Aller au contenu principal
  1. La commission permanente du 10 juillet 2017
Les élus réunis en salle des assemblées © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch

La commission permanente du 10 juillet 2017

Le 10 juillet dernier, les élus régionaux se sont réunis en commission permanente pour soutenir 516 dossiers, pour un montant total de 384 974 995,96 euros. Tour d’horizon non exhaustif des principaux dossiers.

Sommaire
  1. Développement économique et emploi
  2. Formation professionnelle, apprentissage, formations sanitaires et sociales
  3. Culture, éducation, sport, jeunesse, solidarité
  4. Equipement, infrastructures, transports
  5. Agriculture, agroalimentaire, forêt, mer
  6. Aménagement du territoire
  7. Europe, coopération transfrontalière, international
  8. Transition énergétique et écologique

Développement économique et emploi

  • Développement industriel : la société Patatam basée à Bayonne (64) compte 22 salariés. Elle bénéficie d’une aide de 20 000 euros pour appuyer son développement à l’international.
    La société Fountaine Pajot SA à Aigrefeuille d’Aunis (17), compte  341 salariés. Elle bénéficie d’un soutien de 129 500 euros pour accompagner sa croissance (création envisagée de 40 emplois) et permettre l’adaptation des compétences de ses salariés aux savoir-faire spécifiques de l’entreprise. Elle lance ainsi un plan de développement des compétences ambitieux. Cela se traduira par un programme majeur de formation en interne et par tutorat.

Et aussi : l’université de Limoges et le laboratoire XLIM (aide région de 27 648 euros et des fonds européens de 41 470 euros), la société Mécafi à Châtellerault (aide région de 400 350 euros – 538 salariés), les Laboratoires Laurence Dumont à Estillac (aide région de 150 884 euros – 27 salariés et création envisagée de 10 emplois), le Groupe Voltaire à Bassussary (aide Région de 280 800 euros – 43 salariés et création envisagée de 20 emplois), le chantier naval de Couach à Gujan Maestras (aide Région de 700 00 euros – 200 salariés et création envisagée de 92 emplois), les Etablissements Catherineau à Saint Médard en Jalles (aide région de 700 000 euros – 79 salariés)…

 

  • Economie de proximité et TPE : la société Mateduc Composites, basée à Saint-Léger-de-Montbrun (79) compte 4 salariés et envisage la création de 4 emplois. Elle bénéficie de 3 aides de la Région de 4 375 euros, 10 500 euros et 30 000 euros pour optimiser ses conditions de production et investir dans des équipements performants.

Et aussi : Favier SARL à Bergerac (aide région de 15 881 euros – 7 salarié et création envisagée de 1 emploi), FCSE à Cognac (aide région de 30 000 euros – 2 salariés et création envisagée de 1 emploi), Digitalearn à Limoges (aide région de 10 000 euros)…

 

  • Numérique : le Réseau Plaies Complexes Télémédecine 19 à Tulle (19) est soutenu à hauteur de 25 240 euros pour le déploiement du service numérique, dans le cadre d’un appel à manifestation d’intérêt santé / télémédecine, afin d’améliorer l’accès aux soins dans les territoires ruraux, encourager le décloisonnement ville-hôpital, faciliter la collaboration des professionnels de santé et mutualiser les ressources économiques et techniques.

Et aussi : Kappsports à Bidart (aide région de 50 000 euros), Cowork en Ré à Loix (aide Région de 22 000 euros), le Temps de vivre à Aixe sur Vienne (aide région de 60 000 euros)…

 

  • Economie solidaire : le Consortium Coopérative de Ligugé (86) reçoit une aide de 60 000 euros de la Région pour intensifier ses actions en faveur de l’ancrage territorial et ses partenariats en développant les échanges avec les acteurs de la création d’activités économiques et de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS), des secteurs de la culture, en partenariat avec les collectivités locales et pôle emploi, entre autres. Il s’agit de la 1ere coopérative d’activité dédiée aux métiers artistiques, culturels et créatifs de Nouvelle-Aquitaine. Une diversité de métiers est représentée : plasticien, graphiste, journaliste, conseil en communication et marketing, médiateur du patrimoine, photographe, etc… Sur l’année 2016 Consortium coopérative a accompagné 50 porteurs de projets et/ou autoentrepreneurs.

Et aussi : Association CRESS Nouvelle-Aquitaine à Limoges (aide région de 100 000 euros), Habitat Eco Action à Tarnos (aide région de 34 640 euros)La Conciergerie solidaire à Bordeaux (aide Région de 20 000 euros)…

 

  • Start Up : Helper Drone – Pau (64 – Béarn) reçoit une aide de 60 000 euros dans le cadre de l’aide à l’amorçage. La Start Up conçoit, développe et commercialise des drones pour des missions de sauvetage en milieu marin. Elle envisage la création de 7 emplois.

Et aussi : Argolight à Pessac (aide région de 90 000 euros – 6 salarié et création enviagée d’1 emploi), Gazelle Tech à Blanquefort (aide région de 90 000 euros et création envisagée de 9 emplois)…

Formation professionnelle, apprentissage, formations sanitaires et sociales

Ce sont 50 dossiers qui ont été ici soutenus par la Région, pour un montant de plus de 60 000 000 euros. Parmi ces dossiers, on retrouve l’institut des techniques d’ingénieurs de l’industrie de Châtellerault (aide région de 53 340 euros), l’université de Pau et des Pys de l’Adour (aide région de 38 200 euros), l’organisme paritaire collecteur agréé Opcalim pour un montant de 48 425 euros, afin de soutenir la filière gras dans l’épreuve de la crise de l’influenza aviaire.
Plusieurs Centre de formation d’apprentis (CFA) ont également été aidés dans le cadre du dispositif PREPA qui vise à aider les jeunes déscolarisés à intégrer l’apprentissage, ainsi que dans le cadre d’aides à l’hébergement et à la restauration et dans le cadre de l’investissement dans les CFA.
Enfin, ce sont plus de 7 000 000 d’euros qui devraient être mobilisés pour la prise en charge des bourses d’études pour les étudiants en formation sociale, paramédicale et de santé.

Culture, éducation, sport, jeunesse, solidarité

Pas moins de 123 dossiers bénéficient du soutien de la Région après cette commission permanente dans ces domaines, pour un montant de plus de 78 000 000 d’euros.

  • Culture : la Commune de Poitiers (86) bénéficie d’une aide d’1 000 000 d’euros pour la construction de réserves pour le musée Sainte Croix, afin de réunir sur un seul et même lieu les 1,2 million d’objets conservés par les musées de Poitiers. Ces futures réserves répondront aux normes de conservation modernes.
    Les réserves seront situées sur la commune de Vouneuil-sous-Biard. Les travaux devraient se dérouler entre janvier 2018 et février 2019.

Et aussi : Musique en Côte Basque à Saint-Jean de Luz (aide Région de 100 000 euros), Commune de Bazas pour l’agrandissement de sa médiathèque (aide région de 250 000 euros)…

  • Jeunesse et citoyenneté : accompagnement des maisons des lycéens
    E
    n Nouvelle-Aquitaine, plus de 200 établissements ont converti leur « Foyer Socio-Educatif » en Maison des Lycéens ou ALESA (Association des Lycéens, Etudiants, Stagiaires et Apprentis agricoles). Près de 45 établissements fonctionnent toujours avec des Foyers Socio-Educatifs. Lieu d’exercice privilégié de l’engagement, les Maisons des lycéens ont été construites comme un outil d’apprentissage de la vie associative. Elles répondent au désir d’engagement des jeunes et leur permet d’expérimenter la participation à la vie du lycée. La vitalité des Maisons des lycéens développe le sentiment d’appartenance à l’établissement et a un impact reconnu sur le climat scolaire.
    En Région Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec les Rectorats des trois académies, souhaitent mettre en place une dynamique de valorisation de l’apprentissage de la citoyenneté et de l’engagement des lycéens. Notamment en favorisant l’engagement des jeunes lycéens issus de la minorité qui reste aujourd’hui en retrait. Ainsi au sein de chaque établissement, le développement des MDL est encouragé.
    Ainsi les actions portées par les élu(e)s des maisons des lycéens rendront visibles les capacités des jeunes à répondre aux besoins de leurs pairs, à construire des projets créatifs et innovants au service de tous. Elles feront des lycéens de la Région Nouvelle-Aquitaine des citoyens engagés pour demain. Les dossiers reçus par la Région seront instruits puis individualisés ensuite en Commission permanente en vue de l’attribution des aides financières. La Région a ainsi voté un engagement de 300 000 pour ce faire.  

Et aussi : aides au service civique, aux projets éducatifs jeunesse en faveur des établissements scolaires…

 

  • Sport, vie associative, égalité : aides individuelles aux sportifs de haut niveau (292 sportifs soutenus pour un montant de 225 400 euros), ainsi que des aides pour le sport scolaire et universitaire et l’aide aux ligues et comités sportifs régionaux.

Equipement, infrastructures, transports

38 dossiers ont été soutenus par la commission permanente dans ce domaine, pour un montant total de plus de 106 000 000 d’euros. Parmi ces dossiers, on retrouve l’aménagement des gares et pôles d’échanges multimodaux de Libourne et Bayonne, la prolongation de l’expérimentation de la médiation sociale sur la ligne 26 Bordeaux-Bergerac-Sarlat ou encore l’extension de l’acceptation des titres urbains de l’agglomération de Limoges dans les TER.
Notons également, parmi ces dossiers, la soutien de la démarche d’évolution de la carte régionale Modalis de nouvelle génération (création de titres de transports combinés Ter, Car, etc.).

Agriculture, agroalimentaire, forêt, mer

Les élus ont soutenu 40 dossiers pour un montant de plus de 21 000 000 d’euros. Parmi ces dossiers :

  • Chèque avenir lait : Afin de soutenir les éleveurs bovins lait, la Région a mis en place un dispositif de chèque conseil fin 2016. Suite à un appel à candidatures, 26 structures ont été retenues comme prestataires pour la réalisation de diagnostics globaux sur les exploitations qui en font la demande et le suivi des plans d’actions en découlant. L’aide régionale maximale est de 80 % des dépenses éligibles hors taxes, et plafonnée à 1 000 euros par éleveur bénéficiaire. Les 20 % restants sont financés par le bénéficiaire final (forfait de 100 euros) et la structure prestataire de conseil. 26 dossiers ont été retenus pour un montant total de 489 568 euros sur les douze départements de la région.

Et aussi : Prêt d’honneur "agri initiative Nouvelle-Aquitaine" (3 dossiers pour un montant de 883 618 euros), programmation des aides régionales pour la pêche et l’aquaculture (16 dossiers pour un montant total de 904 734,05 euros), aides dans la crise influenza aviaire, soutien aux agriculteurs ayant connu une baisse de rendement due aux conditions climatiques de 2016, chèque conseil bovin viande…

Aménagement du territoire

Les élus ont voté le soutien à 57 dossiers pour appuyer l’aménagement du territoire, pour un montant d’aides de plus de 4 400 000 euros. On retrouve ainsi :

  • Tourisme : une aide de 154 121 euros pour la communauté de communes du Pays de Fénelon à Salignac Eyvigues, afin d’aider à l’aménagement de l’office de tourisme communautaire.
  • Politiques contractuelles : plusieurs aides pour la création de maisons de santé pluridisciplinaires : 102 000 euros pour la commune de Maransin, 240 000 euros pour la communauté de communes Haute Lande pour la création d’une maison de santé à Labouheyre et une autre à Labrit, 100 000 euros pour la commune de Burie.
  • Politique de la ville : La Région soutient la rénovation des logements de la résidence de Mail / Grand Caillou à Eysines, via une aide de 331 500 euros à Domofrance.
  • Logements étudiants : plusieurs aides de la Région pour la construction d’une résidence étudiante de 51 places à Anglet (255 000 euro auprès d’habitat Sud Atlantic OPH) et la démolition et reconstruction d’une résidence étudiante de 255 places à Pessac (1 265 000 euros pour Clairsienne SA).

Europe, coopération transfrontalière, international

Ce sont 9 dossiers qui ont été soutenus par la Commission permanente, pour un montant de plus d’1 000 000 d’euros. On retrouve notamment le soutien à l’AFRAHT, association franco-tunisienne des Pyrénées-Atlantiques qui organise des actions entre partenaires tunisiens et français (chercheurs mais aussi médias et étudiants en journalismes, etc.). Montant de l’aide : 15 000 euros.

Transition énergétique et écologique

Les élus apportent leur soutien à 38 dossiers, pour un montant de plus de 6 000 000 d’euros. Parmi ces dossiers, figurent :

  • Le Centre de ressources écologie pédagogique Aquitaine à Bordeaux, dans le cadre de la lutte contre le gaspillage alimentaire (67 000 euros)
  • Levigneries SAS à Levignacq de Guyenne, pour la création d’une unité de méthanisation (700 000 euros)
  • SAS Ocean Climax à Bordeaux pour le soutien du festival Climax et l’organisation d’un cycle de 6 conférences autour de la question climatique (150 000 euros)
Les Commissions permanentes à la loupe

Tout au long de l’année, retrouvez sur ce site un ensemble d’articles qui mettent en valeur ces différentes initiatives soutenues par la Commission permanente : portraits d’entreprises, associations, structures soutenues par la Région, projets, infrastructures, etc.