Aller au contenu principal
  1. Gestion des déchets et économie circulaire
Gestion des déchets et économie circulaire © Nouvelle-Aquitaine/Françoise Roch

Coordonner la gestion des déchets et développer l’économie circulaire

La Région assure la construction et le suivi de la planification des déchets, depuis leur réduction jusqu’à leur valorisation, et s’engage également pour le développement de l’économie circulaire, centrée sur le recyclage et la réutilisation. L’objectif : réduire l’impact des déchets sur l’environnement.

La Région Nouvelle-Aquitaine produit 22 millions de tonnes de déchets par an, ce qui représente en une journée l’équivalent du poids de 6 Tours Eiffel. Chaque néo-aquitain produit à lui seul 652 kg/an de déchets ménagers.

Devenue le planificateur, l'animateur et l’observateur  de cette nouvelle politique, la Région est désormais l’échelon privilégié où se dessine la politique territoriale des déchets.

Elle agit pour définir une stratégie territoriale cohérente en matière de gestion des déchets et faire de l’économie circulaire un facteur de performance des entreprises et de développement des territoires. Depuis la loi NOTRe de 2015, les Régions sont responsables de la planification de la prévention et de la gestion des déchets, c’est-à-dire de la coordination et de l’animation des actions de réduction des déchets, et de la coordination de différents acteurs concernés par la gestion des déchets, qu’il s’agisse des déchets ménagers ou du BTP, dangereux ou non.

  • Un défi pour l’environnement et la société

La politique régionale en matière de déchets s’intègre à sa démarche globale pour la transition écologique et énergétique du territoire, avec un défi à relever pour réduire, gérer, recycler les déchets, et favoriser la réutilisation des ressources.

La Région a ainsi réalisé le Plan Régional de Prévention et de Gestion de Déchets, qui fixe les priorités en la matière.

  • Une opportunité pour l’économie et l’emploi

L’activité de tri et de traitement de déchets est l’une des « filières vertes » de l’économie régionale, contribuant à son dynamisme, par exemple grâce aux emplois liés au recyclage.

L’économie circulaire, qui vise à réutiliser les matières, l’énergie ou les déchets produits par une industrie, est également une opportunité de développement économique créatrice d’emploi et d’insertion, notamment pour les structures de l’économie sociale et solidaire. La Région intervient pour le développement de ce nouveau modèle économique, qui permet de limiter le gaspillage des ressources et de réduire l’impact environnemental des activités économiques.