Aller au contenu principal
  1. Fibre optique : 250 000 foyers supplémentaires bientôt connectés
La fibre optique : 250 000 foyers supplémentaires bientôt connectés © Pixabay

Fibre optique : 250 000 foyers supplémentaires bientôt connectés

70 000 000 € : c’est la nouvelle enveloppe budgétaire votée par la Région Nouvelle-Aquitaine lors de sa commission permanente de novembre, parmi de nombreuses autres aides attribuées à la filière numérique. Cette nouvelle aide régionale va permettre l’installation de près de 250 000 prises de fibre optique dans 4 départements : Charente, Dordogne, Landes et Lot-et-Garonne.

Sommaire
  1. 70 millions d’euros pour 250 000 foyers raccordés à la fibre
  2. Une commission permanente tournée vers le numérique

70 millions d’euros pour 250 000 foyers raccordés à la fibre

Lors de la commission permanente du 17 novembre 2017, les élus régionaux ont voté un nouveau budget en faveur du très haut débit et de la fibre optique. Cette aide de 70 millions d’euros sera consacrée à l’installation de la fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH). Ainsi ce sont près de 250 000 nouveaux foyers qui seront raccordés.

La Région Nouvelle-Aquitaine attribue cette aide à 4 Syndicats Mixtes Ouverts (SMO) : Charente Numérique (16), Périgord Numérique (24), SYDEC 40 et Lot et Garonne Numérique (47) :

  • en Charente, 113 500 prises de fibre optique seront installées sur 4 ans. Le montant total des travaux s’élève à 177,7 millions d’euros et la part régionale est de plus 24 millions d’euros, à laquelle s’ajoute une aide de l’Europe de 11,7 millions d’euros ;
  • en Dordogne, ce sont 63 400 foyers qui seront connectés à la fibre optique répartis sur 4 ans. Le budget total s’élève à 155 millions d’euros. L’aide de la Région est fixée à 21,3 millions d’euros, à laquelle s’ajoute près de 5 millions d’euros d’aide européenne ;
  • dans les Landes, près de 35 000 prises fibre optique seront installées sur 3 ans. La Région apporte une aide de plus de 11 millions d’euros pour un budget total de 43,2 millions d’euros. L’Europe versera également 5 millions d’euros. Il faut noter que cet engagement représente seulement 40% du projet Très Haut Débit dans le département. Le reste de l’investissement fera l’objet d’une autre convention ;
  • et enfin, 37 000 prises seront installées dans le Lot-et-Garonne sur 4 ans, avec une aide régionale de 11,5 millions d’euros, complétée par 4,26 millions d’euros de fonds européens.

En votant ce budget de 70 millions d’euros supplémentaires, la Région poursuit sa politique d’aménagement numérique du territoire, qui a fait l’objet d’un vote lors de la séance plénière en avril 2016, et complète son aide attribuée à Dorsal pour les départements de la Haute-Vienne, de la Creuse et de la Corrèze pour un montant de 62,7 millions d’euros (46 millions d’euros votés en 2014 et 16 millions d’euros votés en octobre 2017).

En bref

Pour en savoir plus sur la politique régionale en matière de très haut débit, cliquez ici.

Une commission permanente tournée vers le numérique

Lors de la commission permanente du 17 novembre 2017, les élus régionaux ont voté plusieurs budgets à destination de l’économie numérique.

En voici quelques exemples :

  • des aides à deux nouveaux tiers-lieux pour un total de 120 000 € : 60 000 € pour l’association Coworking La Rochelle Le Bastion (17) et 60 000 € pour l’association « E-Meute » à Niort (79) ;
  • un soutien au développement de prototypes numériques (projets d’innovations d’usages et de services au sein de la filière numérique) : 8 dossiers ont été votés pour un montant total de 466 881 € ;
  • 14 chèques « transformation numérique » attribués pour un montant total de près de 800 000 € (ce dispositif permet aux entreprises d’accélérer le déploiement de solutions numériques et d’être ainsi plus performantes en améliorant leur relation-client, en favorisant des processus de production plus efficients ou encore en développant de nouveaux canaux de distribution via le commerce en ligne) ;
  • une aide de 80 000 € à l’Agence de Développement et d’Innovation (ADI) Nouvelle-Aquitaine pour le développement d'une solution en ligne de mise en relation pour répondre à l'enjeu d'amélioration des parcours d'accompagnement et pour le forum régional de la transformation numérique #MaTransfoNum qui aura lieu le 8 février 2018 ;
  • un soutien au plan d’actions 2017 et 2018 de l’association FrenchTech Bordeaux pour un montant de 100 000 € ;
  • une enveloppe budgétaire de 140 000 € au Pôle de compétences en logiciels libres Aquinetic afin de consolider la filière logiciels libres en Nouvelle-Aquitaine et de favoriser l’émergence de projets innovants basés sur les logiciels libres pour apporter de nouveaux e-services ;
  • une aide de près de 3 millions d’euros pour la mise en œuvre de la première année du service public télévisuel régional, voté lors de la séance plénière du 23 octobre 2017. La Région a choisi de confier la mise en œuvre du service public télévisuel à quatre éditeurs de télévision, et de proposer aux foyers de la Nouvelle-Aquitaine une large variété de programmes de qualité : 1 million d’euros à France 3 Nouvelle-Aquitaine (éditrice de la future chaîne « NAQTV »), 1,3 million d’euros à TV7 Bordeaux (éditrice du service de télévision locale TV7), 275 000 € à OC Prod (éditrice de la web-TV en langue occitane ÒCtele) et 243 000 € à Aldudarrak Bideo (éditrice de la web-TV en langue basque Kanaldude).