Aller au contenu principal
  1. Economie d’énergie : vers une démarche globale de rénovation

Economie d’énergie : vers une démarche globale de rénovation

Avec 1,5 million de résidences construites avant 1975, 40 % des logements étant classés sous la lettre énergétique E, la Région Nouvelle-Aquitaine est consciente de l’urgence à agir pour la rénovation énergétique de l’habitat privé sur son territoire. Lors de la séance plénière du 13 févier 2017, elle a voté une enveloppe d’un million d’euros dans le cadre d’un programme de rénovation énergétique de l’habitat ambitieux.

Sommaire
  1. Présentation de l’accompagnement pour la rénovation énergétique globale de l’habitat privé
  2. Un parc de logements vieillissant en Nouvelle-Aquitaine
  3. Une démarche de rénovation globale performante
  4. Des partenaires sur le territoire

Présentation de l’accompagnement pour la rénovation énergétique globale de l’habitat privé

Présentation de l'accompagnement pour la rénovation énergétique globale de l'habitat privé. from Région Nouvelle-Aquitaine on Vimeo.

Un parc de logements vieillissant en Nouvelle-Aquitaine

Les objectifs de rénovation énergétique des bâtiments existants ont été renforcés dans le cadre de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte (TECV) avec l’objectif de viser un parc de « bâtiments basse consommation » à l’horizon 2050.

A l’échelle de notre région, 1,5 million de logements sur les 3,3 millions ont été construits avant 1975, date de la première réglementation thermique, soit 56 % du parc. Avec une part de 26 %, le secteur résidentiel représente le 2ème secteur consommateur d’énergie.

La Région se donne donc pour objectif de développer massivement des actions de rénovation, en visant une rénovation énergétique globale performante, qui permet un gain énergétique d’environ 40 %.

De plus cette politique ambitieuse participe d’une part à la lutte contre la précarité énergétique qui touche plus de 14 % des ménages de la région et d’autre part au développement du marché de la rénovation énergétique, activité économique non délocalisable.

La Région mène cette politique en partenariat avec l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME).

Une démarche de rénovation globale performante

Les foyers, volontaires pour rénover leurs habitations, sont souvent bloqués par des freins d’ordre technique (méconnaissance des aides existantes, complexité de mise en œuvre des travaux, difficultés à coordonner les professionnels…), administratif (modalités d’instruction des dossiers d’aides, critères d’obtention des aides financières…) ou encore financier (travaux lourds avec des temps d’amortissements longs). Ainsi, ils ont plutôt tendance à renoncer à ces travaux ou à se concentrer sur les plus simples et les moins coûteux. Or une rénovation partielle se traduit souvent par des économies d’énergies faibles et un surinvestissement qui pourrait être évité par une démarche globale.

La Région Nouvelle-Aquitaine préconise cette démarche de rénovation globale et propose une aide dans une logique de service et d’accompagnement. L’objectif est d’inciter les ménages à s’engager dans une rénovation énergétique de performance globale avec une phase de diagnostic puis une phase d’assistance au montage amont du projet de rénovation.

En quoi consiste cette aide ?

Une aide régionale à l’accompagnement des rénovations énergétiques de l’habitat privé existe actuellement en territoire Poitou-Charentes. La Région Nouvelle-Aquitaine étend cette aide à l’ensemble de son territoire.

Cette aide de 710 € porte sur :

Lors de la séance plénière du 13 février 2017, la Région a octroyé une enveloppe budgétaire d'un million d’euros pour ce programme, soit 1 500 diagnostics/accompagnements.

Qui peut en bénéficier ?
Les propriétaires occupant leur résidence principale et les propriétaires bailleurs d’un ou plusieurs logements loués ou à louer (hors location saisonnière) et acquéreurs d’un logement.  

Sous quelles conditions ?

Les ménages intéressés devront déposer leur dossier de demande d’aide avant le 31 décembre 2018.

Rénovation énergétique : mode d'emploi
© Région Nouvelle-Aquitaine

Des partenaires sur le territoire

Dans le cadre de sa politique de réduction des consommations d’énergie, la Région soutient également :

  • le réseau Nouvelle-Aquitaine des Espaces Info Energie (EIE) :

Composé de plus de 50 conseillers répartis sur les 12 départements de Nouvelle-Aquitaine, le réseau régional des EIE conseille les ménages sur la rénovation et la construction performantes, les éco-gestes, les choix d’équipements économes…

Financé et animé conjointement par l’ADEME et la Région Nouvelle-Aquitaine, c’est un véritable service public du conseil en énergie.

Pour trouver les coordonnées du conseiller Info énergie le plus proche de chez vous, consultez leur site

  • Les plateformes de la rénovation énergétique :

Soutenus par l’ADEME, une vingtaine de territoires portent aujourd’hui une plateforme de la rénovation énergétique associée souvent à un Espace Info Energie. Les conseillers « plateforme » assurent une animation locale et mobilisent les professionnels pour stimuler la demande et faciliter le passage à l’acte.

  • Artéé : une agence dédiée pour un financement adapté des travaux

Ce soutien public peut être associé à une solution adaptée de financement des travaux, offre qui pourra notamment être apportée par l’Agence régionale pour les travaux d’économies d’énergie (Artée) avec la mise en place en 2017 d’une offre innovante de tiers financement.

En amont de cet appui financier, ARTÉÉ propose un accompagnement technique et un soutien administratif pour déterminer les aides disponibles dans le cadre des bouquets de travaux envisagés.

Tout savoir sur Artéé

 

Economie d’énergie : des gestes simples au quotidien

Au-delà d’un programme de travaux, des gestes simples effectués au quotidien à la maison peuvent réduire votre consommation d’énergie et donc votre facture énergétique.

En voici quelques-uns :

Vous trouverez également de nombreux guides sur le site de l’ADEME pour adopter les bons gestes et réduire vos consommations.