Aller au contenu principal
  1. La paille, un isolant thermique écologique
La paille, un isolant thermique écologique © Laurence Bussy

La paille, un isolant thermique écologique

Le lycée agricole régional Xavier Bernard de Venours (Rouillé, 86) forme des lycéens et apprentis aux différents métiers agricoles. Un nouvel internat tourné vers la performance énergétique et environnementale est en cours de construction dans cet établissement. La Région Nouvelle-Aquitaine en assure la maîtrise d’ouvrage. Visite d’un chantier pas comme les autres.

Sommaire
  1. Des internes bien logés
  2. Un chantier emblématique

Des internes bien logés

Les Régions ont la charge des lycées, des établissements d'éducation spéciale et des lycées professionnels maritimes. À ce titre, elles en assurent la construction, la reconstruction, l’extension, les grosses réparations, l'équipement et le fonctionnement. C’est dans le cadre de cette compétence que la Région Nouvelle-Aquitaine est en train de construire un nouvel internat au Lycée agricole de Venours.

Ce nouvel internat répond à un réel besoin de création de places d’hébergement supplémentaires, étant donné la situation géographique de l’établissement, plutôt éloigné d‘un grand centre urbain et sans possibilité de se loger à proximité.

Décidé en 2014, ce projet de construction a mûri pendant plusieurs années afin de répondre au mieux à la demande de la collectivité, c’est-à-dire construire un bâtiment intégrant des matériaux biosourcés et respectant un niveau de performance énergétique élevé (Bâtiment à Énergie Positive).

Au-delà de bâtir un internat d’une capacité de 50 places, la Région a également souhaité privilégier le bien-être des jeunes en suivant une démarche HQE (Haute Qualité Environnementale) avec 3 priorités : l’utilisation de matériaux biosourcés, l’entretien et la maintenance du bâtiment et enfin le confort hygrothermique (la température et l'humidité ambiantes ressenties dans la pièce où l’on se trouve).

La collectivité a aussi encouragé les innovations techniques en matière de construction et favorisé l’utilisation de produits et savoir-faire locaux.

Quelques exemples de matériaux biosourcés utilisés sur ce chantier :

  • de la paille en isolation des murs ;
  • de la laine de chanvre/lin/coton en isolation d'une partie des cloisons intérieures et d'une partie de la toiture ;
  • de la laine de bois en isolation d'une partie des cloisons intérieures ;
  • de la ouate de cellulose en isolation de toiture ;
  • du bois en ossature, charpente et menuiseries ;
  • un mélange de chaux/argile/sable en enduit sur la paille.
Lycée de Venours - Chantier de l'internat
Lycée de Venours - Chantier de l'internat © Laurence Bussy

La Région Nouvelle-Aquitaine finance ce projet à 100 % pour un montant de 1 765 000 €.
Les travaux ont débuté au printemps 2017 et l’internat sera ouvert aux élèves à la fin de l’hiver 2018.

Un chantier emblématique

Le nouvel internat du Lycée agricole de Venours disposera de 13 chambres de 4 lits, d’une chambre pour le/la surveillant(e), un foyer et une salle d’étude.

Comme l’a souhaité la Région, ce bâtiment doit être le moins énergivore possible. Les partenaires de ce projet ont donc mené une réflexion pour réduire au maximum les besoins en énergie :

  • la stabilisation du climat intérieur grâce à un système de parois performantes ;
  • la recherche du soleil d’hiver avec des sorties hautes sur l’artère centrale du bâtiment ;
  • la respiration naturelle des matériaux minéraux comme la paille ou les briques en terre crue grâce à des ouvrants réfléchis ;
  • la mise en place d’un puits climatique à 2,5 mètres de profondeur, connecté à un local technique, qui insuffle de l’air pré-chauffé par le sol dans le bâtiment ;
  • la production d’une eau sanitaire pré-chauffée par un système de récupération et de traitement de l’eau grise ;
  • l’utilisation de la chaufferie biomasse du lycée, de panneaux photovoltaïques et d’une éolienne ;
  • la récupération de l’eau de pluie pour les chasses d’eau…
Un internat fait de paille !

Ce chantier emblématique se veut être une véritable vitrine en matière d’innovations pour encourager l’émergence d’autres projets de ce type. L’utilisation de la paille comme isolant est le parfait exemple de l’audace dont ont fait preuve les architectes de ce projet. En effet ses qualités reconnues font de la paille un bon isolant thermique.
Dans le cas du Lycée de Venours, la paille est un matériau pertinent car c’est une ressource abondante et disponible localement. Souvent considérée comme un déchet, la paille est utilisée par les élèves du lycée. C’est donc tout naturellement qu’elle s’est imposée dans la construction du nouvel internat comme isolant.
La structure du bâtiment est faite d’une ossature bois dans laquelle on insère de la paille compressée qui sera ensuite enduite par un mélange de chaux, d’argile et de sable.

Lycée de Venours - Chantier de l'internat
Lycée de Venours - Chantier de l'internat © Laurence Bussy
Lycée de Venours - Chantier de l'internat
Lycée de Venours - Chantier de l'internat © Laurence Bussy
Lycée de Venours - Chantier de l'internat
Lycée de Venours - Chantier de l'internat © Laurence Bussy
Lycée de Venours - Chantier de l'internat
Lycée de Venours - Chantier de l'internat © Laurence Bussy
Lycée de Venours - Chantier de l'internat
Lycée de Venours - Chantier de l'internat © Laurence Bussy
Lycée de Venours - Chantier de l'internat
Lycée de Venours - Chantier de l'internat © Laurence Bussy
Lycée de Venours - Chantier de l'internat
Lycée de Venours - Chantier de l'internat © Laurence Bussy
Lycée de Venours - Chantier de l'internat
Lycée de Venours - Chantier de l'internat © Laurence Bussy
Lycée de Venours - Chantier de l'internat
Lycée de Venours - Chantier de l'internat © Laurence Bussy
Lycée de Venours - Chantier de l'internat
Lycée de Venours - Chantier de l'internat © Laurence Bussy