Aller au contenu principal
  1. La Région, berceau de l’Usine du Futur

La Région, berceau de l’Usine du Futur

Le programme Usine du futur a une double ambition : A court terme, redonner des marges de manœuvre aux entreprises en les accompagnant vers l’excellence opérationnelle. A long terme, soutenir la transition vers l’Usine numérique et connectée. Il s’agit donc d’un processus progressif sur une échelle de temps de 10 ans.

Sommaire
  1. Améliorer la performance industrielle pour des ETI et PME
  2. Améliorer la productivité et offrir aux salariés de meilleures conditions de travail
  3. Un premier panorama global de la performance
  4. Des pistes de progrès
  5. Le Futur dès maintenant
  6. Extension à l'ensemble du territoire régional

Améliorer la performance industrielle pour des ETI et PME

Dispositif opérationnel piloté et financé par la Région et les Fonds européens, le programme Usine du Futur a démarré en février 2014. Il comporte une première phase (AMI) permettant d’identifier des entreprises désireuses d’améliorer leur performance industrielle. Elles bénéficient par la suite d’un diagnostic de leur outil de production, de leur organisation industrielle, des conditions de travail et du management au sein de l’entreprise.

Grâce à ce diagnostic, un plan d’amélioration de leur performance industrielle avec un chiffrage des gains attendus leur est proposé.

Améliorer la productivité et offrir aux salariés de meilleures conditions de travail

La seconde phase du dispositif consiste en un accompagnement de la Région sur les investissements matériels, les volets formation et conseil, l’aide à l’embauche. Un référent région assure un suivi personnalisé de chacune des entreprises.

253 entreprises retenues en 2014 et 2015.

200 entreprises composées à 80 % de PME et 20% d’ETI localisées dans les cinq départements d’Aquitaine et 53 en Poitou-Charentes participent à ce programme. Tous les secteurs sont représentés avec, par exemple, les filières aéronautique, métallurgie et mécanique, agroalimentaire, bois-papier, plastique et caoutchouc, automobile et transport.

Un premier panorama global de la performance

Une première phase de diagnostics réalisés sur 110 entreprises a permis de livrer en juin 2015 un panorama régional de la performance industrielle.

Ce premier panorama met en lumière des pistes d’amélioration des entreprises sur trois volets principaux : management, organisation et compétitivité technologique.

Sur le volet management, des pistes de progrès importantes ont été identifiées autour du rôle du management intermédiaire: management visuel, formation, et changement culturel.

D’importants gains de productivité peuvent être réalisés sur le volet organisationnel (2/3 des entreprises peuvent gagner au moins 30% de leur temps d’écoulement).

Enfin, sur le volet compétitivité technologique, cinq axes prioritaires émergent : Robotique industrielle, Contrôle non destructif, Outils numériques, Outils de maintenance optimisés, Fabrication additive.

Des pistes de progrès

Le panorama a donné lieu à des pistes de progrès confirmées également par les besoins des entreprises (remontées lors du diagnostic). La Région et ADI ont ainsi décliné des parcours d’accompagnement opérationnels pour les entreprises :

  • Première formation « performance industrielle » de 1 à 21 jours pour les dirigeants et le management intermédiaire.
  • Parcours Amélioration des conditions de travail en partenariat avec l’ARACT.
  • Parcours RobotBoost Aquitaine (Robotique industrielle) en partenariat avec le Cetim

Ces premières pistes seront renforcées dans les mois qui viennent par un plan massif de formation des opérateurs de production et du management de proximité et par de nouveaux parcours (Fabrication additive, outils numériques pour la production).

Le Futur dès maintenant

Enfin, des projets collaboratifs de R&D ou des démonstrateurs « Usine du Futur » seront soutenus. Ces projets peuvent associer PME ou ETI, Grands groupes, fournisseurs de technologie, centres de compétence (laboratoire de recherche, centre technologique, etc.). Ils peuvent concerner aussi bien des projets technologique, que des projets organisationnels et sociaux.

Extension à l'ensemble du territoire régional

L’ensemble de ces actions seront étendues à l’ensemble de la grande région. L’objectif est par exemple d’accompagner près de 600 entreprises à l’horizon 2020.