Aller au contenu principal
  1. Retour sur l’inauguration de la MÉCA
Meca © laurianghnitoiu

Retour sur l’inauguration de la MÉCA

Le 28 juin dernier, la Région inaugurait la MÉCA – Maison de l’économie créative et de la culture. L’occasion de célébrer un geste architectural fort, sur les bords de Garonne, qui consacre un monument totémique pour la culture, véritable base arrière dédiée au spectacle vivant, au livre, au cinéma et à l’audiovisuel, ainsi qu'à l'art contemporain.

« Un totem » ; « une grande fierté » ; « une œuvre monumentale » ; « un bâtiment honnête, entier, ouvert sur la ville, qui garde quelques secrets » ; « un geste architectural exceptionnel » ; « un grand projet régional » ; « une maison au service des artistes et des créateurs »… Voilà quelques-uns des qualificatifs avancés lors de l’inauguration de la MÉCA pour décrire ce nouveau bâtiment inédit qui traduit une démarche unique à l’échelle des Régions françaises pour accompagner la culture. « Nous allons montrer au reste du pays, peut-être ailleurs, cette réussite qui est à la fois architecturale et culturelle », a ainsi lancé Alain Rousset en discours d’ouverture. Pour l’occasion, les hôtes de la MÉCA étaient réunis : Alca (Agence livre, cinéma et audiovisuel), l’Oara (Office artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine) et le Frac (Fonds régional d’art contemporain) Nouvelle-Aquitaine, ainsi que le ministre de la Culture Franck Riester, autour d’Alain Rousset et des architectes Bjarke Ingels et Cyril Gauthier.

Un détail
Un détail © Olivier Panier des Touches

Cette inauguration a aussi été l’occasion de dévoiler l’œuvre de Benoît Maire, artiste originaire de Pessac, dans le cadre du 1 % artistique : "Un détail" ; une demi-tête d’Hermès en bronze. « Telle qu'elle est placée, la demi-tête semble être coupée par le bâtiment lui-même. La moitié absente de la sculpture est à compléter par le spectateur dans l'intérieur vidé de la chambre urbaine. Ce travail de l'imagination est renforcé par le fini poli-miroir de la tranche coupée qui permet de faire l'expérience de la réflexion dans son sens littéral. Ce miroir en bronze permet aussi de refléter l'extérieur et augmente les points de vue photogéniques de l'ensemble du site », précise Benoît Maire à propos de sa démarche.

A partir de 19h45, les spectateurs ont pu assister à plusieurs concerts de groupes régionaux : la fanfare hip-hop funk bordelaise The Ambrassadors, le groupe de polyphonie occitane San Salavador (Corrèze), le rappeur poitevin KillASon, des artistes du label bordelais Banzaï Lab (Yudimah, Smokey Joe DJ, Jean du Voyage)…

L'inauguration en vidéo

Les photos de l’inauguration

MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches
MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches
MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches
MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches
MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches
MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches
MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches
MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches
MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches
MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches
MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches
MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches
MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches
MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches
MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches
MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches
MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches
MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches
MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches
MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches
MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches
MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches
MÉCA
MÉCA © Olivier Panier des Touches