Aller au contenu principal
  1. La Silver Economie, un défi et un atout
Senior © pixabay.com

Silver Economie : une concertation régionale autour du marché des séniors

Le 30 janvier 2017, la Région Nouvelle-Aquitaine a lancé sa feuille de route Silver Economie. L'objectif : définir les grandes lignes de la stratégie régionale autour du marché des seniors, pour permettre et d’encourager les innovations qui vont accompagner l’avancée en âge et faire reculer la perte d’autonomie.

Economie dédiée à l’avancée en âge de nos sociétés, la Silver économie est appelée aussi souvent marché des seniors. Le terme est apparu pour qualifier la filière industrielle lors de son lancement, en France, en 2013.  
Il s’agit de tous les produits et services destinés aux personnes âgées de plus de 60 ans, qui devraient permettre d’améliorer l’espérance de vie sans incapacité ou d’aider au quotidien les personnes âgées dépendantes et leurs aidants naturels.
En Nouvelle Aquitaine 11% de la population a plus de 60 ans et 11% plus de 75 ans, la Région bat les records de longévité au plan national. L’enjeu crucial est ainsi de permettre et d’encourager les innovations qui vont accompagner l’avancée en âge et faire reculer la perte d’autonomie.
La Silver économie est un enjeu à la fois économique et sociétal dont les Régions doivent s’emparer afin de structurer et accompagner le développement de l’offre.

Le 30 janvier 2017, en présence de Pascale Boistard, Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, chargée des Personnes Agées et de l’Autonomie, la Région Nouvelle-Aquitaine a lancé sa feuille de route Silver économie.

Les priorités de la politique Silver économie régionale

La politique silver économie de la Région Nouvelle-Aquitaine s’articule autour de plusieurs priorités :

  • Stimulation des innovations technologiques et organisationnelles du secteur qui valorisent les entreprises et renforcent l’emploi du territoire,
  • Adaptation de l’offre de formation continue : l’enjeu réside dans la structuration de la profession, la valorisation  des métiers et la protection des personnels, en privilégiant les innovations dans le domaine de la formation professionnelle des métiers du service aux personnes,
  • Développement d’une démarche sociale et éthique,
  • Volonté de porter une politique partenariale entre l’ensemble des acteurs concernés par la démarche,
  • Ouverture et la reconnaissance à l’échelle européenne et internationale : la Région Nouvelle-Aquitaine a été labellisée fin 2016 "Site de référence" dans le cadre du Partenariat Européen de l’Innovation pour un vieillissement actif et en bonne santé porté par la Commission Européenne.

Le 30 janvier 2017 a marqué une nouvelle impulsion pour la Silver économie en Nouvelle-Aquitaine. Une lettre d’intention, signée conjointement par Pascale Boistard et Alain Rousset, donne les grandes orientations que la Région s’est fixée.
Durant le premier trimestre 2017, se sont affinés les grands chantiers de la démarche. La concertation des acteurs concernés, sous forme d’ateliers, devant permettre de nourrir la feuille de route qui sera présentée, fin 2017, aux élus régionaux. 

Des ateliers de concertation autour de 6 thématiques

La première réunion des ateliers de concertation Silver Economie s’est donc tenue à Poitiers, le 3 mai dernier. Chaque participant pouvait intégrer un ou deux ateliers. Six sous-thématiques étaient retenues :

  • 1 – Vers une révolution de l’emploi et de la formation 

Valorisation des emplois, adaptation de l’offre en formation continue, appui sur les initiatives locales

  • 2 – Stimuler l’éco-système de l’innovation technologique et organisationnelle 

Animation des filières et clusters, valorisation des initiatives locales

  • 3 - Fonder la diffusion de l’innovation sur l’usage 

Renforcer la culture de l’innovation par les usages, intégrer la recherche en sciences sociales 

  • 4 – Etendre l’action silver économie de la Nouvelle-Aquitaine

Diffuser le modèle et favoriser les échanges de bonnes pratiques, Europe, International

  • 5 - Quel modèle économique ? 

Vers une labellisation ?  Vers quels financements ? 

  • 6 -  Pour un maintien en bonne santé 

Santé et prévention, nutrition, activités physiques adaptées, thermalisme, tourisme, accompagnement des personnes (professionnels du médico-social, aidants), habitat, mobilité.

La finalité des ateliers était de connaître les attentes des participants, leur expérience sur le thème, leurs projets/initiatives en cours et selon eux, les défis auxquels la Région devrait répondre.

Calendrier