Aller au contenu principal
  1. L'Economie Sociale et Solidaire dans la bonne direction
Salon National de l'ESS ©

L'Economie Sociale et Solidaire dans la bonne direction

Les lundi 27 mars à Langon, mardi 28 mars à Limoges et mercredi 29 mars à Poitiers, la Région présentait son action volontariste pour développer l'Economie Sociale et Solidaire. Au total, plus de 300 représentants du monde de l'ESS, associations locales et réseaux régionaux, structures de l’Insertion par l’Activité Economique, coopératives, associations, mutuelles et fondations ont répondu à l'invitation. Retour sur la réunion de Poitiers, riche en projets et en perspectives d'avenir.

Pascal Duforestel, Conseiller régional délégué à l'économie sociale et solidaire (ESS), a ouvert la réunion en soulignant que la Nouvelle-Aquitaine est aujourd'hui la seule Région de France à s'être dotée d'une Direction entièrement consacrée à l'ESS. De quoi donner du crédit à l'ambition affichée et motiver les troupes, particulièrement nombreuses en ex-Poitou-Charentes, berceau historique de cette approche nouvelle de l'économie pour laquelle le capital compte moins que les personnes.

Après l’adoption du SRDEII en décembre 2016, la Région a adopté le Règlement d’Intervention pour le secteur de l’ESS avec un plan d'action en trois points : Entreprendre, Coopérer, Innover.

- Entreprendre avec l'aide de la Région, c'est soutenir la création d’activités par les entreprises de l’ESS en apportant des aides directes et individuelles aux projets en création, mais aussi un soutien aux acteurs territorialisés qui assurent l’accompagnement de projets de l’ESS.
 
L'aide au développement doit également permettre aux entreprises de l’ESS de la région de développer et diversifier leurs activités, en leur donnant accès à des aides au conseil ou à des outils financiers adaptés et éventuellement de faire face aux difficultés auxquelles elles peuvent être confrontées.

- Coopérer : la Région soutient les stratégies collectives. L'objectif est d’inciter les entreprises de l’ESS, souvent de petite taille, à s'organiser collectivement dans un cadre ponctuel, territorial et par secteur d’activité.

- Innover, c'est d'abord faire en sorte que la spécificité de l'innovation sociale soit reconnue et soutenue comme toute autre forme d'innovation.

Ce plan d'action ambitieux bénéficiera d'un budget annuel de 10 Millions d'euros, en augmentation par rapport aux budgets des trois ex-régions.

 

C'est quoi l'ESS ?

On décrit souvent l'économie sociale et solidaire en citant les structures qui gravitent dans cette galaxie : associations, mutuelles, coopératives et fondations. Mais l'ESS se définit avant tout par quatre principes de base :

- Gestion démocratique : une personne = une voix, quel que soit son apport dans la structure.

- Utilité collective ou sociale du projet : une structure de l'ESS ne défend pas un intérêt privé, elle a une utilité collective.

- Mixité des ressources : leur financement vient des particuliers ou des pouvoirs publics, l'ESS reste indépendante.

- Non-lucrativité individuelle : ce principe n'interdit pas les profits, mais empêche leur appropriation privée.

Chiffres clés Nouvelle-Aquitaine (source CRESS) :

22113 établissements

220396 salariés dont 68% de femmes

192338 équivalents temps plein

En savoir plus, panorama 2017 de l'ESS en Nouvelle-Aquitaine.