Aller au contenu principal
  1. Encourager l'ouverture des entreprises à l'international
Carte du monde © by Simon Eugster

Encourager l'ouverture des entreprises à l'international

Baptisé Sirena, le nouvel Appel à manifestation d’intérêt en faveur du développement international est ouvert pour l’année 2017. L’objectif : renforcer l'ouverture à l’international des filières et écosystèmes. Les candidats sélectionnés bénéficieront d’un parcours d’accompagnement à l’internationalisation et d’un financement. 

Clusters, pôles de compétitivité, grappes d’entreprises, fédérations et syndicats professionnels, associations… Les filières et écosystèmes de Nouvelle-Aquitaine pourront, via l'appel à manifestation d'intérêt Sirena, bénéficier d'une aide à leurs plans d’actions à l'international prévus sur 2 ans. 
Dotée d’un budget de 600 000 euros en 2017, la Région souhaite, avec ce dispositif, agir sur quatre leviers  : 

  • L’internationalisation de l’écosystème lui-même à travers des actions d’interclustering, participation à des réseaux européens ou internationaux, des programmes d’échanges de bonnes pratiques, la formalisation de partenariats avec écosystèmes étrangers, la participation à des programmes européens ou d’open innovation ;
  • L’internationalisation des entreprises par la participation collective à des missions ou salons, la création de bureaux de représentation à l’étranger, l’organisation en région d’un club export pour faciliter échanges et parrainages ;
  • L’attractivité de l’écosystème et du territoire par la mise en place d’une offre marketing, l’organisation d’accueil de délégations étrangères, l’internationalisation des événements de networking régionaux, un argumentaire technique pour mieux convaincre les investisseurs. 
  • L’animation de la dynamique d’internationalisation et d’attractivité par l’affectation de moyens humains et l’animation de la stratégie et du plan d’actions avec les membres de l’écosystème. 

Deux sessions de cet AMI sont ouvertes en 2017 avec dépôts des dossiers les 15 juin 2017 et 15 novembre 2017

La Région et les partenaires du dispositif (CCI Nouvelle Aquitaine, ADI, Business France, DIRECCTE) évalueront les candidatures qui sont orientées, selon le cas vers :

  • une instruction directe en vue d’un soutien financier par la Région, 
  • le parcours d’internationalisation des écosystèmes et en premier lieu, la réalisation d’un diagnostic international pour structurer et finaliser le projet pris en charge intégralement par la Région. 

Echanges internationaux et investissements étrangers en Nouvelle-Aquitaine : Retour sur 2016

Ces mêmes partenaires sont réunis pour animer un service public de l'information export et du développement exogène, outil d'aide à la décision et d'évaluation de la politique publique d'appui à l'internationalisation des entreprises. La Région et la CCI Nouvelle-Aquitaine copilotent ainsi l'Observatoire des échanges internationaux et des investissements exogènes en partenariat avec l'ADI, l'Etat et Business France.

Selon les résultats 2016 de l’observatoire, la Nouvelle Aquitaine, à l’inverse de la France, enregistre une balance commerciale excédentaire en 2016.
Elle est la 4ème région française pour l’excédent commercial avec 2,1 milliards d'euros d’excédent commercial.
Elle est également la 3ème région française pour la hausse des exportations avec une hausse de 1% et un total de 22,4 milliards d'euros.

La Région a des positions de leadership qui contredisent les tendances nationales : 

  • 1ère région agricole, la première filière exportatrice de la région est naturellement constituée de l’agriculture, l’agroalimentaire, les vins et spiritueux. Elle est la 2ème région française tous produits confondus avec 14% des exportations nationales et la 1ère région exportatrice de boissons avec le vin et le cognac ;
  • 3ème région exportatrice de produits aéronautique et spatial ;
  • 2ème région exportatrice de bois et articles en bois, pâte à papier, le papier et le carton.

Des faiblesses structurelles sont comparables entre le régional et le national : la Région enregistre une baisse du nombre d’exportateurs : au total 9 250 exportateurs en 2016, -17% par rapport à 2015.
Par ailleurs, la concentration des échanges se fait sur 6 secteurs : agriculture et agroalimentaire, chimie, construction aéronautique et spatiale, bois, automobile et santé. 

Avec 982 emplois créés ou maintenus par des sociétés étrangères (+4% par rapport à 2015), la Nouvelle-Aquitaine confirme son attractivité pour de nouveaux entrants.
L’Allemagne est le 1er pays investisseur en 2016 en Nouvelle-Aquitaine avec 17% des projets. Le Japon, avec 3 grands projets, arrive en tête des créations d’emplois (19%).

En savoir plus

> Toutes les modalités du dispositif dans le Guide des Aides de la Région