Aller au contenu principal
  1. Le budget

Le budget

Le 27 mai 2016, les élus régionaux se sont réunis en séance plénière pour voter le budget primitif de la nouvelle Région. Un budget à la fois rigoureux et ambitieux qui viendra nourrir les priorités régionales dans tous les domaines de compétence de l’institution.

Un budget 2016 rigoureux et ambitieux

Dans un contexte de baisse des dotations de l’Etat, ce budget d’un montant de 2,8 milliards d’euros permettra de prendre en charge des dépenses exceptionnelles, tout en posant les bases financières solides pour mettre en oeuvre les priorités régionales et des services publics de qualité.

Pour autant, ce budget 2016 n’est pas synonyme d’année blanche. Le Conseil régional a décidé de sanctuariser, voire même d’augmenter l’effort sur ses priorités : le développement économique, la qualification des chômeurs, les formations sanitaires et sociales, la lutte contre le décrochage scolaire, la culture ou encore l’agriculture.

Priorités régionales du budget de transition

• Soutenir l’économie, l’emploi et l’innovation

• Doter les territoires d’équipements structurants

• Assurer un développement équilibré des territoires

Soutenir l’investissement

Ce budget de cohésion et d’innovation reprend les engagements financiers des anciennes Régions. Il incarne ainsi la solidarité entre les territoires et la fore qui lie l’Aquitaine, le Limousin et Poitou-Charentes.

Renforcer durablement l’épargne régionale

La Région doit renforcer son épargne, indispensable au financement des investissements et au maintien de la qualité des services publics qu’elle assure. Elle a ainsi décidé de recourir de façon modérée aux derniers leviers fiscaux. Il s’agit de la carte grise et de la Taxe intérieure de consommation des produits énergétiques (TICPE). Dans le même temps, la Région prévoit également la diminution des dépenses de fonctionnement du budget primitif 2017.

Consulter le budget primitif 2016