Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

La Région Nouvelle-Aquitaine

europe bruxelles

Promouvoir les intérêts et les projets régionaux à Bruxelles

Temps de lecture 17 minutes

Situé au cœur du quartier européen, le bureau de représentation de la Région Nouvelle-Aquitaine travaille au quotidien sur un grand nombre de priorités régionales. La Région remplit une mission d'information et de veille sur les politiques européennes et défend les intérêts de notre territoire en étant force de proposition auprès de l'Union européenne

Publié le dimanche 3 mai 2020
  • #Europe et international
  • #Particulier
Vos contacts auprès de la représentation de la Région Nouvelle-Aquitaine
  • Marie-Pierre Mesplède
    Directrice
    Langues : Français, Anglais, Espagnol.
    Tel : + 32 (0)2 318 10 41
    Courriel
  • Marion Chauveau 
    Politique de cohésion y compris coopération territoriale européenne (CTE), Transports, Communication, Relations avec les collectivités infrarégionales
    Langues : Français, Anglais, Néerlandais.
    Tel : + 32 (0)2 318 10 44
    Courriel
  • Nolwenn Le Tallec
    Croissance Bleue, Politique agricole, forestière et développement rural, Pêche et Aquaculture, Politique commerciale
    Langues : Français, Anglais, Allemand, Italien.
    Tel : + 32 (0)2 318 10 46
    Courriel 
  • Stéphane Peyhorgue
    Aides d'État, SIEG, Énergie/Climat, Environnement, Économie circulaire
    Langues : Français, Anglais, Espagnol.
    Tel : + 32 (0)2 318 52 67
    Courriel
  • Antoine Videau
    Développement économique, Recherche et Innovation, TIC, Santé et vieillissement, 
    Langues : Français, Anglais, Allemand.
    Tel : + 32 (0)2 318 10 42
    Courriel
  • Chantal Malotiaux
    Assistante
    Langues : Français, Anglais, Espagnol.
    Tel : + 32 (0)2 318 10 45
    Courriel :   ou courriel du bureau
  • Camille Arnouilh 
    VIE (Volontaire international en entreprise)
    Education, Formation, Mobilité, jeunesse, culture, sport, apprentissage, affaires sociales et ESS
    Langues : Français, Anglais, Espagnol.
    Tel : + 32 (0)2 318 52 69
    Courriel
  • Silvia Ghiretti
    VIE (Volontaire international en entreprise)
    Transport, Hydrogène, Smart Cities et Tourisme
    Langues : Français, Anglais, Italien.
    Tel : +32 (0)2 318 52 68
    Courriel
  • Vincent Mazzone
    Appui à Isabelle Boudineau, membre du Comité des Régions en tant que Vice-présidente Europe de la Région, Budget européen, Coopération décentralisée, 
    Langues : Français, Anglais, Italien, Espagnol.
    Tel : +32 (0)2 318 10 48
    Courriel

A Bruxelles, la Représentation partage ses locaux avec les régions européennes partenaires de Hesse, d'Emilie-Romagne et de Wielkopolska. Les missions de la Représentation de la Nouvelle-Aquitaine s'articulent autour de quatre grands pôles :

Représenter la Région à Bruxelles et défendre les intérêts du territoire

Il s'agit notamment de :

  • contribuer aux prises de position de la Région Nouvelle-Aquitaine dans les débats européens. Exemples: réseau transeuropéen de transport, Pacte européen sur le climat, vision à long terme pour les zones rurales ;
  • faire intervenir les responsables politiques régionaux auprès de la Commission européenne et du Parlement européen sur les dossiers prioritaires de la Région. Exemples: liaison ferroviaire Pau-Saragosse, pastoralisme laitier, rencontres entre Jean-Pierre Raynaud, vice-président du Conseil régional en charge de l’Agriculture et Janusz Wojciechowski, commissaire européen à l’Agriculture, et entre Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine, et Frans Timmermans, vice-président de la Commission européenne chargé du Green Deal  ; 
  • organiser des évènements contribuant à la notoriété européenne de la Région Nouvelle-Aquitaine (conférences avec des hauts fonctionnaires, des commissaires européens et des eurodéputés, par exemple) ;
  • développer la coopération avec les régions partenaires de la Région Nouvelle-Aquitaine, en particulier avec l'Eurorégion Nouvelle-Aquitaine/Euskadi/Navarre et l’Aragon, pour mettre en place des stratégies d'influence communes  exemple: gestion et avenir de la politique de cohésion ;
  • contribuer au positionnement européen des filières économiques prioritaires de Nouvelle-Aquitaine ;
  • travailler en réseau pour défendre des intérêts communs : Régions de France, ERRIN sur la recherche et l’innovation, Conférence des Régions Périphériques et Maritimes (CRPM), AREPO sur l’agriculture de qualité...

Informer la Région et ses partenaires des activités des institutions européennes

Cette mission se traduit concrètement par :

  • une veille législative et informative quotidienne sur les politiques européennes: recherche, innovation, transports, agriculture, cohésion, pêche, changement climatique.. ;
  • la rédaction d'une lettre d'information mensuelle.

Soutenir les acteurs régionaux pour accéder aux financements européens

Pour cela, la Représentation Nouvelle-Aquitaine :

  • répond aux demandes d'information des acteurs régionaux sur la législation ou les financements européens ;
  • identifie les appels à projets pertinents ;
  • diffuse des offres de partenariat européen ;
  • met à disposition des salles pour des réunions de projets ou de réseaux européens.

Agir comme interface entre la Nouvelle-Aquitaine et les institutions européennes

Cette mission consiste notamment à :

  • organiser des rendez-vous avec les institutions européennes pour les acteurs du territoire ;
  • proposer des missions d’étude à Bruxelles pour les élus et les acteurs régionaux ;
  • faire intervenir des responsables européens lors de manifestations en Nouvelle-Aquitaine ;
  • entretenir des contacts réguliers avec les institutions européennes ;
  • accompagner les acteurs régionaux dans leur démarche européenne: villes, départements, clusters et pôles  de compétitivité, ports et aéroports, universités...
Prises de position

La Région Nouvelle-Aquitaine prend régulièrement position dans les débats européens afin de défendre ses intérêts. Elle répond par exemple à des consultations publiques lancées par la Commission européenne ou à des initiatives proposées par ses partenaires européens.
En fonction des sujets, ces positions sont uniquement néo-aquitaines, construites en partenariat avec d'autres régions ou encore, développées dans le cadre de réseaux de régions françaises ou européennes. Commission européenne ou à des initiatives proposées par ses partenaires européens.

Prises de position 2020

  • Contribution de la Région Nouvelle-Aquitaine au débat européen pour une "vision à long terme pour les zones rurales"

En novembre 2020, la Région Nouvelle-Aquitaine a répondu à la consultation publique lancée par la Commission européenne sur une "vision à long terme pour les zones rurales": elle y rappelle en particulier la diversité des territoires ruraux et la nécessité de faire converger les outils européens au service du développement rural, et invite la Commission européenne à s’appuyer sur le niveau régional afin de développer les outils les plus adaptés aux multiples défis auxquels sont confrontés ces territoires. 

L’occasion également pour la Région de présenter un certain nombre de ses politiques et dispositifs destinés à soutenir chaque territoire en fonction de ses spécificités, et d’inviter la Commission européenne à faciliter les échanges entre territoires ruraux européens. Elle souligne également que les zones rurales sont aussi des territoires avec une forte présence industrielle et de nombreuses PME, dont les innovations doivent être valorisées, rendues visibles et accompagnées par les politiques de l’UE. Enfin, elle rappelle qu’un développement équitable et innovant des territoires passe aussi par l’accessibilité numérique et en termes de transports. 

Suite à cette consultation, la Commission européenne proposera courant 2021 une communication visant à définir une vision européenne pour l’avenir des zones rurales à l'horizon 2040. 
 

  • Positions de la Nouvelle-Aquitaine sur la révision du réseau transeuropéen de transport 

Tout au long de l’année 2020, la Région a continué de s’impliquer dans les débats autour de la révision du règlement portant sur le réseau transeuropéen de transport (RTE-T). 

Dans le cadre de cette mobilisation, la Nouvelle-Aquitaine a notamment répondu à quatre consultations publiques de la Commission européenne en vue de préparer le nouveau texte : 

  1. Evaluation du règlement RTE-T (février)
  2. Questionnaire sur les Corridors du réseau central (mars)
  3. Questionnaire sur les nœuds urbains (avril) - voir documents en téléchargement ci-dessous
  4. Analyse d’impact (décembre)

En septembre, la Région a répondu à la consultation publique de la Commission européenne portant sur la future stratégie de l’Union européenne (UE) en matière de mobilité durable et intelligente. Cette stratégie est le pilier mobilité du Pacte vert pour l’Europe et a été publiée fin 2020. 

La Nouvelle-Aquitaine a saisi cette opportunité pour rappeler ses priorités en matière de transport et pour indiquer à la CE ce sur quoi elle estime que l’UE devrait agir. 

La contribution néo-aquitaine insiste notamment sur la prise en compte de l’impact de la Covid-19 sur le secteur aérien, impact qui doit également favoriser le développement du fret ferroviaire ; l’importance clé du transport transfrontalier ; la mise en place d'un soutien indispensable de l’UE aux efforts des ports maritimes favorisant les connexions multimodales ou la décarbonation ; la flexibilité nécessaire pour faciliter l'utilisation de la directive Eurovignette ; l'accompagnement du développement des carburants alternatifs dans les ports, pour le ferroviaire et dans l’aviation ; les principales ambitions de la feuille de route régionale Néo Terra en matière de transport ; les besoins en recherche et innovation ; la mise en valeur du projet Ferrocampus.

  • Avis de la Nouvelle-Aquitaine sur la future stratégie pharmaceutique européenne

La Région Nouvelle-Aquitaine a répondu aux deux étapes de la consultation publique lancées par la Commission européenne pour co-construire la future stratégie pharmaceutique européenne. Celle-ci doit permettre de garantir un "accès rapide des patients à des médicaments à des prix abordables". 

En Nouvelle-Aquitaine, des travaux ont été lancés, en coopération avec les acteurs de l’industrie pharmaceutique, de la santé, de la chimie, des biotechnologies, et du monde académique, afin d’identifier les obstacles, et de travailler sur les actions à mettre en place pour sécuriser l’approvisionnement des produits pharmaceutiques. Le besoin de relocaliser la fabrication de certains actifs et médicaments sur le sol européen nécessite des actions importantes de formation de la main d’œuvre, ainsi qu’un soutien massif à la recherche, au développement et à l’innovation.

Dans ses contributions aux consultations publiques, la Région a également insisté sur le besoin de constituer des stocks minimums de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur, de réfléchir à une meilleure communication, ou encore d’envisager un modèle économique plus global de financement de l’industrie pharmaceutique.

Enfin, la Région invite la Commission à garantir un accès privilégié à des financements en haut de bilan pour les entreprises innovantes européennes, afin qu’elles ne soient pas forcées de partir en dehors de l’Union européenne.

La Région a répondu en juin à une consultation publique de la Commission européenne visant à évaluer la directive relative au déploiement d’une infrastructure pour carburants alternatifs, aussi appelée directive AFID, dans le contexte du Pacte vert pour l’Europe.

Ce questionnaire a été l’occasion pour la Nouvelle-Aquitaine de mettre notamment en lumière la question du développement des trains à batterie, qui n’est pas directement couverte par la directive.

En effet, la directive AFID, qui vise à réduire la dépendance de l’Union européenne aux carburants fossiles et à créer un marché européen unifié des carburants alternatifs, se focalise principalement sur les transports routiers et les ports, mais ne contient pas pour le moment de dispositions spécifiques au secteur ferroviaire.

La contribution néo-aquitaine a ainsi insisté sur la nécessité d’étendre le champ d’application de la directive au secteur du rail et de mettre en place des outils nouveaux pour améliorer l’harmonisation du marché européen en la matière.

En application du Pacte vert pour l’Europe (Green Deal), la Commission européenne a adopté un projet de loi pour accélérer la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Elle doit également adopter un Pacte européen pour le climat qui visera, à travers une campagne de communication grand public, à valoriser des actions concrètes venues des citoyens, des promesses d’engagements publics, des preuves scientifiques, et des moyens éducatifs pour améliorer la prise de conscience et l’action sur les phénomènes climatiques.

Dans le cadre d'une consultation publique ouverte par la Commission européenne, la Région a pris position en mai pour présenter les actions pilotes entreprises dans le cadre de sa Feuille de route Néo Terra.

Proposant d’être Région pilote en Europe pour la transition bas-carbone, avec ses partenaires européens traditionnels, le Conseil régional a répondu favorablement à la Commission qui cherche des "ambassadeurs" du Pacte européen pour le climat, pouvant communiquer et prendre des engagements, afin que le vrai changement soit celui de nos comportements environnementaux face à ces enjeux majeurs.

La future Stratégie est un des volets du Pacte Vert européen. Elle devra proposer un ensemble de mesures afin de répondre aux défis d’un système alimentaire équitable, sain et respectueux de l'environnement.

En participant au débat ouvert par la Commission en mars, la Région entend être active dans la construction et la mise en place de la future Stratégie européenne, dont les objectifs résonnent avec la feuille de route régionale NéoTerra. La réussite de cette dernière dépendra cependant en grande partie de son appropriation par les acteurs des territoires. 

Sans ce lien aux territoires, que les Régions sont à même de porter, il n’y aura pas de véritable transition des systèmes agricoles et alimentaires. C’est pourquoi la Nouvelle-Aquitaine soutient la position des AgriRégions sur la feuille de route "De la ferme à la table", ainsi que les positions des réseaux dont elle est membre: AREPO et AREFLH, qui défendent respectivement la politique de qualité et la filière fruits et légumes. 

Parmi les initiatives régionales susceptibles d’apporter des réponses locales aux objectifs européens, la Région Nouvelle-Aquitaine rappelle également son soutien et accompagnement de l’ACENA (Association des coordonnateurs des Etablissements Publics Locaux d’enseignement – EPLE – de Nouvelle-Aquitaine) qui vise à faire des restaurants scolaires les premiers clients des producteurs agricoles de Nouvelle-Aquitaine.
 

Prises de position 2019

La Région a répondu en octobre à une consultation publique de la Commission européenne au sujet de la révision des normes européennes de commercialisation pour les produits agricoles.

Une de ces normes est liée à la définition du foie gras cru, qui fixe en particulier un poids minimum pour qu’un produit puisse être commercialisé sous la dénomination « foie gras » : 300 grammes pour le canard et 400 grammes pour l’oie. Un tel poids minimum garantit la qualité du produit d’une part, ainsi qu’une certaine protection face aux pratiques frauduleuses.

En annexe de sa réponse au questionnaire de la Commission, la Région a construit une position commune avec l’IGP Canard à Foie Gras du Sud-Ouest et la Chambre d’agriculture régionale, afin de demander le maintien de la définition actuelle du foie gras cru.

La Région a répondu en juillet à une consultation publique lancée par la Commission européenne, dans le cadre d’une évaluation du réseau transeuropéen de transport (RTE-T), devant conduire à sa révision à l’horizon 2023.

A cette occasion, la Nouvelle-Aquitaine – région frontalière, maritime et de transit – a souhaité rappeler son attachement à la politique européenne en matière d’infrastructures de transport, qui permet d’assurer une plus grande cohérence entre les pays de l’UE. Les liaisons transfrontalières doivent rester au coeur du RTE-T. Concernant le transport maritime, la Nouvelle-Aquitaine souhaite que les efforts des ports en faveur du report modal soient mieux accompagnés. Les ports ont en effet un rôle à jouer dans la transition énergétique. Ils peuvent également être des lieux de production d’énergie renouvelable.

En outre, la Région a initié une démarche concertée sur son territoire, en association avec le Grand Port Maritime de La Rochelle, la Communauté d’Agglomération de La Rochelle et le Département de Charente-Maritime, afin de demander le rattachement du Port de La Rochelle au réseau central RTE-T. Cette initiative a conduit à l’adoption d’une position commune.

Les élus de la Nouvelle-Aquitaine à Bruxelles

Les élus de la Nouvelle-Aquitaine présents à Bruxelles représentent les intérêts de notre région et travaillent sur toutes les thématiques et priorités de notre quotidien.

  • Elus le 26 mai 2019, 74 eurodéputés français siègent au Parlement européen. Parmi eux, cinq sont originaires de Nouvelle-Aquitaine.
  1. Benoit Biteau – Groupe Verts/ALE au Parlement européen
    Membre de la commission de l'agriculture et du développement rural et suppléant des commissions du développement et de la pêche
    Plus d'information sur le site du parlement européen
  2. Laurence Farreng – Groupe Renew Europe au Parlement européen
    Membre de la commission de la culture et de l’éducation et suppléante en commission du développement régional
    Plus d'information sur le site du parlement européen
  3. Jean-Paul Garraud – Groupe Identité et démocratie au Parlement européen
    Membre de la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures et suppléant de la commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie
    Plus d'information sur le site du parlement européen
  4. Hélène Laporte – Groupe Identité et démocratie au Parlement européen
    Membre de la commission des budgets et suppléante de la commission des affaires économiques et monétaires
    Plus d'information sur le site du parlement européen
  5. Stéphane Séjourné – Groupe Renew Europe au Parlement européen
    Membre de la commission des affaires juridiques et suppléant de la commission des affaires économiques et monétaires
    Plus d'information sur le site du parlement européen
  1. Isabelle Boudineau – Vice-présidente chargée de l'Europe et de l'International du Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine
    Présidente de la commission sur la Cohésion territoriale et le budget, membre de la commission Ressources naturelles et du groupe du Parti socialiste européen
    Plus d'information sur le site Internet du Comité européen des régions

  2. Sylvie Marcilly – Vice-présidente en charge de l'Economie et de la Communication institutionnelle du Conseil départemental de la Charente-Maritime
    Membre de la commission Citoyenneté, gouvernance, affaires institutionnelles, de la commission Politique économique et du groupe du Parti populaire européen
    Plus d'information sur le site Internet du Comité européen des régions

  3. Martine Pinville – Conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine
    Suppléante au Comité des régions au sein du groupe Parti socialiste européen
    Plus d'information sur le site Internet du Comité européen des régions

  4. Françoise Mesnard – Maire de Saint-Jean-d'Angély
    Suppléante au Comité des régions au sein du groupe Parti socialiste européen
    Plus d'information sur le site Internet du Comité européen des régions

La lettre d'information du bureau Europe à Bruxelles

Pour retrouver les lettres d'information du bureau Europe à Bruxelles et vous y abonner, rendez-vous sur le site Europe-ennouvelle-aquitaine.eu

Les coordonnées de la Région

Région Nouvelle-Aquitaine
Hôtel de Région 14, Rue François de Sourdis CS 81383 33077 Bordeaux Cedex 05 57 57 80 00
Région Nouvelle-Aquitaine
Maison de Poitiers 15, rue de l'Ancienne Comédie CS 70575 86021 Poitiers Cedex 05 49 55 77 00
Région Nouvelle-Aquitaine
Maison de Limoges 27, boulevard de la Corderie CS 3116 87031 Limoges Cedex 1 05 55 45 19 00