Aller au contenu principal
  1. La Nouvelle-Aquitaine décolle pour le Bourget
Salon du Bourget © Région Nouvelle-Aquitaine Dassault Aviation - K. Tokunaga

La Nouvelle-Aquitaine décolle pour le Bourget

Pour la 52e édition du Salon du Bourget, du 19 au 25 juin 2017, la Région arrive en force. Sous la bannière d’Aerospace Valley, 140 entreprises, dont 66 de Nouvelle-Aquitaine, auront l’occasion de faire connaître leur savoir-faire à l’international,  accompagnées par l'Agence de Développement et d'Innovation de la Nouvelle-Aquitaine - ADI Nouvelle-Aquitaine.

Le Bourget

19 juin 2017 - 0h00
25 juin 2017 - 23h59
Le Bourget, France

Avec 70 000 emplois directs et 900 établissements industriels, la Nouvelle-Aquitaine est  la troisième Région aérospatiale de France, générant 6 milliards d’euros de chiffre d’affaires, dont 60 % à l’export. Deuxième Région d’implantation des forces armées, elle occupe également une place majeure pour la défense et les industries d’armement.
Unie à la Région Occitanie au sein du pôle de compétitivité Aerospace Valley, elles forment le premier bassin d’emplois français dans les domaines aéronautique, espace et systèmes embarqués, soit plus de 1 700 entreprises et 140 000 emplois industriels. 
Si la filière se porte bien, si les carnets de commandes sont pleins pour les dix années à venir, le contexte de compétition internationale n’autorise cependant pas à se reposer sur ses acquis. Pour maintenir sa position, et ancrer les emplois de façon durable dans un écosystème dynamique, la Région veut donc contribuer à consolider la filière. Comment ? Par la structuration du tissu industriel et l’anticipation de ses mutations.

Aérocampus, pôle de référence international

"Le prix d’un avion se décompose en un tiers lors de l’acquisition, les deux autres tiers tout au long de sa vie", rappelle Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. "Il ne suffit pas de vendre des avions, il faut aussi en assurer la maintenance." En regroupant toutes les voies de formation, initiales et continues, liées à la maintenance, l’Aerocampus de Latresne propose depuis 2011 un accompagnement de la filière aéronautique unique en Europe. De grands groupes tels que Dassault, Thales ou Airbus Helicopters sont implantés sur le site, renforçant l’attractivité de la nouvelle région. Un mouvement qui va se poursuivre avec le développement d’un nouveau pôle à Mérignac. Et la signature de partenariats internationaux sur le Salon du Bourget

La Nouvelle-Aquitaine et l'aérospatial
La Nouvelle-Aquitaine et l'aérospatial © Région Nouvelle-Aquitaine

Structurer la filière

Un objectif phare de la grande Région est d’organiser le tissu industriel des secteurs aéronautique, spatial et défense pour assurer la montée en puissance des PME. Car si ces dernières représentent une force en terme de savoir-faire, leur statut de sous-traitant les fragilise en les exposant aux à-coups du marché. "Si nous ne voulons pas que le monde de l’aéronautique fasse comme celui de l’automobile, il faut changer le paradigme", poursuit Alain Rousset. Il s’agit donc de sécuriser leur chiffre d’affaires, de développer leurs capacités d’innovation et de structurer la filière autour de grands groupes, d’ETI (entreprises de taille intermédiaire) et de PME, de sorte que les emplois industriels soient ancrés localement. "L’industrie a le facteur multiplicateur de richesse et d’emploi le plus important sur le territoire. Un emploi industriel, ce sont quatre emplois indirects. Cette stratégie est le fil rouge de l’action de la Région", précise Alain Rousset. 
Un développement de la compétitivité opérationnelle des entreprises qui entre notamment dans le cadre du programme Usine du futur porté par la Région. Son objectif pour 2020 : engager 600 entreprises dans un processus d’amélioration continue et de transformation numérique. 

Développer des dynamiques d’innovation

Autre levier d’action et non des moindres, les collaborations entre secteurs visant une fertilisation mutuelle, les recherches des uns enrichissant les innovations des autres. Le salon du Bourget sera d’ailleurs l’occasion de la signature du partenariat Pharos 2.0 entre le pôle Aerospace Valley et le nouveau 
pôle Route des lasers et des hyperfréquences. Dans un même ordre d’idée, un partenariat "Composites pour 
l’aéronautique, le spatial et le stockage d’hydrogène" sera également signé entre la Région et Stelia Aerospace Composites, ouvrant la voie à de nouveaux projets. 
Contrats pour les entreprises de Nouvelle-Aquitaine, collaborations engagées à l’échelle régionale, cette nouvelle édition du Salon international de l'aéronautique et de l'espace s’annonce féconde.

Au Programme

Mardi 20 juin

Mercredi 21 juin

Des petits déjeuners thématiques

Dès 9 h sur le stand commun 

En savoir plus

sur le site du Salon du Bourget

sur le site de ADI Nouvelle-Aquitaine