Aller au contenu principal
  1. 40e Festival International du court métrage Clermont-Ferrand
Cinépiscine © Baptiste Chanat /Festival de Clermont-Ferrand

40e Festival International du court métrage Clermont-Ferrand

La 40e édition du Festival international du Court Métrage se déroulera à Clermont-Ferrand, du 2 au 10 février 2018. Plusieurs films soutenus par la Région Nouvelle-Aquitaine sont en compétition.

02 févr. 2018 - 9h00
10 févr. 2018 - 23h00
Festival Clermont-Ferrand
Festival Clermont-Ferrand © Festival Clermont-Ferrand
Sommaire
  1. La Région Nouvelle-Aquitaine, partenaire de la SRF (Sociétés des Réalisateurs de Films) lors de la 40ème édition du Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand
  2. Une Région qui s'engage pour le Cinéma

Des cinéastes du monde entier seront présents pour présenter leurs films dans une quinzaine de salles et amphis pleins à craquer et une ambiance très propice à la naissance de collaborations et de projets de cinéma. Près de 162 000 visiteurs étaient  lors de la précédente édition du festival, ce qui en fait, la manifestation de cinéma la plus fréquentée en France, après Cannes. 
C'est aussi le plus important rendez-vous mondial consacré aux films de court métrage (plus de 3500 professionnels français et étrangers participent aux rendez-vous)

Les compétitions

Trois compétitions départageront les films venus du monde entier qui ont été sélectionnés par les organisateurs du festival parmi près de 8400

  • La compétition internationale :
    75 films retenus parmi plus de 6 000 inscriptions, venus de 48 pays. La compétition  internationale témoigne cette année encore de la grande richesse et de l’incroyable créativité du format court, de l’Afrique du Sud à la République de Singapour, en passant par la Macédoine et le Venezuela : surprises, perles rares et nouveautés de la scène internationale seront au rendez-vous.
  • La compétition Labo :
    25 films de 17 pays. Le Labo de Clermont est le creuset des expériences visuelles et sonores les plus aventureuses. La France, l’Allemagne et le Royaume-Uni se taillent la part du lion avec pas moins de la moitié de cette sélection ; le Brésil, les Etats Unis, la Thaïlande, Israël, le Chili ou encore la Pologne font partie des pays qui complètent une  palette très haute en couleurs. 
  • La compétition nationale
    54 films français. Ils ont été choisis parmi 1840 films (!) de production française, et 13 d'entre eux ont bénéficié de coproductions étrangères (Espagne, Portugal, Géorgie, Belgique, Turquie, Finlande, Iran, Suisse, Liban). On trouve dans cette sélection 40 films de fiction, 8 films d'animation, et 5 documentaires, expérimentaux pour la plupart. Leur durée varie de 4 à 50 minutes. 

Rétrospectives

De très nombreux programmes thématiques ou rétrospectifs seront proposés cette année encore. 
Après la Colombie en 2017, c'est la Suisse qui sera cette fois à l'honneur. 

Rétrospective : Tous à table !
Un thème alléchant à souhait, représentatif du festival : un moment de convivialité, de partage et de découvertes.
Afin de fêter ensemble l'événement, les sélectionneurs vous ont mitonné une rétrospective aux petits oignons pour célébrer la gastronomie et le plaisir d’être à table.
Quelques pépites télévisuelles en provenance de Canal+, une perle de la filmographie de la suissesse Ursula Meier, une ribambelle d’animations.

Toute la programmation du Festival de Clermont-Ferrand 2018

 

La Région Nouvelle-Aquitaine, partenaire de la SRF (Sociétés des Réalisateurs de Films) lors de la 40ème édition du Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand

La Nouvelle-Aquitaine est très bien représentée pour cette édition, avec une délégation de professionnels et 9 films soutenus par la Région sélectionnés :

  • Pourquoi j'ai écrit la bible de Alexandre Steiger, 10:15 Productions (sélection en compétition Internationale)
  • Le Visage de Salvatore Lista, Mezzanine Films (sélection en compétition nationale)
  • Un peu après minuit d'Anne-Marie Puga et Jean-Raymond Garcia, Uproduction, TS Productions et Maëlstrom Studios (sélection en compétition nationale)
  • Chose mentale  de William Laboury, Capricci et Bobi Lux (également aidé par le Département du Lot-et-Garonne) (sélection en compétition nationale)
  • Les Vies de Lenny Wilson  d'Aurélien Vernhes-Lermusiaux, Le Studio Orlando et Noodles Production (soutenu via Nouvelle-Aquitaine Film Workout 2017) (sélection en compétition nationale)
  • Aurore réalisé par Mael Le Mée, produit par Capricci, Bobi Lux (soutenu via Nouvelle-Aquitaine Film Workout 2017) (sélection officielle hors compétition)
  • La Mort Père & Fils  de Denis Walgenwitz et Winshluss, produit par Schmuby Productions et Je suis bien content (sélection officielle hors compétition)

Deux autres courts-métrages coproduits par des producteurs de la Région Nouvelle-Aquitaine sont aussi sélectionnés :

  • Acide, de Just Philippot. Capricci, La Petite prod (sélection en compétition nationale)
  • Aya, de Moufida Fedhila, Prima Luce, Street Production et Yol Film House (sélection en compétition Internationale)

Une Région qui s'engage pour le Cinéma

La Région Nouvelle-Aquitaine a confirmé, conforté et augmenté son engagement pour devenir le 2ème fonds de soutien cinéma et audiovisuel en France, juste après l'Ile-de-France.
En s'appuyant sur la concertation menée avec les professionnels néo-aquitains, l'ambition de la Région est bel et bien de développer et de structurer la filière régionale et l'initiative régionale (le soutien aux auteurs, réalisateurs et producteurs du territoire) afin de consolider son activité et de la rendre plus compétitive au niveau régional, national et international !

En 2017, la Région Nouvelle-Aquitaine c'est : 41 festivals de cinéma soutenus, 7 films nominés aux Césars dont 2 récompensés avec « Ma Vie de Courgette » et « Maman(s) », 2 films nominés aux Oscars et 9 films en compétition à Cannes.