Aller au contenu principal
  1. MC2 Energy : c'est les watts qu'ils préfèrent
MC2 Energy © Sabine Delcour

MC2 Energy : c'est les watts qu'ils préfèrent

C’est depuis le Béarn que l’entreprise familiale MC2 Energy s’attaque à des marchés internationaux. Sa spécialité : la réparation et la maintenance de rotors turbocompresseurs, des machines utilisées pour la production d’électricité. 

Quand vient l’âge de la retraite, certains s’arrêtent. Francis Larché n’est pas fait de ce bois-là et continue à créer, à développer. « J’avais peur de m’ennuyer », plaisante-t-il. Alors, fin 2015, il fonde MC2 Energy. « On travaille ici sur des standards d’exigence extrêmement élevés », confie Jean-François Chaput, le responsable de production. Le moindre rotor turbocompresseur est un concentré de technologie : des dizaines d’étages, des centaines de pièces et des machines qui peuvent peser jusqu’à 100 tonnes. Les normes de rigueur sont draconiennes, puisqu’il s’agit d’opérer sur des assemblages qui, une fois en rotation, fournissent de l’électricité pour des milliers d’habitants. 

Une production 100 % locale

Il fallait donc bien se préparer pour relever un tel défi. Une acquisition de terrain, un agrandissement des locaux et l’achat de matériel comme un préambule, avant de se placer sur la ligne de départ. Pour ces lourds investissements, la Région Nouvelle-Aquitaine intervient à hauteur de 194 000 euros au sein d’un plan de financement de plus de 7 M€. 
Désormais équipé avec des appareils conçus sur mesure, MC2 Energy peut partir à l’assaut du monde. Sa cible : les producteurs d’électricité de tous les continents, auxquels elle propose son savoir-faire pour la réparation et l’entretien de ces turbines -ultra-complexes. Même s’il existe des concurrents sur ce marché de spécialistes, la force de la société béarnaise réside dans la maîtrise de la totalité des opérations. « Nous réalisons chaque partie de l’intervention, sans aucune sous-traitance », confirme Francis Larché. Démontage, équilibrage, usinage, remontage… Tout se passe sur le site d’Abos, dans des locaux passés de 800 m² à près de 3 000 m². 

MC2 Energy Agrandir l'image
MC2 Energy © Sabine Delcour
MC2 Energy Agrandir l'image
MC2 Energy © Sabine Delcour
MC2 Energy Agrandir l'image
MC2 Energy © Sabine Delcour
MC2 Energy Agrandir l'image
MC2 Energy © Sabine Delcour

Deux nouveaux recrutements

Employant aujourd’hui 14 personnes, l’entreprise familiale (100 % détenue par la famille Larché), vient de recruter deux salariés. Une secrétaire en contrat temporaire a appris juste avant les fêtes de fin d’année, qu’elle allait passer en CDI. L’autre nouvel arrivant est un jeune en contrat de professionnalisation dans le cadre de sa licence de commerce international. Ce dernier vient épauler Jean-François Chaput sur le plan commercial. « La société MC2 Energy existe officiellement depuis 2015, mais son activité a réellement démarré en mars 2016 », tient-il à préciser. Dix-huit mois après ses débuts, elle peut déjà se targuer d’un contrat à Madagascar et d’un autre en Afrique de l’Ouest. « Nous avons remporté notre premier appel d’offres, lancé par la Compagnie ivoirienne d’électricité », se félicite Jean-François Chaput.