Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

La Région Nouvelle-Aquitaine

coopération et développement Nouvelle-Aquitaine

Développer des coopérations

Temps de lecture 12 minutes

La Région Nouvelle-Aquitaine coopère avec une douzaine de régions partenaires en Europe, Amérique du Nord, Afrique et Asie, essentiellement avec des zones francophones.

    Publié le dimanche 3 mai 2020
    • #Europe et international

    Ces programmes ont pour vocation de mener des projets communs et concrets dans des domaines variés tels que le développement économique et rural durable, la formation, la recherche et l’innovation, la culture, le reforcement des capacités régionales, ainsi que la citoyenneté européenne et internationale.

    La Région a coopéré jusqu’en 2016 avec le Maroc et étudie actuellement d’autres possibilités de coopération

    • Retrouvez les coopérations européennes et internationales de Nouvelle-Aquitaine sur la carte ci-dessous :
    Carte coopérations européennes et internationales © dr

    Les coopérations en Europe

    Coopérations transfrontalières 

    • L’Eurorégion Nouvelle-Aquitaine-Euskadi-Navarre

    Créé le 12 décembre 2011, basé à Hendaye (64), le groupement européen de coopération territoriale, dit « Eurorégion Nouvelle-Aquitaine – Euskadi – Navarre », est devenu en 2017 un espace commun de coopération de plus 9 millions d’habitants. Les 3 régions font émerger ensemble des grands projets de coopération contribuant au développement du territoire tout en gommant l’aspect frontière, selon 4 priorités : citoyenneté eurorégionale, économie de la connaissance, territoire durable et gouvernance.

    L’Eurorégion travaille à une échelle transfrontalière et interrégionale mais également plus largement en renforçant sa visibilité sur la scène européenne. Concrètement, elle lance des appels à projets thématiques, finance des partenariats stratégiques, conduit des projets de coopération transfrontalière dans le cadre de programmes européens et accompagne les acteurs territoriaux dans leurs actions de coopération. Elle pilote notamment trois projets : « Transfermuga » pour améliorer l’offre de transports alternatifs et l’information des voyageurs, « Empleo NAEN » pour favoriser l’emploi transfrontalier et « Eskola Futura » pour la formation des enseignants bilingues.

    En savoir plus sur l’Eurorégion

     

    • Communauté de Travail des Pyrénées (CTP) : Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Euskadi, Navarre, Aragon, Catalogne et Principauté d’Andorre

    Composée de l’ensemble des régions frontalières, la CTP a été créée en 1983 pour contribuer au développement des Pyrénées et à la recherche de solutions communes au travers d’actions de coopération. Elle oeuvre ainsi au développement du territoire et à l’amélioration de la qualité de vie des habitants, tout en représentant les intérêts pyrénéens auprès de l’Union européenne. 
    Elle a notamment créé l’Observatoire pyrénéen du changement climatique et travaille par exemple sur la question de la suppression des barrières administratives dans plusieurs secteurs dont la médecine d’urgence, autour de l’hôpital transfontalier de Cerdagne.

    Elle remplit concrètement deux missions :

    1. Facilitateur pour l’élaboration de projets entre les régions membres, en associant les acteurs du massif via la stratégie pyrénéenne 2018-2024 et ses 4 axes ; protection de l’environnement et adaptation au changement climatique / promotion des intiatives et attractivité du territoire / mobilité, connectivité et accessiblité / gouvernance et capitalisation
    2. Responsable/Gestionnaire du Programme Opérationnel européen de coopération transfrontalière Espagne-France-Andorre (POCTEFA), par lequel l’Union européenne cofinance des projets de développement économique et durable pour les territoires frontaliers.
      En savoir plus sur le POCTEFA

    En savoir plus sur la Stratégie Pyrénéenne 2018-2024 Communauté de Travail des Pyrénées

    • Coopération bilatérale avec l’Aragon

    Amorcée en 2001, cette coopération avec la communauté autonome d’Aragon a été relancée en 2013 suite à la crise économique, afin de faciliter la mise en œuvre de projets d’intérêt commun.

    Elle se contruit autour de 9 domaines : 

    1. Infrastructures de communication respectueuses de l’environnement, avec notamment le projet phare de la réouverture des 310 km de ligne ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse, cofinancée par l’Union européenne.
    2. Tourisme durable
    3. Modernisation de l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire
    4. Promotion de la culture
    5. Formation et éducation
    6. Energies renouvelables
    7. Société de l’information, de la recherche, et de l’innovation
    8. Spécialisation intelligente dans le secteur industriel
    9. Développement de l’économie de la santé 

    Coopération hors transfrontalier

    • Hesse (Allemagne) 

    Amorcée en 1995, la coopération avec le Land de Hesse participe à l’amitié franco-allemande par la réalisation de projets concrets dans plusieurs domaines :

    1. développement scolaire, personnel et professionnel des jeunes
    2. échanges de pratiques et d’expertise dans les domaines d’excellence de chaque zone partenaire
    3. implication commune dans différents projets de recherche et de coopération universitaires
    4. projets culturels, sportifs et rencontres citoyennes afin de créer des opportunités professionnelles et personnelles pour l’ensemble des populations

    Cette coopération a notamment vu naître des programmes de recherche sur l’impact du changement climatique sur la viticulture ou encore des formations pour les jeunes telles que la section franco-allemande du bac professionnel « aéronautique », en lien avec l’Aérocampus de Latresne (33).

    Le partage de locaux communs à Bruxelles, avec une autre région partenaire qui est l’Emilie-Romagne (Italie), permet par ailleurs de représenter les intérêts des régions auprès des institutions européennes.

    • Moyenne-Franconie (Allemagne)

    Débutée en 1995, la coopération avec le Bezirk de Moyenne-Franconie conduit à la réalisation de projets dans plusieurs domaines :

    1. développement économique notamment en matière d’accompagnement des PME, de promotion des territoires et du tourisme
    2. transferts de savoir-faire avec les professionnels de la jeunesse afin de multiplier les échanges réciproques pour la mobilité des jeunes 
    3. collaborations culturelles et artistiques entre les acteurs des deux territoires : mobilité, échanges de bonnes pratiques et d’expertise dans un esprit de co-construction d’une identité européenne commune
    • Emilie-Romagne (Italie)

    Depuis 2007, les Régions Nouvelle-Aquitaine et Emilie-Romagne coopèrent autour de 4 domaines :

    1. développement économique mutuel
    2. partenariats scientifiques et universitaires
    3. mobilité des jeunes
    4. projets culturels afin de favoriser un rapprochement européen et des échanges artistiques franco-italiens

    Toutes deux représentées dans un bureau commun à Bruxelles, elles plaident aussi pour leurs intérêts communs auprès des institutions européennes, afin de voir le cadre européen évoluer favorablement pour le soutien aux ETI par exemple (entreprises de taille intermédiaire) ou pour une alimentation locale, de qualité, garante de l’origine.

    • Galati (Roumanie)

    Amorcée en 2003, la coopération avec la Région de Galati, à l’instar des autres coopérations, concerne plusieurs domaines :

    1. renforcement des connaissances et amélioration de l’offre de services de santé à Galati
    2. échanges universitaires dans le domaine de l’aquaculture et de la gestion des ressources aquatiques
    3. structuration des organismes du secteur agricole et agroalimentaire
    4. valorisation des produits locaux des deux territoires
    5. échanges entre jeunes des deux territoires dans le cadre d’évènements culturels

    Cette coopération a notamment appuyé la création d’une faculté de médecine et amélioré l’offre de services en néo-natalité.

    Les coopérations à l'international

    • Québec

    La coopération avec le Québec a démarré en 1999 avec la signature des premiers accords entre la Direction générale du Québec et les Régions Poitou-Charentes et Aquitaine. Porte d’entrée francophone en Amérique du Nord, le Québec représente un partenaire essentiel dans des secteurs clé :

    1. renforcement des liens entre les acteurs économiques afin de favoriser l’innovation, notammment en matière aéronautique, bois et nouvelles technologies
    2. développement de l’économie sociale et solidaire
    3. coopérations en matière d’enseignement supérieur, recherche, enseignement à distance et lutte contre le décrochage scolaire
    4. promotion de la culture et de la francophonie et encouragement à la création

    Ce partenariat a notamment permis la mise en place de programmes d’incubation, d’alliances concrètes pour la recherche, d’actions en matière d’économie sociale et solidaire, d’échanges pour les industries culturelles et d’expériences de mobilité pour les jeunes.

    • Hubei (Chine) 

    La coopération avec la province du Hubei en direction de la Chine s’est progressivement développée depuis 1996, autour de projets universitaires et économiques, notamment dans les domaines de l’agro-alimentaire, des hautes technologies (photonique lasers, aéronautique, santé), du développement urbain durable et de l’environnement, de l’enseignement supérieur et la recherche, du tourisme, et de la jeunesse. Le domaine de la santé s’est notamment étoffé depuis 2013 et se traduit par un partenariat entre les hôpitaux du Hubei et le CHU de Bordeaux, avec des actions de formation en matière de cardiologie et autres domaines. 
    Un bureau de représentation a par ailleurs été ouvert à Wuhan en 2009 afin d’accompagner plus fortement les projets des entreprises aquitaines puis néo-aquitaines en Chine.

    • Souss-Massa (Maroc) 

    La Région a coopéré jusqu’en 2016 avec la Région du Souss-Massa au Maroc et étudie actuellement d’autres possibilités de coopération.

    • Plateau central (Burkina Faso) 

    Depuis 1980, des actions de coopération sont menées avec la Région du Plateau central, afin d’assurer un développement local durable selon trois axes :

    1. développement de l’économie du Plateau Central
    2. accompagnement des politiques locales d’adaptation au changement climatique
    3. renforcement de la démocratie locale et de la concertation entre les différents acteurs locaux

    Cette coopération appuie notamment les acteurs économiques avec des prêts d’honneur et des formations d’autoentrepreneurs, et aide à la structuration des filières agricoles. Elle participe aussi au développement durable du territoire en améliorant la gestion de l’eau et des déchets, en favorisant l’agro-écologie et en appuyant le déploiement des énergies renouvelables.

    • L’Entente interdépartementale de Fatick et Diourbel (Sénégal) 


    Démarré en 2005, ce partenariat permet d’innover avec des solutions écologiques et solidaires en matière de forêt, d’agriculture et d’élevage, le déploiement des énergies renouvelables et l’appui à l’entreprenariat des jeunes :

    1. amélioration de la performance de la filière caprine et dynamisation de la production maraîchère familiale
    2. développement des énergies renouvelables avec les foyers améliorés et l’électrification solaire, et amélioration de la gestion forrestière
    3. formation professionnelle et insertion des jeunes, ainsi qu’une ouverture à la citoyenneté internationale notamment au travers de mobilités

    Ce partenariat a notamment permis le développement d’une agriculture durable et l’autonomisation essentiellement des femmes dans ce secteur, avec des activités plus rémunératrices. Il renforce également l’insertion professionnelle des 16-25 ans qui sont accompagnés par les Offices départementaux pour l’emploi des jeunes, mis en place dans le cadre de la coopération.

    • Itasy (Madagascar)

    Depuis 2007, la coopération avec la Région Itasy au centre de Madagascar met en place des solutions durables en matière d’agriculture, tourisme, biodiversité, entreprenariat rural et ouverture citoyenne des jeunes néo-aquitains et itasy.

    Elle se déploie selon quatre axes :

    1. renforcement des capacités de la Région Itasy et des 4 intercommunalités, soit 15 communes, pour un meilleur développement local
    2. professionnalisation du monde paysan avec des pratiques agro-écologiques
    3. promotion des microentreprises rurales pour créer des activités et des emplois dans les filières de la vannerie, de la soie, du matériel agricole et également en matière de tourisme solidaire
    4. expériences de mobilité des jeunes Néo-Aquitains avec des stages professionnels en lien avec les actions de coopération

    Cette coopération oeuvre à la professionnalisation du monde paysan et à son accompagnement vers des pratiques agro-écologiques, ainsi qu’à la promotion de l’artisanat et du tourisme responsable. L’enjeu réside dans le développement d’activités durables et rémunératrices en milieu rural.

    Nouvelle-Aquitaine – Itasy : partenaires pour un développement local durable

    • Provinces de Lao Cai et de Thua Thien Hué (Vietnam)

    Cette coopération a réuni en 2016 les programmes menés par les Régions Aquitaine et Poitou-Charentes depuis 2002 et 2003 avec ces deux régions du nord et du centre Vietnam.
    Le programme de coopération désormais tripartite concerne trois grands domaines :
    protection et valorisation des patrimoines et promotion d’un tourisme durable, avec le développement de sports de nature et de montagne, de circuits écotouristiques et de centres d’interprétation du patrimoine

    1. formation pour les professionnels du tourisme et de la culture, notamment en langue française avec la mise en place d’un centre de langue pour l’enseignement du Français Langue Etrangère (FLE)
    2. protection de l’environnement et des ressources et promotion de l’agroécologie et de l’éducation à l’environnement

    Ce programme assure un développement urbanistique et touristique respectueux de l’environnement, avec des activités rémunératrices pour les minorités locales comme dans le parc naturel régional de Hoang Lien (dans la province de Lao Cai), ou encore une protection du patrimoine architectural de Hué. Cette coopération est également l’occasion de valoriser l‘utilisation du français, notamment dans les activités muséographiques et touristiques, et de participer au renforcement de la francophonie avec la création d’un centre de formation au FLE (Français Langue Etrangère).

    • Nord Haïti

    Amorcée en 2007, cette coopération est en cours de redéfinition, le contexte économique et politique haïtien étant fragile.
    Le programme de coopération 2014-2018 comportait trois axes :

    1. aménagement du bassin versant de Limbé par le développement des filières agricoles et la protection des ressources naturelles, en lien avec l’ONG Agrisud International et son partenaire Ecterra
    2. professionalisation du secteur agricole et résilience face au changement climatique avec l’AFDI Dordogne et Nouvelle-Aquitaine 
    3. appui des organisations paysannes de l’AFDI et de l’accompagnement individualisé par Agrisud International auprès des exploitants agricoles

    Les coordonnées de la Région

    Région Nouvelle-Aquitaine
    Hôtel de Région 14, Rue François de Sourdis CS 81383 33077 Bordeaux Cedex 05 57 57 80 00
    Région Nouvelle-Aquitaine
    Maison de Poitiers 15, rue de l'Ancienne Comédie CS 70575 86021 Poitiers Cedex 05 49 55 77 00
    Région Nouvelle-Aquitaine
    Maison de Limoges 27, boulevard de la Corderie CS 3116 87031 Limoges Cedex 1 05 55 45 19 00