Aller au contenu principal
  1. Inauguration de la MÉCA
Meca © laurianghnitoiu

Inauguration de la MÉCA

Le vendredi 28 juin, la Région Nouvelle-Aquitaine inaugure la MÉCA (Maison de l’économie créative et de la culture en Nouvelle-Aquitaine) à Bordeaux, dès 18 heures. Au programme : concerts gratuits 100 % région, casse-croûte néo-aquitain et buvettes.

Parvis Corto Maltese

28 juin 2019
- 18h00 à 1h30  Quai de Paludate - Bordeaux

Rendez-vous est donc pris pour ce vendredi 28 juin pour inaugurer ce lieu hybride de la création artistique autour du spectacle vivant, du cinéma, du livre et de l’art contemporain en Nouvelle-Aquitaine, unique en son genre. L’occasion de découvrir aussi une architecture audacieuse qui réunit deux agences culturelles de la Région - ALCA et OARA – ainsi que le FRAC Nouvelle-Aquitaine MÉCA.

L’accès à cette soirée d’inauguration est gratuit et ouvert à tous.

Au programme

  • 18h - Inauguration officielle
  • 19h30 – 01h30 – Concerts, scène 100% régionale avec :
The Ambassadors
The Ambassadors © dr

The Ambrassadors, Fanfare hip-hop funk (Bordeaux)

Parés de leurs costumes de cérémonie, dignes des plus prestigieuses réunions diplomatiques mondiales, The Ambrassadors déboulent pour s’afficher en ambassadeurs de la culture funk et hip-hop, défendant leurs principes fondateurs : Peace, Love, Unity & HAVING FUN. Se présentant dans un format plutôt léger pour une fanfare, ces 7 ambassadeurs compensent par un groove tranchant ! Arrangements de grands classiques du funk et du hip-hop, et compositions originales au rendez-vous.

San Salvador
San Salvador © dr

San Salvador, Polyphonie occitane (Corrèze)

San Salvador c’est un concert radical chanté à six voix, deux toms, douze mains et un tambourin. Alliant l’énergie et la poésie brute des musiques populaires à une orchestration savante, le concert est l’alchimie subtile d’harmonies vocales douces et hypnotiques sauvagement balayées par une rythmique implacable.

Formation intégralement vocale, San Salvador, a entrepris depuis plusieurs années un travail de recherche artistique autour de la polyphonie. S’intéressant davantage à une forme de renouvellement (détournement) poétique des musiques traditionnelles et du monde, plus qu’ à l’expression d’un « folklore authentique », d’un patrimoine soi-disant «sauvegardé», la musique du San Salvador saute, au contraire, de planètes en planètes.

Killason
Killason © dr

KillASon, Hip-hop (Poitiers)

KillASon, alias Marcus Dossavi-Gourdot est un rappeur, danseur et compositeur âgé de 23 ans.
Ses (hautes) influences : Dr Dre, Snoop Dog, Michael Jackson, Police et OutKast.
Look flamboyant, clips post-apocalyptiques, graphismes futuristes. Le résultat, ce sont deux EP – The Rize en 2016 et STW1 en 2017 – qui développent un son entre rugosité, frénésie et mélodies obsédantes, encensés par la presse spécialisée, notamment étrangère, puisque KillASon rappe en anglais !

Pour la danse, il fait partie du groupe Wanted Posse et Undercover avec lequel il a auparavant remporté deux titres de champion de France.
Cet artiste franco-béninois intègre à son univers une dimension visuelle singulière pour un rappeur français.

Banzai Lab
Banzai Lab © dr

Carte blanche à Banzaï Lab (Label hip-hop électro – Bordeaux)

  • Yudimah, Hip-hop
    Accompagné depuis le début de l'année par Banzaï Lab mais aussi par la Pépinière du Krakatoa, cet auteur, compositeur, beatmaker et interprète délivre un rap aux messages clairs et conscients, avec un flow qu'il n'a pas à envier aux rappeurs américains.
  • Smokey Joe DJ set, Electro hip-hop
    C'est la deuxième moitié du duo Smokey Joe & The Kid. Ses sets sont surtout hip-hop, électro en passant par la drum'n'bass et le funk, le tout mixé avec des sonorités jazzy.
  • Jean du Voyage, Electro
    Avec ce nom de scène la musique de Jean du Voyage ne pouvait être que nomade et donc universelle. Beatmaker, turntablist et DJ titré (DMC, IDA, TKO) Jean est un musicien passionné qui trimballe ses platines et ses vinyles de scènes en clubs depuis 1998. Explorateur sonore éclectique, l’intérêt qu’il porte aux différentes cultures aiguise sa sensibilité aux rythmes et aux respirations de notre planète, inspire et influence sa musique. Les productions sont maîtrisées, précises et reflètent son insatiable curiosité
  • Noke, Electronica
    C’est au début des années 2000, en explorant les bacs à disques de son père que NOKE a découvert les artistes qui marqueront son empreinte musicale. De Nuyorican Soûl à Mount Kimbie, en passant par des artistes plus contemporains tels que Nicolas Jaar et Superpoze, le producteur bordelais ne tari pas d’éloges envers les musiciens qui l’influencent.
    Mélange de mélodies numériques, au beat très droit et de textures plus organiques enregistrées dans la nature ou en milieux urbains, l’œuvre de NOKE est unique.
    Dernier EP « Fields », sorti en 2018 sur le label bordelais « Banzaï Lab » !

Dj sets

  • Coconut Music
    Célébrer l'exotisme et la pop, le beau et le surprenant... Depuis ses débuts, Coconut Music s'aventure hors des sentiers battus à la recherche de pépites sonores et d'artistes atypiques. Coconut Music Festival, Coconut Party ou soirées plus intimistes : pour charmer vos oreilles, l'association saintaise convie tropiques et palmiers tout au long de l'année.
  • Collectif Moï Moï
    Faire s’amuser, aimer, chanter et rêver les quelque 9 000 festivaliers, tel a été l’objectif du collectif Moï Moï, à l’origine de ce festival alternatif qui célèbre cette année sa 10ème et dernière édition. Les organisateurs à l’origine ont voulu redynamiser la ville culturellement parlant en cette fin d’août et « emmener les gens vers l’art contemporain et la musique dans un contexte ultra populaire ». Et défendre des valeurs plutôt claires : du love, de la musique et de l’art, en toute simplicité.
Infos pratiques

Parvis Corto Maltese
Quai de Paludate
Bordeaux

Accès libre

Voir le site Internet de la MÉCA