Aller au contenu principal
  1. Des filières porteuses pour l’économie sociale et solidaire
La gestion des déchets © Nouvelle-Aquitaine/Guillaume Fontaine

Des filières porteuses pour l’économie sociale et solidaire

La prévention et la gestion des déchets sont des vecteurs d’activités qui constituent des opportunités de développement pour les acteurs de l’économie sociale et solidaire.

Sommaire
  1. Les acteurs de l’ESS et la filière déchets
  2. Retour sur la journée du 29 mai sur la prévention des déchets

Les acteurs de l’ESS et la filière déchets

La région est l'échelon privilégié où se dessine (élaboration et suivi du Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets) et où s’anime la nouvelle politique territoriale des déchets.

La réduction et la gestion des déchets constituent une filière d’activité dynamique et innovante qui intéresse particulièrement les acteurs de l’ESS, fournissant des emplois non délocalisables.

Dans le cadre de cette animation territoriale de proximité, la Région souhaite offrir à chaque acteur régional concourant à la politique « déchets » l’opportunité d’être « porteur » de nouvelles dynamiques territoriales. Faire des déchets une opportunité du développement économique des acteurs de l’ESS fait ainsi partie des axes prioritaires du Plan Régional de Prévention et de Réduction des Déchets.

Retour sur la journée du 29 mai sur la prévention des déchets

La Région Nouvelle-Aquitaine a organisé avec l’ensemble de ses partenaires (ADEME, CRESS, AREC, ADI et DLA/ATIS), le 29 mai 2018 une journée d’échanges sur le thème de « Déchets : une opportunité de développement pour l’ESS ».

Plus de 140 participants ont participé aux tables rondes et échangé avec les acteurs intervenant dans les domaines de la prévention des déchets et de l'économie sociale et solidaire (services techniques de la Région, de l'ADEME, eco-organismes, réunis au sein de Rudologie et notamment l'Eco-Mobilier).

Les trois ateliers de l’après-midi, animés par le partenariat régional (CRESS, ADI , ATIS/DLA), ont permis aux participants d’apporter leurs témoignages et d’échanger leurs bonnes pratiques.

A consulter pour aller plus loin