Aller au contenu principal
  1. La Région, un vivier de talents sportifs

La Région, un vivier de talents sportifs

En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, 42 athlètes sont actuellement en préparation pour les Jeux Olympique de Rio, parmi eux…

Jeanine Assani-Issouf, 23 ans, athlétisme, triple saut

Jeanine Assani Issouf participe à son premier grand championnat chez les jeunes en 2009, lors des Mondiaux cadets où elle est éliminée en qualifications. Deux ans plus tard, elle se classe à la neuvième place des championnats d’Europe juniors. Celle qui porte depuis ses débuts les couleurs du Limoges Athlé change de dimension en 2014, en décrochant son premier titre de championne de France Élite en salle et en participant aux championnats d’Europe par équipes. L’année 2015 est celle de la confirmation. Elle prend part aux Europe en salle seniors puis obtient son billet pour les Mondiaux en plein air de Pékin, avec un nouveau record personnel à 14,24 m.

Première française dans sa catégorie, la jeune femme se positionne actuellement dans le TOP 8 des spécialistes mondiales du triple saut.

Mathilde de Kerangat, 24 ans, voile, laser radical

Licenciée au club de la Société des Régates rochelaises et membre du Pôle France de la Rochelle, Mathilde de Kerangat participera en août prochain à ses tous premiers Jeux Olympiques. Après avoir découvert la voile à l’âge de sept ans sur le plan d’eau de La Rochelle, elle participe dès quinze ans à ses premiers Championnats du Monde. Trois ans plus tard, en 2009, elle devient Championne du Monde Jeune.

Passée du côté des seniors en 2010, la jeune femme continue sa progression en parallèle de ses études de droit et se dit aujourd’hui prête à « se donner toutes les chances pour aller chercher une médaille à Rio. »

Perle Bouge, 38 ans, et Stéphane Tardieu, 45 ans, handi-aviron tronc et bras, couple, handisport

Vice-champions paralympiques et plusieurs fois médailles aux championnats du monde en deux de couple tronc-bras, Perle Bouge et Stéphane Tardieu ont décroché leurs billets pour les Jeux paralympiques de Rio après s’être imposés en finale des Championnats de France. Dans quelques mois, ils retrouveront leur place dans leur embarcation de prédilection à l’échelon international.