5 millions dans de nouveaux équipements. Les nouvelles installations du lavage pâte constituaient l’opération majeure de cet arrêt. Elles ont coûté à elles seules 27 millions d’euros. La chaudière de régénération était la seconde opération prévue pour 5 millions d’euros. 1 850 personnes extérieures ont été mobilisées pour les mener à bien. L’objectif était d’améliorer la qualité de la pâte à papier produite par l’usine tout en consommant moins d’énergie et de produits chimiques. C’est donc le cœur du process industriel qui a été rendu plus efficient. Dans le même temps, les salariés de l’usine ont reçu de plus de 4000 heures de formation. « Un cap technologique a été franchi » se félicite Nicolas Le Feuvre, président du site.

Transition écologique

Le site industriel est un gros consommateur d’énergie, mais sa production électrique, à partir de biomasse, le rend autonome en énergie à plus de 90%. Dans le cadre de sa politique de transition énergétique, la Région a donc proposé à Smurfit Kappa, un contrat d’objectif pour améliorer son efficacité énergétique. Ce contrat avec l’entreprise est le quatrième que passe la Nouvelle-Aquitaine avec des partenaires industriels. L’entreprise s’est engagée à réduire ses dépenses de 10% d’ici à 2021, l’équivalent de la consommation énergétique de plus de 30 000 logements.

Insérée dans le territoire

Les investissements vont se poursuivre sur le site avec le renouvellement de l’une des deux machines à papier pour accroître sa capacité productive. « Notre entreprise investit au rythme de la forêt, on travaille sur des cycles longs » note Nicolas Le Feuvre. « Impossible donc d’être pérenne sans une gestion durable de notre ressource. » Le carton est le matériau le mieux recyclé, 96% des produits chimiques utilisés sont également recyclés. La forêt est gérée durablement et l’usine est « plus que jamais insérée dans son territoire ». Elle participe d’ailleurs à la marque Bassin d’Arcachon. Un emploi sur le site génère dix emplois dans la Région. Dans ce contexte, l’anniversaire des 90 ans est « une occasion unique pour mesurer le chemin parcouru et se projeter dans le futur».

Week-end portes ouvertes les 23 et 24 juin

Pour faire découvrir le site, Smurfit Kappa accueille chaque année plus de 2000 visiteurs. A l'occasion de son 90e anniversaire, la société organise ce week-end portes ouvertes avec au programme une exposition « Durable par nature » (entrée libre) et des visites de l’usine (à partir de 12 ans).

Réservations obligatoires pour les visites de l’usine au 05 56 03 88 94.

Smurfit Kappa Cellulose du pin Agrandir l'image
Smurfit Kappa Cellulose du pin © Guillaume Fontaine - Région Nouvelle-Aquitaine
Smurfit Kappa Biganos Agrandir l'image
Smurfit Kappa Biganos © Guillaume Fontaine - Région Nouvelle-Aquitaine
Smurfit Kappa Biganos Agrandir l'image
Smurfit Kappa Biganos © Guillaume Fontaine - Région Nouvelle-Aquitaine
Smurfit Kappa Biganos Agrandir l'image
Smurfit Kappa Biganos © Guillaume Fontaine - Région Nouvelle-Aquitaine
Smurfit Kappa Biganos Agrandir l'image
Smurfit Kappa Biganos © Guillaume Fontaine - Région Nouvelle-Aquitaine
Smurfit Kappa Biganos Agrandir l'image
Smurfit Kappa Biganos © Guillaume Fontaine - Région Nouvelle-Aquitaine
Smurfit Kappa Biganos Agrandir l'image
Smurfit Kappa Biganos © Guillaume Fontaine - Région Nouvelle-Aquitaine
Smurfit Kappa Biganos Agrandir l'image
Smurfit Kappa Biganos © Guillaume Fontaine - Région Nouvelle-Aquitaine
Smurfit Kappa Biganos Agrandir l'image
Smurfit Kappa Biganos © Guillaume Fontaine - Région Nouvelle-Aquitaine
Smurfit Kappa Biganos Agrandir l'image
Smurfit Kappa Biganos © Guillaume Fontaine - Région Nouvelle-Aquitaine