Aller au contenu principal
  1. Projet minier de Cambo-les-Bains : Nicolas Thierry à Espelette pour manifester...
Header listes ©

Communiqué de presse

S'abonner aux communiqués de presse

Projet minier de Cambo-les-Bains : Nicolas Thierry à Espelette pour manifester son soutien aux maires des onze communes concernées

J:\Presse\Interne\5 - LOGOS OFFICIELS\1- CR\Logo Lion\LogoNAvertical-2lignes-coul.jpgCommuniqué de presse

Mardi 7 mars 2017


Projet minier de Cambo-les-Bains : Nicolas Thierry à Espelette pour manifester son soutien aux maires des onze communes concernées


Nicolas Thierry, vice-président de la Région Nouvelle-Aquitaine en charge de l'environnement et de la biodiversité, se rendra à Espelette (Pays Basque) ce vendredi 10 mars pour soutenir les maires des onze communes concernées par le permis exclusif de recherche (PER) de la mine de Cambo-les-Bains et opposées au projet. Il sera accompagné d'Emilie Dutoya et d'Alice Leiciagueçahar, conseillères régionales du Pays Basque. Le rendez-vous est donné à 9h30 à la mairie d'Espelette (145 Karrika Nagusia) afin de faire une visite sur site dans la commune. Une conférence de presse se tiendra à l'issue de cette visite.


Le projet « Kanbo : l'or du pays », au Pays Basque, concerne 11 communes dont la ville de Cambo-les-Bains, station thermale réputée. Le projet s'inscrit sur un territoire engagé vers une agriculture responsable, respectueuse de l'environnement, utilisant des ressources renouvelables et pérennes, et produisant des filières biologiques et des produits de qualité, dont les produits d'appellation d'origine AOP Ossau Iraty, Piment d'Espelette, les producteurs fermiers IDOKI, et la cerise Xapata.


La flambée des cours mondiaux des métaux entraine actuellement la multiplication des demandes de ces permis de recherche de minerai partout en France. Or l'impact désastreux de ce type de projet industriel sur la santé publique et l'environnement, la menace qu'il représente pour l'économie locale et l'agriculture de qualité de nos terroirs ne sont plus à démontrer. Les pollutions induites par les procédés d'exploitation, la destruction massive des paysages ont pour impact direct : la dépréciation des activités économiques, agricoles et touristiques locales, la baisse significative voire irrémédiable de la qualité des eaux de surface et des nappes phréatiques, ainsi que la destruction de la richesse faunistique et floristique.


Le lundi 13 février dernier, l'assemblée de la Région Nouvelle-Aquitaine réunie en séance plénière a voté une motion contre l'autorisation de permis exclusifs de recherche de minerais et l'exploitation minière sur son territoire. Les élus régionaux ont ainsi voulu interpeller l'État à propos des deux projets qui font actuellement l'objet d'une enquête publique dans la région : en Creuse et au Pays Basque. En vertu de cette motion soutenue par l'ensemble de la majorité, Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine, a transmis l'opposition du Conseil régional aux préfets concernés par ces demandes de PER.


Contact presse :

Rachid Belhadj

05 57 57 02 75 - 06 18 48 01 79 / presse@nouvelle-aquitaine.fr

Facebook : Région Nouvelle-Aquitaine - Twitter : @NvelleAquitaine

http://nouvelle-aquitaine.fr

CP-NicolasThierryEspeletteStopMine-10032017 (PDF)
3307639