Aller au contenu principal
  1. Un Schéma régional pour le développement du Tourisme et des Loisirs
Vue aérienne d'une plage sur l'Ile d'Oléron © Région Nouvelle-Aquitaine / Francis LEROY

Un Schéma régional pour le développement du Tourisme et des Loisirs

Après une longue concertation initiée en mars 2017 avec l’ensemble des acteurs économiques et institutionnels, le secteur du tourisme et des loisirs se dote d’un schéma régional. Son objectif : faire de la Nouvelle-Aquitaine la première destination touristique durable de France.

Première région d’accueil des clientèles françaises en 2017, avec 110 000 emplois directs, le tourisme constitue une des filières prioritaires identifiées dans le Schéma Régional de Développement Économique, d'Innovation et d'Internationalisation (SRDEII) . Avec 16 milliards d’euros de consommation touristique régionale, le tourisme pèse pour 9% dans le PIB de la Nouvelle Aquitaine.

Le secteur présente des opportunités pour le développement économique régional mais appelle aussi des vigilances : préservation des espaces naturels, développement équilibré du territoire…

Lors de la Séance Plénière du 25 et 26 juin 2018, les élus régionaux ont ainsi adopté le Schéma Régional de Développement du tourisme et des Loisirs. Sa vocation : répondre à ces enjeux, afin de permettre à la Nouvelle-Aquitaine de devenir la première destination touristique durable de France, en conciliant plusieurs impératifs :

  • Préserver les richesses naturelles et patrimoniales qui constituent le socle de l’attractivité touristique régionale,
  • Accompagner la compétitivité et la transformation des entreprises de la filière tourisme, notamment par le recours à l'innovation,
  • Promouvoir un développement équilibré du territoire régional.
Le schéma, fruit d'une large concertation

Initié en mars 2017, le Schéma régional a été élaboré en concertation avec l’ensemble des acteurs économiques et institutionnels impliqués dans le développement du tourisme en Nouvelle-Aquitaine : représentants de l’État, des Départements, des EPCI, des Agglomérations et Métropoles, des Pays, PETR et GAL, des Parcs Naturels Régionaux et Nationaux, des acteurs socioprofessionnels du
tourisme et des entreprises.
600 participants ont contribué à 6 rendez-vous territoriaux, complétés par 28 entretiens avec des personnalités qualifiées et 14 ateliers thématiques. Une plateforme collaborative en ligne a reçu plus de 90 propositions.

16 enjeux principaux pour une action collective

Le schéma régional répond aux problématiques du secteur : il propose des actions pour conforter le leadership de la Nouvelle-Aquitaine et anticiper les mutations, préserver le patrimoine naturel et la qualité de vie, faire que l'attractivité bénéficie à l’ensemble du territoire et s'adresser aux nouvelles attentes des visiteurs. Pour cela, le document-cadre fixe 16 enjeux pour l'action collective :

  • Contribuer à un aménagement et un développement équilibré des territoires
  • Améliorer l’accessibilité, la mobilité et l’intermodalité
  • Organiser l’accueil touristique dans les espaces naturels
  • Favoriser l’éco responsabilité des entreprises
  • Développer un tourisme pour tous
  • Créer les conditions de l'innovation et générer une culture de l'expérimentation
  • Accompagner la transformation numérique des acteurs touristiques
  • Valoriser les métiers du tourisme
  • Adapter les offres de formation et de professionnalisation
  • Sécuriser les parcours des saisonniers
  • Soutenir la performance économique des entreprises
  • Structurer la filière en accompagnant les projets et les dynamiques collectives
  • Structurer l’offre et les filières et organiser la mise en marché
  • Promouvoir les territoires et les destinations touristiques
  • Développer l'observation, la veille et la prospective

Après l’adoption du schéma, afin de poursuivre l'esprit partenarial, la Région mettra en place un comité de suivi et de pilotage, composé des principales têtes de réseaux du secteur, une commission tourisme au sein de la Commission Territoriale à l’Action Publique (CTAP) et un événement régional annuel (Conférence Régionale du Tourisme).
Des conventions seront proposées aux conseils départementaux pour articuler les interventions des deux collectivités.