Aller au contenu principal
  1. L’ADIALPC, nouvelle agence régionale de développement et d’innovation

L’ADIALPC, nouvelle agence régionale de développement et d’innovation

L’agence régionale de développement et d’innovation Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (ADIALPC) issue de la fusion d’Aquitaine Développement Innovation, de Limousin Expansion, et des activités correspondantes de l’Agence Régionale de l’Innovation et du Pôle des Éco-Industries de Poitou-Charentes est née officiellement le 02/06/2016 lors de son assemblée générale extraordinaire.

Sommaire
  1. Une décision en faveur du développement économique de la grande Région
  2. Proximité et accompagnement
  3. Des entreprises témoignent

Une décision en faveur du développement économique de la grande Région

Suite au vote de la création de la nouvelle agence régionale dédiée à l’innovation en région par les élus du Conseil régional lors de la séance plénière du 13 avril 2016, Alain Rousset a présidé dès le vendredi 15 avril l’assemblée générale constitutive de l’Agence de Développement et d’Innovation Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (ADIALPC), suivie de son premier conseil de surveillance.

Proximité et accompagnement

Cette grande agence, comptera 84 collaborateurs experts répartis sur 5 implantations : Bordeaux, La Rochelle, Limoges, Pau et Poitiers. Dotée d’un budget prévisionnel de 8,96 M d’euros, financé à 91 % par le conseil régional et le FEDER, la nouvelle structure, qui vise 700 adhérents fin 2016, sera en charge

  • d’accompagner les projets innovants des entreprises régionales,
  • de booster l’attractivité du territoire, ses filières émergentes et ses clusters,
  • d’animer les réseaux régionaux et de mettre en œuvre des projets territoriaux.

Ce maillage territorial sera conforté par une étroite coopération de terrain avec les équipes du Conseil régional et le développement de partenariats avec les acteurs locaux (chambres consulaires, pôles de compétitivité, clusters, fédérations professionnelles, techniciens des communautés d’agglomération ou de communes).

 

 

Infographie ADIALPC

 

Des entreprises témoignent

Lors de l’assemblée générale extraordinaire,  la nouvelle grande agence entrera déjà dans le vif du sujet en mettant sur le devant de la scène 3 entreprises du territoire ayant bénéficié de l’accompagnement régional

  • Sunna Design, basée à Blanquefort (Gironde) est un spécialiste en éclairage public solaire adapté aux milieux contraignants. Depuis sa création il y a 4 ans, cette entreprise connaît un développement rapide sur un certain nombre de marchés, notamment africains. En permanence dans l’innovation, Sunna élargit son offre d’éclairage, avec notamment de nouvelles solutions basées sur l’addition de fonctionnalités complémentaires intelligentes.
  • Start-up pionnière dans le domaine de l’électronique organique imprimée, la société Isorg initialement basée à Grenoble (Isère), a choisi la Technopole Ester de Limoges (Haute-Vienne) pour installer sa première ligne de production, dans l’objectif de créer un pôle de l’électronique imprimée en France. Ce projet pour lequel elle a levé plus de 6 millions d’euros en 2014 puis 7,9 millions d’euros en 2015, représente un investissement total de 20 millions d’euros. La production industrielle est envisagée pour le second semestre 2016. Une quarantaine de créations d’emplois est annoncée. Cette entreprise au fort potentiel de développement était aussi lauréate du « Prix de l’Industrie 2015 ».
  • L’entreprise rochelaise (Charente-Maritime) Valbiotis intervient dans le secteur de la recherche-développement en biotechnologie. Sa plateforme R&D est spécialisée dans les pathologies métaboliques chroniques pour lesquelles il existe des besoins médicaux non satisfaits. Valbiotis a conclu une première levée de fonds fin 2014 et remporté le prix de l’innovation du ministère de la recherche français I-LAB 2015. Plus de 8 applications préventives ou thérapeutiques issues de ses deux premiers programmes de recherche sont en cours de développement.

Le site de l'agence : www.agence-alpc.fr