Aller au contenu principal
  1. Le très haut débit pour tous
Le THD pour tous © Pixabay

Le très haut débit pour tous

L’objectif d’une couverture du territoire en Très Haut Débit est un engagement fort de la Région. Il s’agit de doter le territoire d’infrastructures numériques de pointe pour favoriser la compétitivité et l’innovation des entreprises et un accès à des services à haute valeur ajoutée pour le plus grand nombre en tous points du territoire.

Pour mener à bien cet objectif ambitieux, la Région se donne les moyens et engage 229 millions d’euros sur 5 ans pour financer 1,2 millions de prises de fibre optique à l’abonné (FttH), via un Réseau d’Intérêt Public (RIP). La Région consacrera son action aux territoires oubliés par les opérateurs privés.

Par ailleurs, la collectivité soutiendra des opérations de montée en débit sur l’ADSL, lorsqu’elles seront réalisées en tant qu’étape vers le raccordement de tous les foyers en fibre optique.

La Région au rendez-vous de l’aménagement du numérique

 « Lycéens, apprentis et étudiants, familles, entrepreneurs, acteurs du tourisme, médecins, agriculteurs et indépendants… tous expriment le besoin d’infrastructures capables de répondre aux outils numériques d’aujourd’hui et aux pratiques de demain. Les élus locaux ont compris qu’il s’agissait de la condition de l’attractivité des territoires. Le déploiement du Très Haut Débit sera l’un des chantiers majeurs des prochaines années. Il est indispensable au développement économique et à l’emploi, essentiel pour la vie quotidienne des habitants de la Région.
C’est notre rôle d’aménageur de s’y engager. Nous prenons nos responsabilités. »

Alain Rousset
Président de la Région Nouvelle-Aquitaine

Sommaire
  1. L’action publique, une chance pour nos territoires
  2. L’exploitation et la commercialisation du réseau par Nouvelle-Aquitaine THD
  3. Le Très Haut Débit, pour quels usages ?

L’action publique, une chance pour nos territoires

Le déploiement du Très Haut Débit par les initiatives privées ne permet pas de couvrir le territoire de manière homogène et reste cantonné aux zones urbaines. Seules les collectivités territoriales, fortement investies, peuvent garantir le maillage territorial de la fibre jusque dans les zones non desservies, grâce aux réseaux d’initiative publique (RIP). La Région investit d’ores et déjà 229 millions d’euros sur 5 ans pour équiper le plus grand nombre de foyers en fibre optique.

  • un aménagement équilibré du territoire

L’action privée sur le Très Haut Débit couvre moins de 38% de la population concentrée sur 9% du territoire, essentiellement des zones d’habitat dense et urbain. L’action régionale est donc indispensable pour réduire les inégalités numériques du territoire, couvrir les zones non desservies et raccorder le plus de foyers possibles à la fibre optique. Pour les territoires ruraux, le Très Haut Débit permet de réduire les distances en dotant les populations éloignées des principales zones desservies par la fibre optique.

  • le maintien d’une économie locale compétitive

Le déploiement du Très Haut Débit est indispensable pour dynamiser ou redynamiser l’économie locale et répondre aux besoins sans cesse croissant des entreprises et industries. En effet, la fibre optique et ses usages concourent à la compétitivité des entreprises (en boostant l’innovation) et permettent de promouvoir l’attractivité du territoire (installation de nouvelles entreprises et activités sur le territoire).

  • l’amélioration de la qualité de vie des habitants

Grâce au Très Haut Débit, les habitants de notre région accèdent à de nouveaux espaces numériques (coworking, fablab, ateliers partagés…), au télétravail, à la e-santé (téléconsultation), à la e-formation (e-learning, Espace Numérique de Travail…), sans oublier les loisirs à la maison : télévision très haute définition, vidéo à la demande, jeux en ligne, téléchargement de musique, streaming… Autant de services qui contribuent au confort des foyers, avec des enjeux plus larges, comme le maintien d’une offre de services publics sur un territoire (e-administration).
Cette nouvelle offre de fibre optique peut également inciter des familles à choisir la Nouvelle-Aquitaine comme nouveau cadre de vie et à venir s’installer dans notre région.

  • la création d’emploi et des formations adaptées

De la pose des câbles à l’installation et la mise en service, en passant par le raccordement ou encore la maintenance des réseaux, ce chantier d’envergure de la fibre optique fait émerger de nouveaux besoins. Ainsi, ce sont plus de 3 400 emplois qui vont être mobilisés dans la filière en 5 ans. Tous ces emplois correspondent à des qualifications spécialisées et nécessitent d’adapter la formation pour répondre aux besoins des entreprises. Par exemple, le Centre de Formation des Apprentis (CFA) Ducretet Aquitaine (Lormont - 33), soutenu par la Région, propose des formations d’installateur de réseaux câblés de communication (IRCC) et de technicien de réseaux câblés de communication (TRCC).

Quel financement pour ce chantier d'envergure ?

Le coût total de l'aménagement numérique du territoire en très haut débit s'élève à 1,2 milliard d'euros sur 5 ans :

THD, retenez l’essentiel !

La Région investit 229 millions d'euros dans le THD
La Région investit 229 millions d'euros dans le THD © Vanksen
1,2 millions de prises fibre optique seront installées d'ici 2021
1,2 millions de prises fibre optique seront installées d'ici 2021 © Vanksen
100% du territoire sera couvert en THD d'ici 2030
100% du territoire sera couvert en THD d'ici 2030 © Vanksen
3 400 emplois seront mobilisés
3 400 emplois seront mobilisés © Vanksen
Qu’est-ce qu’un Réseau d’Initiative Publique (RIP) ?

Les collectivités ont obtenu le droit de construire des réseaux pour amener la fibre optique au plus près des habitants, les Réseaux d’Initiative Publique (RIP). Elles les mettent à la disposition des Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI). Ces réseaux publics de fibre optique viennent en complément des réseaux privés et accélèrent ainsi la couverture des territoires non desservis par les opérateurs privés.
Les RIP s’appuient le plus souvent sur des entreprises qui interviennent dans le déploiement, l’exploitation et la commercialisation de ces infrastructures.
Avec les RIP, les collectivités dotent de manière durable les territoires les plus éloignés d’infrastructures identiques à celles des métropoles.

L’exploitation et la commercialisation du réseau par Nouvelle-Aquitaine THD

Nouvelle-Aquitaine THD
Nouvelle-Aquitaine THD © Nouvelle-Aquitaine THD

Les collectivités (Région, Départements, EPCI,communes) de 7 départements* de la Nouvelle-Aquitaine se sont regroupés au sein de 5 Syndicats Mixtes numériques (Charente Numérique, Syndicat d’Equipement des Communes des Landes, DORSAL Limousin, Lot-et-Garonne Numérique, Périgord Numérique) afin de créer un réseau de fibre optique en propriété publique, et ainsi maîtriser le rythme et les zones de déploiement, et compenser l’actuelle action privée.

* Creuse, Corrèze, Haute-Vienne, Charente, Landes, Lot-et-Garonne et Dordogne

Nouvelle-Aquitaine THD, créée en mars 2015, regroupe aujourd’hui ces 5 Syndicats mixtes et a pour mission d’exploiter et commercialiser ces réseaux très haut débit publics auprès des fournisseurs d’accès Internet.

L’intérêt de Nouvelle-Aquitaine THD est, tout en gardant la maitrise de l’aménagement numérique aux collectivités, de garantir une optimisation des frais d’exploitation par la mutualisation et une taille critique de commercialisation pour peser dans les négociations avec les Fournisseurs d’Accès à
Internet.

Une organisation partenariale

Une organisation partenariale
Une organisation partenariale © Fluorescence

Le Très Haut Débit, pour quels usages ?

Que les usages existants soient améliorés ou que des nouveaux usages émergent grâce au Très Haut Débit et à la fibre optique, ce qui est fondamentalement nouveau, c’est que dès lors qu’une famille ou une entreprise bénéficie d’un tel raccordement, elle aura accès de manière identique à tous ces services quelle que soit sa localisation géographique. Les barrières techniques et de distances propres aux réseaux traditionnels sont enfin rompues.

Le THD à la maison
Le THD à la maison © Shutterstock

A la maison :
Ce n’est que le début de la multiplication des sollicitations faites à toutes les générations, ludiques ou à vocation commerciale et qui recourent massivement aux contenus audio-visuels de qualité : jeux vidéo, télévision très haute définition, musique en streaming, téléchargements… Les télétravailleurs peuvent également accéder à leur environnement de travail, depuis chez eux.

Le THD en entreprise
Le THD en entreprise © Shutterstock

En entreprise :
Grâce à la fibre, les entreprises améliorent leur fiabilité et leur compétitivité : sauvegarde et restauration rapide de leur activité sur sites distants, sécurisation des données, téléchargement et installation rapide de mises à jour de logiciels métier et de catalogues de données, transmission rapide d’information à leurs clients, transfert de fichiers volumineux, partage de documents, plates-formes collaboratives, mise en réseau…

Le THD en entreprise
Le THD en entreprise © Françoise Roch

Dans un tiers-lieu :
Les tiers-lieux, espaces de travail partagés, par leur multiplication, répondent à la demande de plus en plus croissante de lieux mis à disposition de personnes éloignées de leur lieu de travail par exemple.

Le THD dans l'administration
Le THD dans l'administration © Fotolia

Dans les services publics :
L’e-administration répond à une demande forte des citoyens et oblige les services publics à moderniser leur organisation.
Pour les usagers, un service d’information et de démarches en ligne ouvert 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, offre un réel avantage, que l’usager soit urbain (ne peut se rendre à un guichet sur son temps de travail) ou vivant dans le monde rural (à plusieurs kilomètres d’un guichet ouvert une demi-journée par semaine).

Le THD dans le domaine de la santé
Le THD dans le domaine de la santé © Gettyimages

En matière de santé :
La fibre optique fait émerger un bon nombre d’avantages dans le domine de la santé : réduire les distances pour permettre un accès de proximité aux soins spécialisés, faciliter le travail des professionnels de santé, améliorer l’organisation dans la prise en charge des patients, renforcer l’attrait de la médecine en équipe et en zones rurales, développer les compétences des soignants de proximité en disposant d’expertises par la télémédecine (téléconsultations, téléexpertises, téléassistance…) et en utilisant les outils du futur (objets connectés, e-learning…).

Le THD dans la formation
Le THD dans la formation © Fotolia

Dans la formation :
L’apprentissage des métiers techniques peut désormais se faire par simulations à distance, en trois dimensions, sur des matériels dont on ne peut multiplier la présence physique. De même, les serious games vont s’adapter de plus en plus aux joueurs apprenants.
Le développement du numérique dans la formation, c’est aussi permettre aux élèves d’avoir accès à leur espace numérique de travail (ENT), aux MOOC (Massive Open Online Course), au e-learning depuis chez eux ou leur établissement connecté.
La Région a également créé l’Ecole régionale du numérique qui regroupe toutes les formations pour accéder aux métiers du numérique.
En savoir plus ici.

Le THD dans le commerce
Le THD dans le commerce © Fotolia

Dans le commerce :
L’acte de vente se trouve bouleversé par le recours à des démonstrations de produits ou services en temps réel, avec possibilité d’interaction entre le vendeur et le client incluant la prise de main à distance.
La Nouvelle-Aquitaine se distingue également par des formations dédiées en e-commerce et notamment la présence de Cdiscount, leader français, qui pèse 1,7 milliard d’euros de chiffre d’affaires et 16 millions de clients.

Le THD dans le tourisme
Le THD dans le tourisme © Fotolia

Dans le tourisme :
Les acteurs du tourisme profitent des avantages de la fibre : faciliter l’organisation des vacances en amont, gagner en visibilité sur Internet, mettre en place des plates-formes de réservation, délivrer en temps réel toutes les informations nécessaires au bon séjour des touristes et augmenter les expériences des visiteurs sur le lieu même des sites touristiques (audio-guides, visites virtuelles et 3D, réalité augmentée, bornes interactives…).

C’est quoi la fibre ?

Fil en verre à peine plus gros qu’un cheveu, la fibre optique permet de transmettre des données par le biais d’un signal lumineux. Ce signal injecté dans la fibre est capable de transporter de grandes quantités de données à la vitesse de la lumière sur plusieurs centaines, voire milliers, de kilomètres.

30 fois plus rapide que l’ADSL, le niveau de débit est quasiment illimité. Cela permet donc des usages multiples et simultanément. Idéal dans les familles ou pour les entreprises.

Autre avantage de la fibre : le débit n’est pas altéré par la distance et est identique pour la réception et l’envoi de données (qualité égale dans les zones urbaines et rurales).

Le FttH est la contraction de Fiber to the Home, qui apporte la fibre jusqu’à l’abonné. La Région s’engage à développer la fibre par la construction de ces réseaux publics.

Quant au Très Haut Débit, il booste tous les échanges de flux numériques multimédia. Il permet d’envoyer et de recevoir très facilement de très gros fichiers : vidéos, photos, documents, musique… en haute qualité.