Aller au contenu principal
  1. Très Haut Débit, la Région accélère - 1er colloque régional

Très Haut Débit, la Région accélère - 1er colloque régional

La Région relève le défi du Très haut Débit ! Avec 229 millions d’euros, elle prévoit d’apporter la fibre optique à plus de 600 000 foyers d’ici 2021. Objectif : couvrir le territoire à 100 % d’ici 2030. Pour lancer ce grand chantier, la Région organise son premier colloque sur le Très Haut Débit les 7, 9 et 10 novembre sur le territoire régional. Découvrez le programme.

Bordeaux, Limoges, Poitiers

07 nov. 2016 - 8h00
10 nov. 2016 - 22h00
138 Bis Avenue de la Libération, 86000 Poitiers, France
Sommaire
  1. Un colloque pour présenter l’action régionale en matière de THD
  2. Des contrats de concession de services pour exploiter et commercialiser le réseau
  3. Un bus pour expliquer la fibre optique

Un colloque pour présenter l’action régionale en matière de THD

Le lundi 7 novembre à Bordeaux, Hôtel de Région

Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, ouvrira le colloque par la présentation détaillée du projet régional THD. S’en suivra la signature des contrats de concession de services entre la Société Publique Locale (SPL) Nouvelle-Aquitaine THD et ses primo actionnaires (les Syndicats mixtes Périgord Numérique  Lot-et-Garonne numérique et le Syndicat d'équipement des communes des Landes). Puis, il sera proposé une conférence sur « Les retombées des réseaux d’initiative publique dans les territoires », animée par Jean Luc Sallaberry de la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR), et des ateliers thématiques.

Programme détaillé du colloque du 7 novembre à Bordeaux :

  • 10h00 - Accueil par Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine
  • 10h20 - Présentation du Projet SPL par Mathieu Hazouard, Président de la SPL Nouvelle-Aquitaine THD
  • 10h30 - Intervention de Pierre-Eric Saint-André / Axione (concessionnaire de la SPL)
  • 10h40 - Intervention de Arnaud Pinatel / Sydec 40 (actionnaire de la SPL)
  • 10h50 - Intervention de Germinal Peiro / Périgord Numérique (actionnaire de la SPL)
  • 11h00 - Intervention de Pierre Camani / L&G Numérique (actionnaire de la SPL)
  • 11h10 - Signature des contrats de concession

Pause et visite du Bus du Très Haut Débit (CREDO)

  • 11h45 - Intervention du CREDO
  • 12h00 - Table ronde thématique « Les retombées des RIP (Réseaux d’Initiative Publique) au bénéfice des territoires »
  • 13h00 - Présentation de la suite de la journée
  • 14h30 – Ateliers thématiques (2 heures)
    A1 : Les projets THD de Nouvelle-Aquitaine : une réelle opportunité économique et de développement de l'emploi 
    A2 : Les enjeux de la formation aux métiers de la fibre optique
    A3 : Usage : Présentation de l'AMI e-santé : enjeux techniques et d’usages de la santé et de la télémédecine.

Le mercredi 9 novembre à Limoges, Hôtel de Région

Gérard Vandenbroucke, Vice-Président de la Région en charge de l’aménagement du territoire, des politiques contractuelles et du Très Haut Débit, présentera l’action régionale en matière de THD. Son intervention sera suivie d’un atelier et d’une conférence.

Programme détaillé du colloque du 9 novembre à Limoges :

  • 10h00 – Séance d'ouverture : Intervention de Gérard Vandenbroucke et présentation du programme régional
  • 10h30 - Présentation des activités du CREDO et du BUS de démonstration
  • 10h45 – Deux tables rondes sur « les nouveaux usages permis par le très haut débit  :
  1. Economie, territoires et transformations numériques par Alexis Mons, Directeur Général délégué d’Emakina et Président de l’ALIPTIC (le THD et les usages numériques, l’impact économique et territorial de la transformation numérique)
  2. Les Tiers- Lieux, outils d’aménagement du territoire par Pascal Defarges, Fondateur et Directeur de l’agence Retiss,

  • 14h30 – Les projets THD de Nouvelle-Aquitaine : une réelle opportunité économique et de développement de l'emploi pour les acteurs de la construction des réseaux :
  1. Quelles nouvelles infrastructures numériques THD pour le Limousin en 2025 ? Par Yan Pamboutzoglou, Directeur du syndicat mixte DORSAL.
  2. La parole aux collectivités de Dorsal : les membres historiques du syndicat mixte présentent leur politique d’aménagement numérique.

 

Le jeudi 10 novembre à Poitiers, Maison de la Région

En ouverture du colloque, Pascal Duforestel, conseiller régional, présentera la politique régionale THD. Son intervention sera suivie d’un atelier et d’une conférence.

Programme détaillé du colloque du 10 novembre à Poitiers :

  • 10h00 – Séance d'ouverture : Intervention de Pascal Duforestel, Conseiller régional, et Présentation du programme régional (1h00)
  • 11h00 – Atelier thématique « Les nouveaux usages permis par le Très Haut Débit » (1h30)
  • 14h30 – Les projets THD de Nouvelle-Aquitaine ; une réelle opportunité économique   et de développement de l'emploi  pour les acteurs de la construction des réseaux (2h00)

La Région Nouvelle-Aquitaine a le plaisir de vous inviter au lancement du grand chantier d'infrastructure qu’est le Très Haut Débit. Si vous êtes intéressé par l’une des trois journées, merci de vous inscrire en ligne grâce à ce formulaire.

Des contrats de concession de services pour exploiter et commercialiser le réseau

La SPL Nouvelle-Aquitaine THD, créée en mars 2015, a pour primo actionnaires les Syndicats mixtes Périgord Numérique et Lot-et-Garonne Numérique et le Syndicat d'équipement des communes des Landes.

Elle a pour mission d'assurer l'exploitation et la commercialisation des réseaux Très Haut Débit FttH (jusqu’à l’abonné) construits par ces territoires et de ceux des autres territoires de Nouvelle-Aquitaine qui en deviendront actionnaires à terme. L'objectif étant que tous les Départements qui le souhaitent puissent intégrer la SPL.

Pour ce faire, la SPL est assistée par un partenaire privé, la Société Axione, dans le cadre d'un contrat de « Concession de services » d'une durée de 16 ans.

Ce contrat sera donc signé le 7 novembre, en présence d’Alain Rousset, entre la Société Axione représentée par son Président, Pierre-Eric Saint-André, et la SPL Nouvelle-Aquitaine THD, représentée par son Président, Mathieu Hazouard, également Conseiller Régional délégué au Très Haut Débit et à l'économie numérique.

Et les trois primo actionnaires, représentés par leurs Présidents, concluront chacun avec la SPL leur contrat d'affermage qui fixe les conditions dans lesquelles la SPL exerce sa mission pour le compte de ces territoires.

Un bus pour expliquer la fibre optique

Un bus expliquant ce qu’est la fibre optique sera présent à ces trois dates :
-    le 7 novembre à Bordeaux à l’Hôtel de Région ;
-    le 9 novembre à Limoges à l’Hôtel de Région ;
-    le 10 novembre à Poitiers sur la Place Notre Dame.

Il s’adresse aux participants du colloque mais aussi au grand public intéressé par la question de la fibre optique.

Développé par le Cercle de Réflexion et d’Etude pour le Développement de l’Optique (CREDO), en partenariat avec la Mission France Très Haut Débit, la Caisse des Dépôts, les écoles d’ingénieur Télécom SudParis, Télécom Saint-Etienne, des industriels Français et Européens et plusieurs Start-up, le bus baptisé « La Fibre en Mouvement » permet de mieux comprendre le fonctionnement d’un réseau optique, tester les applications, découvrir les nouveaux usages et les potentialités portées par le Très Haut Débit : télémédecine, télétravail, téléformation et territoires intelligents.
Véritable outil pédagogique itinérant, il sillonne la France depuis son lancement en août 2015, à la rencontre d’élus, d’acteurs du Très Haut Débit et du grand public.

RIP ? KESAKO ?

En engageant 229 millions d’euros sur 5 ans, la Région prévoit de construire un Réseau d’Initiative Publique (RIP) et installer la fibre optique dans les zones délaissées par les opérateurs privés, c’est-à-dire des zones plutôt rurales et éloignées des grandes villes. Aller là où les opérateurs privés n’investissent pas, c’est tout l’engagement de la Région Nouvelle-Aquitaine !

Un RIP, qu’est-ce que c’est ?

Les collectivités ont obtenu le droit de construire des réseaux pour amener la fibre optique au plus près des habitants, les Réseaux d’Initiative Publique (RIP), et de les mettre à la disposition des Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI). Ces réseaux de fibre optique viennent en complément des réseaux privés et accélèrent ainsi la couverture des territoires non desservis par les opérateurs privés. Les RIP s’appuient sur des entreprises qui interviennent dans le déploiement, l’exploitation et la commercialisation de ces infrastructures. Grâce aux RIP, les collectivités dotent de manière durable les territoires les plus éloignés d’infrastructures identiques à celles des métropoles.