Aller au contenu principal
  1. Les tiers-lieux
Les tiers-lieux, une vie au travail © Françoise Roch

Les tiers-lieux, une vie au travail

Le développement de la fibre optique permet d’amplifier les usages numériques, comme le travail à distance, avec des outils et services numériques performants, notamment dans des espaces de travail partagés et collaboratifs près de chez soi, les tiers-lieux. Dans leurs différentes formes, les tiers-lieux répondent aux besoins nouveaux d’une population d’indépendants, télétravailleurs, entrepreneurs, TPE… mobiles en milieux rural, périurbain et urbain.

Sommaire
  1. Un soutien régional pour développer les tiers-lieux
  2. Un phénomène nommé tiers-lieu
  3. Les tiers-lieux en infographies
Carte Tiers-Lieux

Voir en plein écran

Un soutien régional pour développer les tiers-lieux

La Région Nouvelle-Aquitaine se mobilise en faveur des tiers-lieux pour mieux répondre aux besoins nouveaux d’une population mobile en milieux rural et péri-urbain. Elle poursuit ainsi le travail déjà engagé par les 3 anciennes Régions depuis plusieurs années en mettant en place l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) Tiers-Lieux 2017-2018.

  • Quels sont les objectifs de cet AMI ?

La Région avec ses partenaires privés et publics souhaite accompagner la mise en place de 300 tiers-lieux sur le territoire d’ici 2020, dans l’objectif d’un maillage de proximité permettant à chaque néo-aquitain d’avoir un tiers-lieu à moins de 20 minutes de chez lui.

Avec 190 espaces ouverts en septembre 2017, près de la moitié des 110 nouveaux espaces devraient pouvoir être soutenus par la Région en 4 ans.

Elle lance pour cela son appel à manifestation d’intérêt Tiers-Lieux 2017 – 2018 qui vise à soutenir 2 types de projets :
> l’aide à la création ou au développement de tiers-lieux sur l’ensemble des territoires de la région ;
> le soutien à des projets de dimension infrarégionale ou régionale visant à structurer et promouvoir les offres locales de tiers-lieux.

  • A qui s’adresse cet AMI ?

Associations, entrepreneurs, collectivités territoriales, structures de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS), organisations publiques et d’intérêt public.

L’AMI est ouvert en continu du 1er janvier 2017 au 1er octobre 2018.

Pour candidater à l’AMI, c'est par ici

Un phénomène nommé tiers-lieu

A l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine, ce sont près de 1 million d’actifs qui se déplacent chaque jour de plus de 30 km pour aller travailler, un quart d’entre eux utilisant régulièrement les transports en commun.  

L’émergence de tiers-lieux comme les espaces de travail partagés, les laboratoires de fabrication, les lieux de médiation numérique, de formation et d’acculturation au numérique sont des relais de proximité pour des populations hétérogènes. Ils répondent à ce besoin d’accueillir ces nouvelles formes de travail et de vie sociale en leur offrant un environnement créatif propice à la production, à la réflexion, aux échanges et à la convivialité.  

On peut distinguer principalement deux types de tiers-lieux, pouvant se combiner :

  • l’espace de travail partagé ou coworking est un lieu de travail partagé où les utilisateurs louent un bureau pour une durée donnée (à l’heure, à la journée, au mois…). L’espace de travail partagé doit être animé par sa communauté et être un réel pôle de vie.  Si le travail est le point d’entrée, l’accueil d’autres fonctions est fréquent (services liés au territoire : conciergeries d’entreprises, café, relai AMAP, formations…) ;
  • l’atelier de fabrication ou fablab est un espace où sont mis à disposition des outils pour la conception et la réalisation d'objets, notamment numériques : imprimantes 3D, machines-outils pilotées par ordinateur, outils de créativité…  Le fablab est un espace de construction collaborative qui s'adresse aux entrepreneurs, aux designers, aux artistes, aux bricoleurs, aux étudiants qui veulent passer rapidement de la phase de concept à la phase de prototypage.

La Région avec ses partenaires privés et publics souhaite accompagner la mise en place de 300 tiers-lieux sur le territoire d’ici 2020. Elle lance pour cela son appel à manifestation d’intérêt Tiers-Lieux 2017 – 2018.

Tiers-lieux Agrandir l'image
Tiers-lieux © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch
Tiers-lieux Agrandir l'image
Tiers-lieux © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch
Tiers-lieux Agrandir l'image
Tiers-lieux © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch
Tiers-lieux Agrandir l'image
Tiers-lieux © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch
Tiers-lieux Agrandir l'image
Tiers-lieux © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch

Les tiers-lieux en infographies

Depuis 2012, ce sont 65 projets de tiers-lieux qui ont été soutenus à l’échelle de la Région, à hauteur de 2,7 millions d’euros. Ils s’inscrivent dans les quelques 160 espaces ouverts à fin 2016. L’aide régionale moyenne est de l’ordre de 56 000 € par projet, soir 30% du besoin de financement sur 2 ans.

Partout à moins de 20 minutes de chez soi
Désormais c’est de maillage de proximité dont il s’agit : la Nouvelle-Aquitaine prévoit un réseau réparti d’environ 300 espaces de coworking et/ou fablabs collaboratifs en 2020. Près de la moitié des 140 nouveaux espaces devraient pouvoir être soutenus par la Région en 4 ans.

Petit tour d’horizon en chiffres et en graphiques des tiers-lieux néo-aquitains

 

Vous pouvez aussi télécharger la brochure consacrée aux tiers-lieux ici ou le poster des tiers-lieux de Nouvelle-Aquitaine ici