Aller au contenu principal
  1. Rénover son habitation pour consommer moins
Rénover son habitation pour consommer moins © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch

Rénover son habitation pour consommer moins

Lors de la séance plénière du 10 avril 2017, la Région a renforcé sa politique de rénovation énergétique de l’habitat privé. La loi de 2015 sur la transition énergétique pour la croissance verte fixe un objectif national de 500 000 logements à rénover par an, à partir de 2017. Pour la Nouvelle-Aquitaine, cela représente entre 40 000 et 90 000 logements privés à rénover par an. Explications en détail.

Sommaire
  1. Des objectifs clairs pour une action efficace
  2. La Région et ses partenaires de la rénovation énergétique

Des objectifs clairs pour une action efficace

En Nouvelle-Aquitaine, le résidentiel représente 26% de la consommation d’énergie et 18% des émissions de gaz à effet de serre. Le bâtiment est le premier secteur consommateur d’énergie avec 40% du total des consommations finales régionales.

La consommation d'énergie par usage
La consommation d'énergie par usage

Pour atteindre son objectif de 30% d’économie d’énergie à l’horizon 2020/2021, la Région Nouvelle-Aquitaine doit renforcer ses actions de rénovation énergétique des logements.

Voici comment la Région agit concrètement :

Elle fonde sa politique sur actions principales :

  • axe 1 / Maintenir un conseil de proximité et favoriser l’accompagnement tout au long du projet ;
  • axe 2 / Développer des outils régionaux de soutien financier innovants adaptés pour la rénovation globale performante ;
  • axe 3 / Favoriser la montée en compétences et la structuration des professionnels, capitaliser les expériences ;
  • axe 4 / Développer une communication/sensibilisation lisible et efficace à destination des ménages néo-aquitains.

Et plus précisément, la Région souhaite :

La Région mène cette politique de rénovation de l’habitat en partenariat avec l’ADEME et avec l’ensemble des acteurs impliqués dans la rénovation énergétique de l’habitat privé (Conseils départementaux, Agence Nationale de l’Habitat – ANAH, collectivités locales, organismes professionnels, etc.). Elle travaille également en étroite collaboration avec les professionnels et leurs représentants.

Quelles aides pour quel public ?

  • une aide à l’accompagnement de la rénovation énergétique globale performante de l’habitat privé/audits ;
  • l’extension de la Caisse d’avance remboursable pour la rénovation thermique et la transition énergétique (CARTTE) à l’échelle Nouvelle-Aquitaine (hors pilotage Région) pour les publics très modestes et modestes ;
  • la mise en place de l’offre de tiers financement par Artéé pour les publics très modestes, modeste et un peu plus ;
  • le lancement d’un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) régional pour construire avec les banques de nouvelles offres mieux adaptées pour les publics plus « aisés ».

Un budget régional en augmentation
Le budget annuel est estimé entre 3 et 4 millions d’euros comprenant notamment :

  • 1 million d’euros pour l’extension de l’« Aide à l’accompagnement de la rénovation énergétique globale performante de l’habitat privé » voté par anticipation à la plénière du 13 février 2017 ;
  • 907 308 euros pour le soutien aux 52 Conseillers Espace Info Energie de Nouvelle-Aquitaine (contre 585 308 € pour l'année 2016, soit une augmentation de 322 000 €) ;
  • 600 000 € de participation régionale pour l’augmentation du capital de la SEM Artéé afin de lui permettre de solliciter l’agrément pour exercer une activité de tiers-financement.

La Région et ses partenaires de la rénovation énergétique

Afin d’atteindre au mieux et au plus vite ses objectifs de rénovation énergétique des résidences privées, la Région s’est entourée de partenaires qu’elle soutient :

  • le réseau Nouvelle-Aquitaine des Espaces Info Energie (EIE)

Composé de plus de 50 conseillers répartis sur les 12 départements de la Nouvelle-Aquitaine, le réseau régional des EIE conseille les ménages sur la rénovation et la construction performantes, les éco-gestes, les choix d’équipements économes… Financé et animé conjointement par l’ADEME et la Région, il est un véritable service public du conseil en énergie.

Pour trouver les coordonnées du conseiller Info énergie le plus proche de chez vous, consultez le site.

Soutenues par l’ADEME, une vingtaine de territoires portent aujourd’hui une plateforme de la rénovation énergétique associée souvent à un espace info énergie. Les conseillers « plateforme » assurent une animation locale et mobilisent les professionnels pour stimuler la demande et faciliter le passage à l’acte.

L'Agence Régionale pour les Travaux d'Économies d'Énergie
L'Agence Régionale pour les Travaux d'Économies d'Énergie © ARTEE
  • ARTÉÉ : une agence dédiée pour un financement adapté des travaux

L’objectif d’ARTÉÉ est de développer la rénovation des logements. Elle met en place en 2017 une offre innovante de tiers financement et propose un accompagnement technique et un soutien administratif pour déterminer les aides disponibles. À terme, ARTÉÉ devrait accompagner la réalisation de 10 000 rénovations par an.
 
Les impacts économiques : à dix ans, les rénovations énergétiques accompagnées par ARTÉÉ permettraient de générer un volume annuel de 245 millions d’euros de travaux soit plus de 4 500 emplois directs et induits.

Les impacts écologiques : à dix ans, les actions de rénovations menées par ARTÉÉ permettraient d’économiser 61 000 tonnes équivalent pétrole, soit une réduction de 84 000 tonnes des émissions de gaz à effet de serre.