Aller au contenu principal
  1. Des pépites en région
Prix pépite © Pépite France

Des pépites en région

Depuis 2014, les meilleurs projets des étudiants entrepreneurs sont récompensés par le prix "PEPITE Tremplin pour l'Entrepreneuriat Etudiant". Cette année,19 projets seront récompensés en Nouvelle-Aquitaine. Dix d’entre eux ont été sélectionnés pour participer à la finale nationale à Paris.

 

Logo prix pépite
Logo prix pépite © Pépite France

Remise des prix du concours Pépite Tremplin : une première à l'échelle de la Nouvelle-Aquitaine pour les étudiants-entrepreneurs

On compte 29 Pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat (Pépite) en France. Les Pépites sont chargés d’accompagner les étudiants entrepreneurs tout au long de l’élaboration de leur projet. Ils (Un Pépite) leur fournissent un suivi régulier par un enseignant et un référent externe, le plus souvent un entrepreneur. Mais l’étudiant entrepreneur bénéficie de tout un écosystème pour mener à bien son projet : coaching, weekends de formation, création de projets fictifs…

La Nouvelle-Aquitaine compte deux Pépites : Entrepreneuriat Campus Aquitaine (ECA) géré par la Comue (communauté d’universités et d’établissements) d’Aquitaine et l’université confédérale Léonard de Vinci (ComUE UCLdV) qui regroupe les établissements d’enseignement supérieur et de recherche et les organismes de recherche des ex-régions Centre, Limousin et Poitou-Charentes ainsi que l’ISAE-ENSMA. Mais les Pépites accompagnent tous les étudiants de l’enseignement supérieur qui souhaitent obtenir le statut d’étudiant-entrepreneur et pas uniquement ceux inscrits à l’université ou dans les écoles d’ingénieurs.

Cette année, le prix Pépite qui récompense les meilleurs projets innovants va distinguer 19 étudiants dans la région : 10 lauréats nationaux qualifiés pour participer au concours national dont la cérémonie aura lieu le 15 novembre à Paris et 9 lauréats régionaux. Ils recevront  des prix de 500€ à 2500€. Au national, le prix Pépite 2017 récompensera jusqu'à 53 lauréats avec  3 grands prix de 20 000 euros, 20 prix de 10 000 euros et 30 de 5 000 euros.

La Région participe activement à cette action. En 2017, elle a contribué à hauteur de 108 000 euros. Benoît Tirant, conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine, participera à la remise des prix aux lauréats du concours régional le mercredi 11 octobre à partir de 10 heures à l'université de Poitiers.

La liste des lauréats de Nouvelle-Aquitaine qui concourent au national
Addidream
Addidream © Clément Muhle

Clément Muhle, cofondateur d’Addidream (Limoges), en lice pour le prix national.

 « Nous allons  proposer de l’impression 3D métal, plastique et céramique pour les acteurs de la santé. Avec 3 imprimantes 3d, nous allons réaliser de l’outillage pour chirurgien et des implants biocompatibles. »

« Notre startup est assez particulière car nous avons dans notre actionnariat un industriel de Limoges qui est déjà fournisseur d’implants. Cela nous a donné une bonne crédibilité auprès des financeurs. »

«Notre projet est aujourd'hui très avancé. Il a évolué tout au long de l’accompagnement. Au début nous devions fournir des matériaux et du conseil. Puis nous avons décidé d’utiliser notre gestion de la matière première en internalisant le process de fabrication. Cet été, convaincu par notre actionnaire principal, nous avons élaboré le concept définitif, défini le type de machine dont nous avions besoin et peaufiné le business plan. Aujourd’hui, nous finalisons les discussions avec les banques. »

« L’accompagnement a été précieux tout au long du projet, à la fois technique avec des ingénieurs, industriel notamment grâce à l’incubateur mais aussi financier pour le montage de l’entreprise. »

« Aujourd'hui, nous sommes impatients de commencer. Nous avons trouvé nos locaux et créé la société. Dans quelques semaines si tout va bien… »

Les étudiants entrepreneurs

Leurs projets concernent tous les domaines. Ainsi, dans la promotion régionale 2017, Skilink (Limoges) se propose de doter les stations de ski d'un outil d'optimisation et de connaissances des flux des skieurs. Hide a moon conçoit un soutien-gorge avec des poches pour y loger des objets précieux. Quant à Seaview (Bordeaux), l’entreprise va proposer un capteur ou une caméra pour améliorer la visibilité sous-marine en temps réel et permettre d’opérer en conditions difficiles.

Tout étudiant en cours de formation peut demander le statut d’étudiant entrepreneur pour bénéficier de l’accompagnement d’un Pépite être accompagné jusqu’à la réalisation de son projet quel que soit sa nature (innovant ou non), sa forme (individuelle, collective) ou sa vocation (sociale, économique). Les jeunes diplômés peuvent également prétendre à ce statut et bénéficier ainsi de la protection sociale du statut étudiant.

Tous les détails ici.