Aller au contenu principal
  1. Facilaréno : un programme de rénovation énergétique de l’habitat
Facilaréno, rénovation énergétique performante des logements © Nouvelle-Aquitaine/Joël Peyrou

Facilaréno : un programme de rénovation énergétique de l’habitat

Réunis en séance plénière le 4 mars 2019, les élus régionaux ont voté pour que la Région se porte candidate au déploiement du programme Facilaréno sur son territoire. Objectif affiché de ce programme : encourager la constitution de 250 groupements d’entreprises sur 5 régions pour encourager et améliorer la rénovation énergétique globale et performante des logements.

La rénovation énergétique des maisons individuelles est un enjeu climatique mais également social puisque 14% des ménages en moyenne sont touchés par la précarité énergétique en Nouvelle-Aquitaine. Avec Facilaréno, la Région et les territoires s’engagent à accompagner la structuration de groupements d’entreprises formés à la rénovation globale et performante de l’habitat. Explications.

Sommaire
  1. Une rénovation énergétique indispensable
  2. De Dorémi à Facilaréno
  3. Le programme Facilaréno
  4. Facilaréno en NA

Une rénovation énergétique indispensable

A l’échelle régionale, le secteur résidentiel est très consommateur en énergie. Il compte 2,7 millions de résidences principales, dont 72% de maisons individuelles. 44% de ce parc a été construit avant 1970, c’est-à-dire avant les premières réglementations thermiques. 

En déclinaison des objectifs nationaux, l’objectif régional vise la rénovation énergétique de plus de 90 000 logements du parc privé par an. Cependant, à ce jour, moins de 30% de cet objectif est atteint. La Région se donne donc les moyens et poursuit sa politique de soutien à la rénovation énergétique du logement dans un triple objectif de massification, de rénovation performante (gain de 40% au moins) et de lutte contre la précarité énergétique.

« La montée en compétences et la structuration des professionnels » est un des axes d’action stratégique que s’est donné la Région. Le programme Facilaréno doit contribuer à sa mise en œuvre.
 

De Dorémi à Facilaréno

Initiée en 2011 par Enertech et l’Institut négaWatt, Dorémi est une démarche qui vise à répondre aux objectifs de massification et de rénovation globale performante du logement. Elle propose aux territoires de former les relais locaux à la rénovation globale performante et d’accompagner la structuration de groupements de professionnels.

C’est pour répondre à un appel à projets du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire au titre des Certificats d’économie d’énergie (CEE) que le programme a été élaboré. Le programme Facilaréno a été retenu par l’Etat en janvier 2019 avec 17 autres lauréats permettant ainsi son financement.

La Région Nouvelle-Aquitaine souhaite s’y engager.
 

Le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire a sélectionné 18 nouveaux programmes d'économies d'énergie, soit 100 millions d'euros d'investissements, ce qui représente un total d'environ 200 millions d'euros sur la période 2018-2020. Cette deuxième vague de projets retenus fait suite à la première, annoncée fin novembre 2018.

Le programme Facilaréno

Facilaréno doit aider à structurer l’écosystème au sein des territoires et ainsi permettre la mise en œuvre d’une rénovation performante en une ou deux étapes de travaux (« rénovation complète et quasi-complète ») avec pour objectifs quantitatifs d’ici fin 2020 de :

  • disposer d’au moins 250 groupements d’entreprises formés à la rénovation performante à coûts maîtrisés des maisons (1 250 entreprises impliquées), sur 5 régions et 50 territoires « bassins de vie » couvrant au moins 10% de la population française ;
  • assurer le « suivi qualité » d’au moins 250 rénovations performantes de maisons ;
  • disposer sur ces 50 territoires d’une capacité d’accompagnement des ménages spécifique à la rénovation performante (formation de 250 animateurs et relais locaux) , et d’au moins un formateur-expert en capacité d’assurer la formation des groupements d’artisans sur chantier.
Un programme testé et approuvé

Une première expérience pilote de Dorémi, soutenue par la Région Rhône-Alpes, a été menée avec succès début 2012 avec le territoire de la Biovallée. L’objectif initial était de former 5 groupements d’artisans et d’analyser 20 maisons pour en rénover réellement 10. Aujourd'hui, la méthodologie Dorémi s'étend sur 25 territoires. 
 

Facilaréno en NA

Le programme Facilaréno s’inscrit dans les objectifs stratégiques de la Région en matière de rénovation énergétique du logement individuel privé. Aussi la Région a fait le choix de se porter candidate pour le déploiement de ce programme sur son territoire.

A l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine, Facilaréno pourra comporter différentes étapes de mise en œuvre :

  • lancement d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour sélectionner les territoires (8 à 15 territoires en 2 ans) ;
  • formation des animateurs et des relais locaux à la conduite des actions Dorémi (mobilisation des partenaires locaux, des professionnels, des ménages…) ;
  • formation des formateurs experts sur les chantiers ;
  • mise en œuvre des formations-actions sur des chantiers pour structurer une cinquantaine de groupements (soit plus de 250 artisans) ;
  • évaluation des groupements et réalisation des suivis qualités sur les maisons rénovées.

L’Institut négaWatt prend en charge l’essentiel des coûts de structuration des professionnels de la rénovation énergétique. Dorémi apporte la méthodologie et accompagne la Région Nouvelle-Aquitaine et les territoires engagés dans la mise en œuvre du programme.

La participation financière de la Région s’élève à 150 000€ pour la durée du programme. Les territoires quant à eux prennent en charge l’animation locale.