Aller au contenu principal
  1. Chansons & Mots d’Amou, sous les platanes de la Chalosse
Chansons et mots d'Amou, sous les platanes de la Chalosse © Mylène Eytier

Chansons & Mots d’Amou, sous les platanes de la Chalosse

Gaieté et fantaisie seront les maîtres-mots du festival de chansons et littérature francophones « Chansons & Mots d’Amou » qui se déroule du 3 au 5 aout dans le charmant village landais.

03 août 2018 - 0h00
05 août 2018 - 23h59

Sous les platanes, entre les arènes et l’église romane d’Amou, en bord du Luy du Béarn, le lieu est une invitation à la flânerie, aux discussions et un hommage à l’art de vivre gascon. Rien d’étonnant que cette charmante petite commune landaise du sud de la Chalosse ait été choisie par le couple Arbon, professionnels du spectacle vivant, pour lancer en 2012 la première édition du festival Chansons & Mots d’Amou.

Après une vie passé dans l’édition, directrice générale au sein d’Hachette Filipacchi pour Claudine Plas-Arbon, et à la tête de Flammarion pour Jean-Pierre dit « Arbon », ils ont décidé de changer de vie pour se consacrer à leurs deux passions communes : la chanson francophone et la littérature. Mais aussi la joie de vivre en Chalosse. « Nous avons fait beaucoup de festivals dans notre seconde vie et nous avons développé un répertoire de 300 chansons et une trentaine de spectacles. C’est cela qui nous a donné envie de créer un festival proche du public et très ancré sur le territoire », explique Claudine Plas-Arbon.

Gaité et fantaisies

Le couple est alors très bien accueilli par les collectivités locales qui voient d’un très bon œil le fait d’animer le territoire dans cette partie de la Chalosse. « Le propos était de relier la chanson francophone et la littérature. La chanson c’est l’esthétique dominante, mais nous voulions décloisonner tous les genres en allant chercher ce qui va correspondre au thème choisi pour chaque édition. » Si le couple a décidé de lancer le festival en Chalosse, c’est pour « son art de vivre qui est aussi une joie de vivre. Le nom du festival dit qui on est et ce que l’on fait. Amou, c’est d’ailleurs Amour en gascon, sans le « r ». Sans en avoir l’air ». Une joie et un jeu de mots prompt aux chansons, que l’on retrouvera dans la thématique traitée cette année, du 3 au 5 aout, avec « gaieté, fantaisie et toutes ces sortes de choses ».

Un festival d’amour des mots qui sera ouvert par Juliette, digne héritière des frères Jacques et de la gauloiserie rabelaisienne. Marraine de l’année, un platane sera baptisé à son nom.
Car si la Chalosse n’a pas été choisie par hasard, il en va de même pour le village d’Amou. « L’esprit du festival est important. Sa réussite est liée à l’accord entre le contenu, les valeurs portées par l’association qui organise le festival et le lieu. C’est-à-dire l’authenticité de ce village chalossais. La beauté des arènes entourées des platanes centenaires en fait un théâtre à ciel ouvert. C’est un écrin parfait pour ce festival à la campagne que nous avons voulu créer à taille humaine, très qualitatif et ouvert vers tous. On a voulu s’ancrer dans cet écrin naturel en s’engageant à la protection des platanes avec la mairie. »
Un lieu, une ambiance et un contenu reconnus, comme en témoigne Télérama pour qui le festival est donné dans « un site idyllique ».

Bons mots et belles paroles dans un écrin de verdure

Dans ce théâtre naturel, passionnés de belles lettres et de chansons francophones se succéderont dans la convivialité landaise pour 27 spectacles et animations (concerts, spectacles musicaux, lectures, ateliers, conférences, café chanson,…)

Le public partagera l’humour percutant de François Morel, écoutera Bobby Lapointe chanté par Mathieu Boulet, entendra la voix de Marie-Christine Barrault, pourra rire aux jeux de mots de Wally ou redécouvrir la modernité de Rabelais avec Vincent Roca.
Et bien d’autres moments de gaité à retrouver sur le site du festival.