Aller au contenu principal
  1. La Cité du vin, un millésime prometteur

La Cité du vin, un millésime prometteur

La Cité du Vin ouvre ses portes au grand public 1er juin 2016. Cet équipement culturel inédit va faire rayonner la capitale régionale et l’oenotourisme à l’international.

La Cité du Vin ouvre enfin ses portes au public !

Situé dans le nouveau quartier des Bassins à flots à Bordeaux, cet équipement culturel dédié au vin a été inauguré le 31 mai 2016 par de nombreuses personnalités dont François Hollande, président de la République, Alain Rousset, président de la Région, Jean-Luc Gleize, président du conseil départemental de la Gironde, et Alain Juppé, président de Bordeaux Métropole.

Des richesses et des emplois

Ce « site de loisir culturel totalement unique en France », comme le définit Philippe Massol, directeur général de la Fondation pour la culture et les civilisations du vin, propose à tous les publics de découvrir le vin comme « un patrimoine universel et vivant, autour du monde et à travers les âges. » Son architecture audacieuse va contribuer à renforcer l’attractivité touristique internationale de Bordeaux, à l’image du Musée Guggenheim à Bilbao.

Car, au-delà du rayonnement culturel, la Cité du Vin représente aussi des retombées économiques importantes pour la Région. Durant les trois années de travaux, le chantier a mobilisé près de 50 entreprises et créé 685 emplois ETP (Equivalents Temps Plein). Depuis la pose de la première pierre en 2013, La Cité du Vin a déjà généré plus de 36 millions d’euros de richesses. En vitesse de croisière, elle devrait en générer environ 38 millions d’euros par an.

L’exploitation de ce lieu inédit a d’ores et déjà entraîné la création de 750 emplois durables, dont 250 emplois directs. « La viticulture représente le premier secteur d’emploi de notre grande Région », a rappelé Alain Rousset, président de la Région ALPC lors de son discours inaugural dans un auditorium bondé.

Accès au bâtiment cité du vin Bordeaux
Accès au bâtiment cité du vin Bordeaux
Exposition permanente Cité du vin Bordeaux : les vignobles
Exposition permanente Cité du vin Bordeaux : les vignobles
Mediathèque Cité du vin
Mediathèque Cité du vin
Tradition et modernité exposition multimédia cité du vin
Tradition et modernité exposition multimédia cité du vin
Passerelles quai de bacalan cité du vin Bordeaux
Passerelles quai de bacalan cité du vin Bordeaux

Une vitrine pour l'oenotourisme

450 000 visiteurs du monde entier sont attendus chaque année. « Le vin est un atout majeur de la France qui compte 66 départements viticoles, a précisé Bernard Farges, président du CIVB (Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux). La Cité du Vin devient le phare de l’oenotourisme en France. » Ainsi, les visiteurs pourront y déguster et acheter du vin, mais aussi réserver des activités oenotouristiques dans un espace d’information situé au rez-de-chaussée, avant de s’embarquer sur des navettes fluviales vers les vignobles alentours.

Le président de la République, François Hollande, a lui aussi souligné « l’enjeu de l’oenotourisme » que représente La Cité du Vin et ses « retombées économiques » pour les départements viticoles français : « nous avons aussi une WineTech ! »

Un co-financement

La construction de La Cité du Vin a coûté 81 millions d’euros (dont 12 millions d’euros de l’Union européenne), qui ont été financés à 81 % par les collectivités publiques et à 19 % par le secteur privé. Avec ses 83 entreprises mécènes, La Cité du Vin est même le 1er équipement culturel de France en termes de mécénat. L’investissement de la Région représente 7 % du coût total.

Le fonctionnement de l’équipement ne nécessitera aucun financement public. Il sera assuré par ses recettes propres (billetterie, boutique, privatisations d’espaces, loyers des exploitants indépendants) et par le mécénat.

En savoir plus

www.laciteduvin.com