Aller au contenu principal
  1. Un littoral riche mais fragile
Le littoral médocain de Nouvelle-Aquitaine © Nouvelle-Aquitaine

Un littoral riche mais fragile

La Région Nouvelle Aquitaine possède une façade océane de plus de 900 km, d’une riche variété de milieux. Cette côte attractive, de plus en plus habitée, doit garantir la qualité de ses environnements variés face à la population et aux activités économiques qui s’y installent, et c’est le défi que la Région Nouvelle-Aquitaine entend relever.

Sommaire
  1. Une gestion régionale des enjeux côtiers
  2. Préservons le littoral

Une gestion régionale des enjeux côtiers

Le changement climatique a un impact notable sur l’océan et le littoral. Depuis la fin du XIXe siècle, le niveau moyen de la mer s’est élevé d’environ 20 cm à l’échelle du globe. Les impacts sur les risques côtiers sont multiples : la poursuite de l’élévation de la mer, l’érosion côtière (+ 25% du littoral français métropolitain touché), la submersion marine (1,4 million d’habitants exposés) ou encore des changements des variations atmosphériques à l’échelle du bassin atlantique.

Les risques côtiers sont réels :

  • côte sableuse : la dernière étude de l’Observatoire de la Côte Aquitaine montre que l’érosion se renforce, avec des reculs moyens du trait de côte de 2,5 m/an en Gironde et de 1,7 m/an dans les Landes.

En chiffres bruts, sur la côte sableuse l’érosion chronique ainsi estimée est de l’ordre d’en moyenne 20 et 50 mètres respectivement pour les horizons 2025 et 2050. En 2050, c’est une superficie de 20,6 km2 de littoral sableux qui serait concernée, soit l’équivalent de 1873 terrains de football.

  • côte rocheuse : en 2025 et 2050, les moyennes de recul seront respectivement de l’ordre de 10 m et 27 m.

La littoralisation, c’est-à-dire la concentration croissante des populations et des activités industrielles ou touristiques, est également un défi pour la gestion durable du littoral.

Préservons le littoral

Littoral de la Nouvelle-Aquitaine
Littoral de la Nouvelle-Aquitaine © Nouvelle-Aquitaine

Pour protéger ce littoral riche et attractif, la Région met en place une politique recherchant le meilleur équilibre entre la vulnérabilité des environnements (menaces sur la biodiversité), la menace des aléas naturels (submersion, érosion) et les impacts de l’occupation humaine et économique croissante.

La Région s’engage pour la protection du littoral et adapte son action au contexte environnemental et économique de son territoire autour de 4 axes :

  • renforcer la connaissance et l’expertise sur les espèces, les espaces littoraux et le trait de côte afin d’adapter les actions d’aménagement, de gestion et de protection ;
  • consolider l’aménagement et la gestion des littoraux et des écosystèmes, en développant des partenariats avec les acteurs de la gestion environnementale (associations, Conservatoire du Littoral...), optimiser la gestion des risques côtiers par une consolidation accrue de la connaissance, essentielle pour développer la culture du risque (envisager les relocalisations des biens et personnes menacées), favoriser des projets de travaux de « lutte souple » auprès des décideurs et de la population ;
  • mener des travaux de protection les plus adaptés (valoriser des techniques de génie écologique, restaurer les milieux naturels côtiers...) ;
  • veiller à la qualité des eaux territoriales en faisant progresser la connaissance, en initiant des process techniques et des comportements innovants.

Pour en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez visionner les vidéos pédagogiques de l'Observatoire de la Côte Aquitaine en cliquant ici.