Aller au contenu principal
  1. Ouverture de 4 tiers-lieux, des espaces de travail partagés

Ouverture de 4 tiers-lieux, des espaces de travail partagés

A l’occasion de la commission permanente du 11 juillet dernier, la Région a voté plusieurs aides pour l’ouverture de tiers-lieux sur le territoire de la Nouvelle-Aquitaine.

Les élus de l’assemblée régionale ont voté 4 aides en faveur des tiers-lieux lors de la commission permanente pour un montant total de 220 271 euros :

  • 74 079 euros attribués à l’association Le 400 Studios à Saint-Viance (19) pour un tiers-lieu à Brive (19) : l’objectif est de donner à accès à une culture de l'image et du numérique, par le coworking associé à des ateliers culturels et créatifs et d’intégrer et fédérer les différents acteurs (bénévoles, partenaires, entreprises, associations, indépendants...) dans une offre de services globale ;
  • 26 192 euros attribués à Greenglade Consulting à Orthez (64) pour un tiers-lieu à Pau (64) : le projet de tiers-lieu « La Cabane » a pour ambition d’accueillir des entrepreneurs et des porteurs de projet n'ayant pas leur place dans les structures existantes et de mettre en place une dynamique locale favorisant l'émergence d'un réseau de tiers-lieux palois, en partenariat avec les espaces de coworking existants (Pôle I.etech à Orthez, EPI à Oloron, futur espace de Bedous, les fablabs de Pau, au Bel Ordinaire - espace d'art contemporain - et MIPS rue Despourrins, ainsi que Passerelle et Cozyn, en projet) ;
  • 70 000 euros attribués à L’Avant-Scène à Cognac (16) : scène conventionnée pour la danse, L’Avant-Scène propose de créer un espace attractif pour les entrepreneurs, artistes, créateurs et particuliers, composé d’un fablab, d’un espace de résidences artistiques, d’un espace de coworking et d’un pôle de recherche en lien avec les universités ;
  • 50 000 euros attribués à AY 128 à Ligugé (86) : l’association AY 128 porte le projet de développer un tiers-lieu « Les Usines Nouvelles » sur le site de l’ancienne Filature de Ligugé. Ce lieu hybride comprend un espace de co-working, un fablab et un espace de résidence d’artistes et est destiné aux acteurs (professionnels, chercheurs, scolaires, étudiants, entrepreneurs, curieux) des secteurs des nouvelles technologies, énergies et environnement, industries culturelles et créatives, art et culture, Economie Sociale et Solidaire, et à tous les citoyens.

Les tiers-lieux, une autre idée du travail !

Le développement du très haut débit (THD) permet d’amplifier les usages, comme le travail à distance, avec des outils et services numériques performants, notamment dans des espaces de travail partagé et collaboratif, les tiers-lieux.

Destinés aux entrepreneurs, indépendants, salariés télétravailleurs, associations… ces espaces proposent aux professionnels un mode de travail alternatif : partager un même lieu, travailler dans un environnement convivial et trouver des collaborateurs, du matériel et des services mais aussi souvent, favoriser les projets communs, la transdisciplinarité…

Lire l'article : 300 tiers-lieux en ALPC d’ici 2020

Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) « Développer les tiers-lieux »

Vous êtes une association, une entreprise, une collectivité ou une structure de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) ? Et vous avez un projet de développement d’un tiers-lieu ?
Alors répondez à l’appel à manifestation d'intérêt Développer les tiers-lieux, vous avez jusqu'au 14 octobre 2016.