Aller au contenu principal
  1. La conférence permanente de l’agriculture est lancée en région

La conférence permanente de l’agriculture est lancée en région

Le 17 mai 2016, à l’occasion du salon de l’agriculture de Bordeaux, Alain Rousset, président de la Région , lançait la conférence permanente de l’agriculture. Une instance transdisciplinaire qui se réunira une à deux fois par an pour imaginer l’agriculture de demain.

« Dans cette grande région, l’agriculture est la première d’Europe en valeur. C’est une matrice pour notre histoire, pour les paysans. C’est une façon de voir l’avenir. L’agriculture est tabassée par les évolutions internationales, les normes, les choix des consommateurs, lance en ouverture de la conférence Alain Rousset. L’idée, c’est de créer une commission pour composer un espace de réflexion qui pourrait permettre d’essayer, d’expérimenter, parfois de secouer la branche… » Une commission au sein de laquelle les professionnels de tous bords sont amenés à collaborer : élus, bien sûr, mais aussi animateurs de réseaux agricoles du territoire, patrons de coopératives, chercheurs… « Il faut aussi des urbains, précise le président de Région, qu’ils entendent que lorsqu’ils font un PLU (Plan local d’urbanisme), leurs décisions impactent l’agriculture suburbaine. » En ligne de mire de cette conférence, une obligation : faire de la Région  la 1ere d’Europe en matière d’innovation agricole.

L’innovation au cœur de l’agriculture

Les enjeux sont nombreux : environnementaux, sociétaux, économiques… Ainsi, innover en agriculture, c’est répondre aux phénomènes de réchauffement climatique, de pollution des sols. Innover dans l’agriculture, c’est aussi s’interroger sur la notion de chaine de valeur dans l’agriculture. « Innover, c’est encore faire en sorte que l’agriculteur vive le mieux possible des revenus de son exploitation », rappelle Alain Rousset. Et les agriculteurs ont déjà fourni de gros efforts en la matière. « Aujourd’hui, un certain nombre d’outils nous permet déjà de réaliser une fertilisation de précision, avec des cartes de vigueur élaborées par drone ou par avion, explique Sébastien Labails, ingénieur innovation à la coopérative Vignerons de Buzet. Nous travaillons également à limiter la quantité de pesticides en fonction de l’importance du feuillage des vignes. » Une innovation qui ne se construit pas en silo, mais par croisement d’idées, d’acteurs, de compétences, selon Vincent Costes, directeur général du pôle de compétitivité Agri Sud-Ouest Innovation.

Réconcilier l’agriculture et les attentes de la société

« Il faut aussi faire connaître et comprendre les enjeux du monde de l’agriculture aux citoyens », ajoute Luc Servant, vice-président de la chambre régionale d’agriculture. L’autre défi, pour l’agriculture, c’est donc bien aussi celui de faire savoir. « Tous les efforts faits depuis 25 ans par la profession ne sont pas pris en compte par l’opinion publique », confirme Patrick Grizou, président de la coopérative Terres du Sud et agriculteur bio. Un avis que partage également Jean-Marie Guilloux, directeur de la Mission Agrobiosciences, et pour qui « chez les agriculteurs, il manque la parole, le discours ne dit pas la diversité ». Une diversité de modes de production, par exemple, qui ne s’opposent pas, mais se complètent : l’agriculture conventionnelle, comme l’agriculture bio répondent à des cahiers des charges strictes et à des demandes différentes. Une diversité de formes de capital des exploitations et de rapports au travail… « Nous ne sommes pas du tout face à des exploitations moyennes auxquelles on peut appliquer le même modèle, soutient Bertrand Hervieu, vice-président du CGAAER*. Moins il y a d’agriculteurs, et plus ils sont divers. » Des agriculteurs qui, malgré ce déficit de communication, bénéficient pourtant d’une bonne image auprès des habitants de la région. **

 

 

* Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux

** Cette conférence a aussi été l’occasion de publier les résultats du premier baromètre d’opinion sur l’agriculture régionale. Vous pouvez retrouver les principaux résultats de ce baromètre sur le site Aqui.fr