Aller au contenu principal
  1. Le Nouveau Festival fait son show dans les Landes
Nouveau Festival Landes © Région Nouvelle-Aquitaine Françoise Roch

Le Nouveau Festival fait son show dans les Landes

Ils étaient 330 lycéens ce jeudi 13 avril à Saint-Pierre-du-Mont, à côté de Mont-de-Marsan, à participer à la 4e étape du Nouveau Festival organisé par la Région Nouvelle-Aquitaine. Danse, théâtre, photos, musique, slam, arts visuels : c’est un vrai concentré de création qui a été présenté, à travers plus de 30 projets festifs, étonnants. Revigorants.

Il est 13 heures quand la musique de la Banda du lycée de Parentis-en-Born, dans le nord des Landes, envahit le pôle culturel du Marsan. Chemises rouges, pantalons blancs, bandanas à l’effigie du lycée, la petite troupe défile sous le regard amusé des autres lycéens et des enseignants invités. Airs traditionnels, morceaux plus récents, revisités… Après avoir interprété leur version festive du « Lion est mort ce soir », les applaudissements fusent. Le festival commence.

Les discours d’ouverture des élus achevés, les élèves s’engouffrent dans les deux salles de spectacles, pour assister aux premières représentations. « On se retrouve tout à l’heure, pour la deuxième partie », lance Simon, clarinettiste de la banda. Avec Dimitri, trompettiste, et Marie-Laure, coordinatrice du projet, à la grosse caisse, ils ne cachent pas leur bonheur. « On est fiers de notre banda ! On est un des seuls lycées de la région à en avoir une ! », s’enthousiasme Marie-Laure. « Pour nous, c’est important d’être là, ça nous permet de jouer, de nous faire connaître et aussi de croiser d’autres personnes qui font des choses complètement différentes », reprend Dimitri. Clarinette à la main, Simon lance : « On joue presque tous dans des bandas en dehors du lycée, et si aujourd’hui on fait découvrir à d’autres ce côté festif, on sera content ! ».

« Venir jouer ici est un aboutissement ! »

Un peu plus tard, c’est avec une autre tradition du Sud-Ouest que les lycéens font connaissance. Les 15 élèves de Danitza Klas du lycée du Pays de la Soule, à Chéraute (64) montent sur la grande scène. Place au spectacle de clash danse en basque ! Bakun, entrexat… en alternant les pas techniques et les combats symboliques au bâton, les jeunes danseurs s’appuient eux aussi sur la tradition de leur territoire, ici la Pastorale, danse typique de la province de Soule, au Pays Basque. Après la représentation, leur professeur, Johané Etchebest, explique : « Le Nouveau Festival a été pour nous un bon prétexte pour créer un spectacle, venir jouer ici est un vrai aboutissement ! ». Emma et Ana, toutes deux en terminale au lycée du Pays de Soule, confirment : « Nous, on a commencé à 8 ans. C’est la tradition, chez nous, filles, garçons, tout le monde danse ! La Soule, c’est 36 villages… et 18 écoles de danse ! ». Johané revient sur le spectacle : « L’idée était de les laisser créer par eux-mêmes en partant des pas traditionnels. C’est leur vie quotidienne qu’ils ont voulu représenter ici ! ».

Autre salle, autre ambiance. Il est 17h30. Dans l’espace de création, au rez-de-chaussée, des slameurs racontent leurs tourments et leurs joies d’ados. « Tout le monde va m’regarder, j’voudrais r’trouver ma spontanéité... » . Un par un les membres du groupe Slam Perse, du lycée Saint John Perse de Pau passent sur scène, entre émotion, colère et tendresse. Le public réagit, applaudit.

« Faire partager aux autres ce qu’on aime »

Dehors, un petit groupe est assis, une jeune fille chante, son ami l’accompagne à la guitare. Ils sont passés tout à l’heure, la pression redescend.

Sur scène, « Chuis Addict » termine en beauté sa représentation avec « Come as you Are » de Nirvana. Le groupe suivant, « Loxx Music Band », de Saint-Jean de-Luz, se prépare.

Sur la grande scène, c’est l’heure du Flamenco. Manuela, 15 ans et son frère, Angel, 17 ans, ont créé leur spectacle spécialement pour le Nouveau Festival. Leur interprétation est impressionnante de justesse, le public est conquis. « C’était la première fois qu’on était à deux sur scène », explique Manuela après la représentation, encore toute émue. « On voulait être au top ! Depuis des mois, on répète après les cours, et le mercredi après-midi, pendant 3 heures ». Angel sourit. Comme sa sœur, il a tout donné pendant le spectacle. « Dans notre famille, le flamenco, on a ça dans le sang. Aujourd’hui on voulait faire partager aux autres ce qu’on aime, c’est pour ça qu’on est venu au Festival. »

Nouveau festival Landes
Nouveau festival Landes © Région Nouvelle-Aquitaine Françoise Roch
Nouveau festival Landes
Nouveau Festival Landes2
Nouveau Festival Landes2 © Région Nouvelle-Aquitaine Françoise Roch
Nouveau festival Landes
Nouveau Festival Landes 3
Nouveau Festival Landes 3 © Région Nouvelle-Aquitaine Françoise Roch
Nouveau festival Landes
Nouveau Festival Landes 4
Nouveau Festival Landes 4 © Région Nouvelle-Aquitaine Françoise Roch
Nouveau festival Landes
Nouveau festival Landes 5
Nouveau festival Landes 5 © Région Nouvelle-Aquitaine Françoise Roch
Nouveau festival Landes
Nouveau Festival Landes 6
Nouveau Festival Landes 6 © Région Nouvelle-Aquitaine Françoise Roch
Nouveau festival Landes
Plus d'informations sur le Nouveau festival

Sur le site de l'événement

A lire également sur le site de la Nouvelle-Aquitaine :

- Le nouveau festival est passé à Rouillac
- Les talents sont aux rendez-vous ! ( Vouneuil-sous-Biard  - 86)
- Le Nouveau festival débute à Guéret

Voir le compte Facebook du Nouveau Festival