Aller au contenu principal
  1. Chiffres clés

Chiffres clés

La Nouvelle-Aquitaine est la plus vaste des nouvelles Régions françaises. Littoral, produits du terroir, artisanat, savoir-faire, entreprises de pointe... Ce géant de 84 000 kilomètres carrés ne manque pas d'atouts. Devenez incollable sur votre nouvelle Région en un clin d'oeil.

Sommaire
  1. Tourisme
  2. Éducation
  3. Économie
  4. Infrastructure
  5. Agriculture
  6. Les filières industrielles prioritaires *
Carte de la Nouvelle-Aquitaine
Région Nouvelle-Aquitaine © Région Nouvelle-Aquitaine

Tourisme

  • 720 km de littoral
  • 12 milliards d’euros de dépenses touristiques
  • Plus de 103 000 emplois touristiques
  • 27 millions de touristes

Sites touristiques les plus fréquentés (2014) :

  • le parc du Futuroscope : 1.65 million de visiteurs
  • la vieille ville de Sarlat : 1,5 million de visiteurs
  • la dune du Pilat : 1,4 million de visiteurs
  • la cité historique de Saint-Emilion : 1 million de visiteurs
  • l’aquarium de La Rochelle : 800 000 visiteurs
  • le zoo de La Palmyre : 700 000 visiteurs

Éducation

  • 296 lycées publics (2014)
  • 164 lycées privés (2014)
  • Près de 200 000 lycéens (2014)
  • 115 centres de formation d’apprentis (CFA)
  • Plus de 37 000 apprentis (2012)
  • 6 pôles universitaires
  • 18 écoles supérieures
  • 181 000 étudiants

Économie

  • 3ème région économique de France avec un PIB de 158 milliards d’euros
  • 5ème région française pour la création d’entreprises
  • Plus de 47 000 créations d’entreprises
  • Plus de 22 000 millions d’euros d’export
  • 11 pôles de compétitivité
  • 1ère région française en R&D

Infrastructure

  • 4 ports de commerce
  • 10 aéroports (dont 7 internationaux : Bergerac, Biarritz, Bordeaux, La Rochelle, Limoges, Pau et Poitiers)
  • 3 000 km de réseaux TER
  • 315 gares et haltes
  • 52 100 usagers quotidiens du TER

Agriculture

  • 1ère région pour les surfaces boisées en France métropolitaine
  • 2,8 millions d’hectare de forêts
  • 1ère région agricole de France
  • 180 000 emplois dans l’agriculture, y compris l’agro-alimentaire et les vins et spiritueux
  • 85 000 exploitations agricoles

Les filières industrielles prioritaires *

  • Industries Agroalimentaires ;
  • Bois et industries papetières ;
  • Aéronautique, spatial, défense et sous-traitance mécanique ;
  • Matériaux avancés (dont composite et céramique) ;
  • Chimie verte et éco-procédés ;
  • Filières vertes et écotechnologies (dont énergies renouvelables, – éolien, solaire et énergies marines, construction ou réhabilitation durable), économie circulaire, mobilité propre, batteries, bornes de recharge, réseaux intelligents …) ;
  • Cuir, Luxe, Textile, Métiers d’art ;
  • Photonique (dont optique, laser, imagerie) ;
  • Numérique (dont image et jeux vidéo, objets connectés, réalité virtuelle et augmentée, commerce connecté, santé connectée, usage innovant des données, géolocalisation et transports intelligents, …) ;
  • Santé et bien-être (dont principes actifs en santé humaine et animale, dispositifs médicaux, TIC Santé, instrumentation médicale, thermalisme, …) ;
  • et la « Silver Economy » (santé, autonomie, transport, habitat, tourisme…) comme thématique transversale.

* Dans le cadre d’une session en juin 2015, les trois Régions ont souhaité consolider les filières prioritaires économiques existantes et faire émerger les filières d’avenir, permettant ainsi de concentrer les ressources sur un nombre limité de domaines, leur conférant un avantage concurrentiel certain.