Aller au contenu principal
  1. SA XV Charente, Stade Rochelais : tout pour transformer l’essai
Centre de formation SA XV Charente © Françoise Roch

SA XV Charente, Stade Rochelais : tout pour transformer l’essai

La Nouvelle-Aquitaine a la chance d’accueillir sur son territoire plusieurs clubs professionnels de rugby. Ce haut niveau de compétition demande des centres de formation à la pointe, des équipements aux normes et des stades modernes. Dans le cadre de ses politiques en faveur du sport de haut niveau, la Région soutient le SA VX Charente et le Stade Rochelais. Explications.

Angoulême mise sur son centre de formation

Le Centre de formation du Soyaux Angoulême XV Charente (SA XV Charente) a été créé pour permettre aux jeunes rugbymen d’aller au plus haut niveau de la compétition. L'équipe première du SA XV Charente évolue en ProD2 et son centre de formation se situe sur le Campus CIFOP (Cité des Formations Professionnelles) à L’Isle d’Espagnac près d’Angoulême.

Les équipements sportifs utilisés par l'association ne répondent plus aux normes édictées par la Ligue Nationale de Rugby. Pour faire face aux travaux de mise aux normes, la Région Nouvelle-Aquitaine a octroyé une aide de 80 000€.

Suite à la montée du SA XV Charente Rugby en PRO D2, le stade Chanzy doit répondre aux exigences de la Ligue Nationale de Rugby. L’objectif serait de passer le stade à une capacité de 4 600 places assises couvertes dont 1 000 places VIP. Dans le cadre de sa politique de soutien aux équipements sportifs, la Région a attribué une aide de 750 000€.

Reconnu comme club professionnel, le SA XV a pu également bénéficier d’une aide régionale de 60 000€.

Centre de formation SA XV Charente
Centre de formation SA XV Charente © Françoise Roch
Centre de formation SA XV Charente
Centre de formation SA XV Charente © Françoise Roch
Centre de formation SA XV Charente
Centre de formation SA XV Charente © Françoise Roch
Centre de formation SA XV Charente
Centre de formation SA XV Charente © Françoise Roch
Centre de formation SA XV Charente
Centre de formation SA XV Charente © Françoise Roch
Centre de formation SA XV Charente
Centre de formation SA XV Charente © Françoise Roch
Centre de formation SA XV Charente
Centre de formation SA XV Charente © Françoise Roch
Centre de formation SA XV Charente
Centre de formation SA XV Charente © Françoise Roch
Centre de formation SA XV Charente
Centre de formation SA XV Charente © Françoise Roch
Centre de formation SA XV Charente
Centre de formation SA XV Charente © Françoise Roch
Centre de formation SA XV Charente
Centre de formation SA XV Charente © Françoise Roch
Centre de formation SA XV Charente
Centre de formation SA XV Charente © Françoise Roch

Stade Rochelais : une offre mixte et handisport

Dans le cadre de son projet de développement, le Stade Rochelais a initié un programme complet de travaux lui permettant de répondre à plusieurs objectifs : accueillir au sein de son centre de formation les équipes féminines de rugby, proposer la pratique du rugby fauteuil pour les personnes à mobilité réduite, agrandir et moderniser le stade Marcel Deflandre.

Le club a souhaité construire un centre de formation mixte et handisport pour dispenser une formation optimale aux jeunes joueurs du territoire et accueillir dans de bonnes conditions les autres clubs et pratiquants, comme le Pôle France Voile qui peut désormais utiliser les équipements dans le cadre de la préparation physique des coureurs.

Le centre d’entrainement mixte offre aujourd’hui un bien meilleur accueil aux joueuses : vestiaires, douches et sanitaires dédiés et répond à la demande récurrente de pratique du rugby fauteuil. Cet équipement pourra servir aux rassemblements nationaux et internationaux de cette discipline en plein essor.

Pour cette phase de travaux, la Région Nouvelle-Aquitaine a été sollicitée et a octroyé une aide financière de 300 000€. Le centre a été inauguré en mars 2018.

Avec ses 15 000 places et ses 38 loges pour ses 11 600 abonnés, dont 3 000 VIP, le stade Marcel Deflandre nécessitait des aménagements : agrandissement, modernisation et rénovation, principalement de la tribune appelée APIVIA. Cette nouvelle tribune, désormais couverte, passe de 3 045 à 3 839 places pour une capacité totale du stade de 16 000 places.
Les autres travaux :

  • augmentation de la capacité du stade de 15 000 à 16 000 places ;
  • renforcement du confort pour le public ;
  • parking de 320 places ;
  • aménagement d’un nouveau salon VIP.

Pour cette partie des travaux, la participation financière de la Région s’élève à 400 000€.

Par ailleurs, dans le cadre de sa politique de soutien aux clubs sportifs professionnels, la Région a également voté un budget de 200 000€.