Aller au contenu principal
  1. Une 1ère enveloppe de 2 millions d'euros : soutien exceptionnel de la Région...
Header listes ©

Communiqué de presse

S'abonner aux communiqués de presse

Une 1ère enveloppe de 2 millions d'euros : soutien exceptionnel de la Région en faveur des commerçants et artisans victimes du mouvement Gilets jaunes

J:\Presse\Interne\5 - LOGOS OFFICIELS\1- CR\Logo Lion\LogoNAvertical-2lignes-coul.jpgCommuniqué de presse

Vendredi 15 février 2019


Une première enveloppe de 2 millions d'euros :

le soutien exceptionnel de la Région Nouvelle-Aquitaine en faveur

des commerçants et artisans victimes du mouvement Gilets jaunes


La France connaît depuis plusieurs semaines un mouvement social d'une ampleur sans précédent dans sa durée et sa récurrence, chaque samedi de la fin de l'année 2018 au début de l'année 2019. Les mobilisations du mouvement des "gilets jaunes" ont été particulièrement ressenties dans les centres villes. La région Nouvelle-Aquitaine n'a pas échappé à ce mouvement national et plusieurs de ses villes (Bordeaux, Limoges, Poitiers, Angoulême, Agen, Pau...) ont été affectées par les manifestations, les blocages et les troubles qui ont pu parfois les accompagner.


Commerçants, artisans : soutien prioritaire aux premiers touchés

Les conséquences ont pu être importantes pour de nombreuses entreprises, au premier rang desquelles les commerces et les artisans des centres villes ou des zones commerciales de périphérie. Face à la situation préoccupante des artisans, commerces et services de proximité, impactés financièrement et psychologiquement par la répétition des manifestations, la Région décide de mettre en place un dispositif exceptionnel de soutien en faveur des commerçants et artisans sinistrés de la Nouvelle-Aquitaine, doté d'une première enveloppe de 2 millions d'euros.


Une aide de 2 000 à 10 000 euros pour couvrir une partie des pertes

L'objectif de cette aide exceptionnelle est d'aider ces entreprises à faire face aux pertes importantes de chiffre d'affaires, à éviter les cessations d'activité et la disparition d'emplois.

Versée sous forme de subvention, cette aide financière doit permettre de couvrir une partie de la perte d'exploitation subie par les entreprises de moins de dix salariés. D'un montant forfaitaire de 2 000 à 10 000 euros, l'aide octroyée sera déterminée en fonction de la baisse de chiffre d'affaire et de l'impact sur le résultat d'exploitation. Les entreprises éligibles au soutien exceptionnel devront avoir eu une baisse constatée de leur résultat d'exploitation d'au moins 30% par rapport aux années précédentes. Les entreprises nouvellement créées feront l'objet d'une analyse spécifique.


Qu'en est-il pour les entreprises ?

Elles peuvent recourir aux fonds régionaux de garantie, abondés par la Région et déployés par BPI France et la SIAGI (société de caution mutuelle pour les petites entreprises - garantie maximum jusqu'à 70 % pour les entreprises pour des prêts bancaires pouvant aller jusqu'à 2 M€). Ces fonds de garantie ont pour objet d'accompagner et soutenir l'octroi de prêts moyens termes dédiés au renforcement de la trésorerie et à la croissance des entreprises. Par ailleurs, le prêt « croissance petite entreprise » Nouvelle-Aquitaine (d'un montant maximum de 50 000 euros) a vocation à soutenir la trésorerie de celle-ci dans le cadre d'un cofinancement bancaire.


Contact presse : Rachid Belhadj : 05 57 57 02 75 - presse@nouvelle-aquitaine.fr

CP-Aides-Commerces-GiletsJaunes-150219 (PDF)
3527566