Aller au contenu principal
  1. Fibre optique : plus de 62M€ pour Dorsal
Le très haut débit pour tous © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch

Fibre optique : plus de 62M€ pour Dorsal

Dorsal est le maître d’ouvrage de l’aménagement numérique public en Corrèze, Creuse et Haute-Vienne, et notamment le déploiement de la fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH). Plus de 62 millions d’euros d’aide régionale lui sont attribués pour réaliser ce chantier ambitieux : connecter plus de 150 000 foyers de ces trois départements à la fibre optique en 5 ans.

Sommaire
  1. La fibre optique pour 150 000 foyers
  2. Numérique en Nouvelle-Aquitaine : une ambition régionale forte
  3. L’exploitation et la commercialisation du réseau par Nouvelle-Aquitaine THD

La fibre optique pour 150 000 foyers

Lors de la commission permanente du 9 octobre 2017, la Région Nouvelle-Aquitaine a attribué une aide de plus de 16 millions d’euros au syndicat mixte Dorsal pour apporter la fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH) en Corrèze, Creuse et Haute-Vienne. Cette aide vient compléter un budget de plus de 46 millions d’euros, déjà voté en 2014. L’aide totale de la Région attribuée à Dorsal pour ce projet s’élève donc à 62,7 millions d’euros.

Des priorités ont été fixées pour chaque département pour une période de 5 ans :

  • en Corrèze, 92 320 prises de fibre optique seront installées. Le montant total des travaux s’élève à 144,40 millions d’euros HT et la part régionale est de 44 millions d’euros, à laquelle s’ajoute une aide de l’Europe d’un montant de 5 millions d’euros ;
  • en Haute-Vienne, ce sont plus de 33 000 foyers qui seront connectés à la fibre optique. Le budget total s’élève à 40 millions d’euros HT. L’aide de la Région est fixée à 8,5 millions d’euros, à laquelle s’ajoute 5 millions d’euros d’aide européenne ;
  • quant à la Creuse,  près de 28 000 prises fibre optique seront installées. La Région apporte une aide de 10,2 millions d’euros pour un budget total de 47,9 millions d’euros HT. L’Europe versera également 5 millions d’euros.

Les travaux commenceront lors du premier semestre 2018.

Cette aide s’inscrit dans la politique d’aménagement numérique du territoire voulue par la Région Nouvelle-Aquitaine et qui a fait l’objet d’un vote lors de la séance plénière en avril 2016.

A noter
15 millions d’euros de fonds européens FEDER (fonds européen de développement régional) sont mobilisés pour contribuer à ce projet, ainsi que plus de 80 millions d’euros de l’Etat, via le fonds national pour la société numérique (FSN).

Numérique en Nouvelle-Aquitaine : une ambition régionale forte

L’objectif d’une couverture du territoire en très haut débit est un engagement fort de la Région. Il s’agit de doter le territoire d’infrastructures numériques dernière génération pour favoriser la compétitivité et l’innovation des entreprises ainsi qu’un accès à des services à haute valeur ajoutée pour le plus grand nombre en tous points du territoire.

Pour mener à bien cet objectif ambitieux, la Région se donne les moyens et a déjà voté 229 millions d’euros sur 5 ans pour financer les 950 000 premières prises de fibre optique à l’abonné (FttH), via les Réseaux d’Initiative Publique (RIP). La Région consacrera son action sur les territoires les moins denses non préemptés par les opérateurs privés.

Par ailleurs, la Région soutiendra des opérations de montée en débit sur l’ADSL, lorsque les infrastructures construites permettront dans un 2ème temps le raccordement à la fibre optique.

L’exploitation et la commercialisation du réseau par Nouvelle-Aquitaine THD

Les collectivités (Région, Départements, EPCI, Communes) de 7 départements* de la Nouvelle-Aquitaine se sont regroupés au sein de 5 Syndicats Mixtes numériques (Charente Numérique, Syndicat d’Equipement des Communes des Landes, Dorsal Limousin, Lot-et-Garonne Numérique, Périgord Numérique) afin de construire un réseau de fibre optique en propriété publique, et ainsi maîtriser le rythme et les zones de déploiement en l’absence d’initiatives privées.
* Creuse, Corrèze, Haute-Vienne, Charente, Landes, Lot-et-Garonne et Dordogne

Nouvelle-Aquitaine THD, Société Publique Locale (SPL) créée en mars 2015, regroupe aujourd’hui ces 5 Syndicats mixtes et a pour mission d’exploiter et commercialiser ces réseaux très haut débit publics auprès des fournisseurs d’accès Internet. Dorsal Limousin et Charente Numérique ont intégré la SPL début octobre 2017.

L’intérêt de Nouvelle-Aquitaine THD est, tout en gardant la maitrise de l’aménagement numérique aux collectivités, de garantir une optimisation des frais d’exploitation par la mutualisation et une taille critique de commercialisation pour peser dans les négociations avec les Fournisseurs d’Accès à Internet.

FttH késako ?

FttH est la contraction de Fiber to the Home, qui apporte la fibre jusqu’à l’abonné. Fil en verre à peine plus gros qu’un cheveu, la fibre optique permet de transmettre des données par le biais d’un signal lumineux. Ce signal injecté dans la fibre est capable de transporter de grandes quantités de données à la vitesse de la lumière sur plusieurs centaines, voire milliers, de kilomètres. 30 fois plus rapide que l’ADSL, le niveau de débit est quasiment illimité. Cela permet donc des usages multiples et simultanément. Idéal dans les familles ou pour les entreprises.
Autre avantage de la fibre : le débit est très peu altéré par la distance et la qualité du signal est quasi identique, que vous soyez en zones urbaines ou rurales.