Aller au contenu principal
  1. Des contrats avec les quatre Parcs Naturels Régionaux pour 2018-2020
PNR Millevaches © CRT Nouvelle-Aquitaine Malika Turin

Des contrats avec les quatre Parcs Naturels Régionaux pour 2018-2020

La Région s'engage à travers des contrats sur plusieurs années avec chacun des Parcs Naturels Régionaux (PNR) néo-aquitains. Ils viennent ainsi de signer ensemble des "Contrats de Parc". L'objectif : formaliser des engagements respectifs autour d’un programme d’actions sur la période 2018-2020.

Sommaire
  1. Contrat de Parc Landes de Gascogne
  2. Contrat de Parc Marais Poitevin
  3. Contrat de Parc de Millevaches en Limousin
  4. Contrat de Parc Périgord-Limousin

Représentant près de 11% du territoire régional , quatre Parcs Naturels Régionaux (PNR) existent aujourd'hui en Nouvelle-Aquitaine, :

Un cinquième PNR en préfiguration dans le Médoc, devrait être créé fin 2018 et des études d’opportunité pour la création de PNR sont engagées sur les territoires Montagne Basque (64) et Gâtine Poitevine (79).

Conformément au code de l’environnement, la Région Nouvelle-Aquitaine joue un rôle primordial vis-à-vis des Parcs naturels régionaux. En effet, elle :

  • impulse et accompagne le renouvellement du classement des territoires PNR, en lien étroit avec les Parcs,
  • peut décider de créer de nouveaux Parcs naturels régionaux,
  • est membre des syndicats mixtes des PNR et participe à la gouvernance des Parcs,
  • participe à la mise en œuvre des chartes de Parc, en soutenant notamment le programme d’actions des Parcs.

En décembre 2016, elle a adopté un cadre d’intervention régional précisant entre autres les domaines d’intervention privilégiés, moyens et modes de gouvernance qu'elle accorde aux Parcs naturels régionaux. Au-delà de sa participation au fonctionnement (par la contribution statutaire aux syndicats mixtes de PNR), la Région a souhaité développer une démarche de contractualisation pluriannuelle (2018 - 2020) avec chacun des Parcs néo-aquitains.

Qu'est ce qu'un Parc naturel régional ?

Un Parc naturel régional est un territoire rural habité, reconnu au niveau national pour sa forte valeur patrimoniale et paysagère, mais fragile, qui s’organise autour d’un projet concerté de développement durable, fondé sur la protection et la valorisation de son patrimoine. Ce projet est décrit dans la charte du Parc et mis en œuvre sous la coordination de l’organisme de gestion du Parc : un syndicat mixte regroupant les collectivités ayant approuvé la charte (communes, communauté de communes, Départements, Région).

Les PNR Landes de Gascogne, Marais-Poitevin, Périgord-Limousin et Millevaches en Limousin ont formalisé leur programmation à venir pour les prochaines années. Sur 3 ans, les Parcs ambitionnent de porter près de 300 projets pluriannuels pour un montant total de 28 millions d’euros.

Ces projets sont conformes aux missions et aux chartes de chacun des parcs et portent principalement sur :

  • la restauration et la préservation des continuités écologiques,
  • la restauration et la préservation de la biodiversité,
  • la préservation de la qualité de l’eau,
  • la préservation et la mise en valeur des paysages et le lien avec l’urbanisme,
  • le soutien aux circuits courts alimentaires et non alimentaires (bois local, …).
  • le développement de l’éco-tourisme,
  • la valorisation des patrimoines de ces territoires de PNR ;
  • la sensibilisation des habitants de ces territoires et notamment les enfants.

Au travers de leur contrat de Parcs, les PNR réaffirment leur volonté d’être des relais des politiques de la Région. Ainsi, près d’un tiers des projets proposés par les PNR portent sur des sujets sur lesquels la Région à de fortes attentes, comme par exemple des actions en faveur de la préservation et de la mise en valeur paysagère ou de l’éco-tourisme.

Les programmes triennaux des 4 PNR reflètent aussi l’esprit d’expérimentation et d’innovation des Parcs. Au moins 10 % des projets portés par les parcs feront ainsi l’objet de nouvelles expérimentations. 

Enfin, à minima 10 % des projets envisagés le sont dans le cadre du réseau inter-parcs. Les PNR souhaitent mutualiser leur actions et travaillent ensemble sur des sujets tels que le développement de produits locaux marqués "PNR", la  promotion des langues régionales, la sylviculture durable et la filière bois, la sensibilisation et l’implication des habitants, l’urbanisme et les paysages ou encore la lutte contre les espèces exotiques envahissantes. 

Les quatre contrats de parc ont été signés :  

  • le mardi 16 janvier avec le PNR Périgord-Limousin
  • le jeudi 25 janvier avec le PNR Millevaches
  • le vendredi 2 février avec le PNR des Landes de Gascogne
  • le vendredi 9 février avec le PNR Marais Poitevin.

Contrat de Parc Landes de Gascogne

PNR Landes Gascogne
PNR Landes Gascogne © FOUERT-POURET

Le Parc naturel régional des Landes de Gascogne fêtera ses 50 ans en 2020. Sa charte, renouvelée en 2014, et le contrat de Parc présenté pour la période 2018-2020 démontre sa capacité à proposer un projet territorial renouvelé en réponse aux enjeux actuels.
e contrat de Parc a ainsi été signé par la Région mais aussi par les Départements des Landes et de la Gironde qui apportent également leur concours financier.

Le contrat de Parc intègre 51 opérations pour un montant total de 7 642 665 € sur 3 ans. Il se structure autour des axes stratégiques de sa charte :

  • Conserver le caractère forestier du territoire (animation de partenariats dans le domaine de la forêt…) ;
  • Gérer de façon durable et solidaire la ressource en eau (suivi des cours d'eau et du label "Rivières sauvages"…) ;
  • Les espaces naturels : une intégrité patrimoniale à préserver et à renforcer (gestion et observatoire des espaces naturels d’intérêt patrimonial du Parc, accompagnement à la gestion intégrée de l'environnement et des continuités écologiques dans les communes, sciences participatives…) ;
  • Pour un urbanisme et un habitat dans le respect des paysages et de l’identité (études pilotes « centres bourgs », soutien à l’innovation architecturale et paysagère…)
  • Accompagner l'activité humaine pour un développement équilibré (accompagnement des acteurs de l'Eco destination dans leur qualification en tourisme durable, projets innovants en écotourisme…) ;
  • Développer et partager une conscience de territoire (création culturelle, soutien aux projets coopératifs…).

Contrat de Parc Marais Poitevin

PNR Marais Poitevin
PNR Marais Poitevin © Carine Lutt

Parc en inter-région avec les Pays de la Loire, le PNR Marais poitevin a mis en forme une programmation contractuelle linéaire et maîtrisée dans la continuité de ces 3 dernières années afin de répondre aux prescriptions des deux Régions, suite à la labellisation en 2014.

Le contrat présente 46 actions pour un montant total de 5 995 599 € dont 42 correspondent aux objectifs de mise en œuvre de la charte et à la feuille de route régionale. Il se structure autour des orientations suivantes :

  • Soutenir une agriculture durable (programmes autour des marais desséchés favorisant l’élevage extensif et la réhabilitation de milieux) ;
  • Développer un tourisme durable, rayonnant dans l'espace et dans le temps (itinérances, tourisme fluvial…) ;
  • Favoriser l'émergence, le développement d'activités économiques fondées sur la valorisation du patrimoine et des ressources naturelles (marque parc, stratégie territoriale énergétique) ;
  • Préserver et restaurer le fonctionnement écologique du Marais (observatoire patrimoine naturel, Life Baie d’Aiguillon, amélioration de la connaissance et de la conscience du risque…) ;
  • Préserver et mettre en valeur les paysages identitaires de la ruralité maraîchine (valorisation de l'architecture maraichine, plantation et suivi de boisement…) ;
  • Forger une culture du marais engagée vers le développement durable (éducation à l’environnement…).

Contrat de Parc de Millevaches en Limousin

PNR Millevaches
PNR Millevaches © CRT Nouvelle-Aquitaine Malika Turin

Le PNR de Millevaches en Limousin présente un contrat qui révèle les caractéristiques et l’organisation de ce territoire de moyenne montagne très rural, au patrimoine naturel riche et fragile, où les enjeux liés aux activités agricoles et forestières prédominent, avec leurs corollaires en matière de biodiversité, paysage, qualité de l’eau… dans un contexte de changement climatique.
De même, l’omniprésence du patrimoine bâti et identitaire ainsi que les dynamiques locales influent sur le contenu du contrat.

Les 96 actions envisagées dans le contrat 2018-2020 du PNR de Millevaches en Limousin, pour un montant total de 7 147 268 €, déclineront les 8 orientations de sa future charte 2018-2033 :

  • Préserver un haut niveau de richesse des milieux et espèces (observatoire de la diversité biologique, gestion partagée des sites d’intérêt écologique majeur, notamment forêts anciennes et milieux agro-pastoraux, animation Natura 2000, identification et préservation des continuités écologiques, d’espèces emblématiques…),
  • Accompagner la mutation des paysages (déploiement de chartes paysagères, plans paysages, travaux de restauration et valorisation des paysages, accompagnement des démarches d’urbanisme durable…),
  • Améliorer la gestion partagée de l’eau (coordination de contrats territoriaux milieux aquatiques),
  • Connaître, sauvegarder et valoriser le patrimoine culturel (inventaire, préservation et valorisation du patrimoine bâti, actions en faveur de la culture occitane…)
  • Stimuler la production et la valorisation des ressources locales (accompagnement de pratiques agricoles et sylvicoles alternatives et durables, écotourisme, structuration de filières locales et circuits courts, accompagnement d’initiatives de l’économie sociale et solidaire, déclinaison de la marque « valeurs Parc naturel régional »…),
  • Devenir un territoire à énergie positive (coordination d’un programme d’actions TEPOS, développement des mobilités douces, de projets citoyens d’énergie renouvelable…),
  • Transmettre les savoirs du territoire (mise en œuvre de programmes éducatifs scolaire et grand public, mise en réseau de sites d’interprétation),
  • Assurer la cohésion des habitants et des acteurs du territoire (accès à la culture et soutien à la création, accompagnement d’initiatives de coopérations locales).

Contrat de Parc Périgord-Limousin

PNR Perigord-Limousin
PNR Perigord-Limousin © CRT Nouvelle-Aquitaine Malika Turin

Le PNR Périgord Limousin présente un contrat 2018-2020 dans la continuité des précédents, en déclinaison de sa charte, mais en concentrant une part substantielle de ses efforts sur les continuités écologiques et la qualité de l’eau.

Un programme triennal de 118 actions est porté par le syndicat mixte de gestion du Parc, pour un montant total 6 997 644 € :

  • Améliorer la qualité de l’eau des têtes de bassins versants (restauration de la continuité écologique de la Haute-Dronne, mission étangs, schéma d’action zones humides),
  • Préserver la biodiversité (inventaires naturalistes, sensibilisation pollinisateurs, gestion et extension d’une RNR, animation Natura 2000, préservation des prairies naturelles et d’espèces emblématiques : Sonneur à ventre jaune, chiroptères, gestion forestière durable),
  • Favoriser la valorisation des ressources locales (projet alimentaire territorial, construction et promotion d’une offre écotouristique, soutien aux métiers d’art, candidature Pays d’Art et d’Histoire, promotion d’un urbanisme raisonné, charte paysagère…),
  • Lutter contre le réchauffement climatique (promotion des matériaux bio-sourcés, animation PCET, Espace Info Energie, sensibilisation des élus, habitants… étude gaz à effet de serre),
  • Renforcer l’identité et les liens sociaux (soutien aux acteurs culturels, plan d’actions culture occitane, programmes d’éducation à l’environnement et au territoire, supports de communication, d’information, de promotion du Parc).