Aller au contenu principal
  1. Un plan d’investissement de 46,4 millions d'euros pour le LMB de Felletin (Creuse)
Lycée des métiers du bâtiment de Felletin (Creuse) © Marina Kosine

Un plan d’investissement de 46,4 millions d'euros pour le LMB de Felletin (Creuse)

Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, Jean-Louis Nembrini, vice-président à l’éducation et aux lycées, accompagnés d'Anne Laude, nouvelle rectrice de l’Académie de Limoges, ont annoncé un plan régional d'investissement exceptionnel au Lycée des Métiers du Bâtiment de Felletin vendredi 5 avril 2019.

Sommaire
  1. Des maçons de la Creuse au campus des métiers et des qualifications
  2. Quels projets pour le LMB de Felletin ?
  3. 46.4 millions d'euros, pour quoi faire ?
  4. Le plan particulier pour la Creuse
LMB Felletin
LMB Felletin © Marina Kosine

La date du 5 avril 2019 restera dans les annales du LMB, le lycée des métiers du bâtiment de Felletin (Creuse). Outre le Plan Particulier pour la Creuse (PPC) signé en présence du premier Ministre Edouard Philippe, de la Ministre de la cohésion des territoires Jacqueline Gourault et des élus locaux, la Région Nouvelle-Aquitaine a annoncé un plan d'investissement pour cet établissement de plus de 46,4 millions d'euros. De quoi donner un nouveau départ à cet établissement en en faisant la tête de pont de la filière bâtiment en Nouvelle-Aquitaine et au-delà.

Des maçons de la Creuse au campus des métiers et des qualifications

L’histoire du Lycée des Métiers du Bâtiment (LMB) est profondément liée à celle des maçons de la Creuse dont la renommée est nationale. Premier lycée du bâtiment créé en France, le Lycée de Felletin existe depuis 1911. Il est aujourd'hui labellisé Lycée des métiers du bâtiment (LMB) et est tête de file du campus des métiers et des qualifications "Construction durable et éco-réhabilitation" de Nouvelle-Aquitaine, qui s’appuie sur une plateforme technologique et une plateforme Praxibat.

Le lycée des métiers du bâtiment de Felletin jouit aujourd'hui d'une solide reconnaissance, comme en témoigne l’origine très diversifiée de ses élèves. En effet, son effectif sur l’année scolaire 2019-2020 est de 460 apprenants, venant de près de 50 départements de toute la France métropolitaine.

Dans un contexte économique et environnemental où la rénovation du patrimoine ancien est clairement définie comme un enjeu national, l’établissement et les professionnels de ce secteur doivent pouvoir conforter ce savoir-faire reconnu en créant une nouvelle dynamique tournée vers les métiers du futur dans le domaine du bâtiment. Le plan d’investissement de la Région Nouvelle-Aquitaine pour consolider et développer cet établissement, s’élève à 46,4 millions d’euros. Parallèlement, l’Académie de Limoges proposera un vaste plan de rénovation des formations du LMB pour propulser l’établissement dans les métiers d’avenir.

Le LMB est à ce jour composé de quatre entités : un lycée professionnel, un lycée technologique, une unité de formation des apprentis (UFA), une antenne GRETA. L'établissement propose une offre de formation importante dans les trois voies de formation (statut scolaire, apprentissage et formation continue des adultes), allant du CAP à la Licence dans cinq filières : gros œuvre, structure métallique, finition du bâtiment, bois-construction, pierre.

Alain Rousset à la rencontre des élèves du LMB - Felletin Avril 2019
Alain Rousset à la rencontre des élèves du LMB - Felletin Avril 2019 © Thierry Laporte
Quand le bâtiment va...

"On prévoit 500 000 rénovations de logements par an, dont 90 000 en Nouvelle-Aquitaine dans les années à venir. Il faut préparer les jeunes comme les professionnels à cette montée en charge dans le bâtiment et les former aux métiers et techniques de demain." Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

Quels projets pour le LMB de Felletin ?

LMB Felletin Atelier taille de pierre
LMB Felletin Atelier taille de pierre © Région Nouvelle-Aquitaine

Le LMB a bénéficié ces dernières années de plusieurs décisions favorables de la Région et du Rectorat permettant de consolider son offre de formation et de favoriser la diversification et la mixité des parcours (scolaire et apprentissage) : mention complémentaire peinture décoration, bac pro Intervention sur le patrimoine bâti, formation de la filière pierre, FCIL « Génie civil – BIM », transformée en Licence à la rentrée 2018.

S'inscrivant dans une filière en pleine mutation, générant de nouveaux besoins et attentes, notamment dans le secteur de l'éco-réhabilitation, le LMB doit explorer de nouvelles pistes de développement pour conforter l’offre de formation existante et accroître sa qualité et son attractivité. La montée en compétences et la structuration des professionnels est un des axes d’action stratégique que se sont donnés la Région et le Rectorat.

Des axes pour la construction de demain

  • Transition énergétique : éco-construction et éco-réhabilitation,
  • Utilisation des matériaux bio-sourcésbois, paille, chanvre et laine
  • Efficacité énergétique dans le bâtiment (rénovation thermique des bâtiments et logements existants, construction de bâtiments économes ou passifs)
  • Généralisation du numérique dans le bâtiment : réalité virtuelle ou augmentée, maquettes numériques Bim - Building Information Modeling...
  • L’impression 3D qui commence à apparaître dans le domaine et qui pourrait révolutionner le secteur.
  • Le lien "Domotique" et "Design – Bâtiment" devient une nécessité auprès des architectes, des ingénieurs du bâti et des entreprises...
  • Ouverture du LMB sur la filière art textile-art tissé propre au territoire avec Lainamac
  • Projet de constitution d'un Établissement public d’insertion dans l’emploi (EPIDE) nouvelle génération dans le cadre de la politique de lutte contre le décrochage scolaire et d’insertion professionnelle des jeunes majeurs.

46.4 millions d'euros, pour quoi faire ?

Vue d'ensemble LMB Felletin
Vue d'ensemble LMB Felletin © Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel. P. Rivière- 2005
Vue d'ensemble du LMB Felletin
Plan du LMB
Plan du LMB © Nouvelle-Aquitaine
Plan du LMB Felletin

Le LMB de Felletin a été conçu dans les années 50 comme un véritable lieu de vie. Outre les ateliers, il propose aux élèves de nombreux équipements (internat mais aussi salle de cinéma, piscine, foyer...) qui pour l'essentiel ont besoin d'être rénovés, mis aux normes et en accéssibilité, voir réformés. L'essentiel des investissements est destiné aux ateliers, plateaux techniques et à leurs équipements (près de 20 millions d'euros) ainsi qu'à l'aménagement de l'externat (près de 7 millions) et à la restructuration des hébergements des apprenants (plus de 8 millions)

En détail : 

  • Ateliers : plateaux techniques, restructuration et rénovation complète  
  • Externat, administration, CDI : aménagement de 10 salles pour 12 personnes et de la loge, isolation thermique, changement menuiseries, réfection couverture, accessibilité 
  • Salle cinéma : rénovation complète des espaces 
  • Gymnase : accessibilité du gymnase, réfection des vestiaires et couverture
  • Piscine : rénovation complète
  • Remise en état du stade
  • Internat et logement : rénovation en cours
  • Externat (BTS), internat et logement : restructuration du bâtiment (150 chambres avec sanitaires, 30 cuisines et 30 salles de détente, 3 logements pour des encadrants)
  • Restauration : réfection couverture et accessibilité
  • Foyer : réfection couverture et accessibilité
  • Réfection des installations techniques : sous-station, couverture du bâtiment 
  • Lycée numérique : remise à niveau réseau informatique + WIFI              
  • Voiries et réseaux

Le plan particulier pour la Creuse

Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

"Nous sommes évidemment dans une démarche de partenariat avec le plan particulier pour la Creuse, qui va permettre de débloquer 80 millions d'euros en 4-5 ans sur le territoire. La Région de son côté a déjà débloqué 60 millions en 2018 pour ce département, sans compter les aides à l'agriculture..." Felletin, vendredi 5 avril 2019

Signature du Plan Particulier pour la Creuse - 5 avril 2019
Signature du Plan Particulier pour la Creuse - 5 avril 2019 © Thierry Laporte

En début de matinée, ce vendredi 5 avril 2019, en présence du premier Ministre Edouard Philippe, de la Ministre de la cohésion des territoires Jacqueline Gourault et des élus locaux, Alain Rousset président de la Région Nouvelle-Aquitaine a signé le Plan Particulier pour la Creuse (PPC), un plan global de redynamisation du territoire initié par le gouvernement. Mis en place à partir des besoins exprimés par les acteurs locaux (élus, parlementaires, entreprises, associations) le PPC, doit permettre de à l'Etat de mobiliser 80 millions d'euros pour le Département. 

Le PPC en chiffres

  • 17 groupes de travail
  • 118 projets concrets identifiés
  • 5 axes prioritaires : valoriser l'image et les atouts de la Creuse ; Soutenir les entreprises innovantes, créer, développer et conforter les activités productrices de valeur ajoutée et d'emploi ; Accentuer les conditions du bien-vivre en Creuse ; soutenir des grands actions transversales ; Evaluer l'efficacité du plan de manière transparente.