Aller au contenu principal
  1. Les paysages de Nouvelle-Aquitaine
PNR Millevaches en Limousin © PNR Millevaches en Limousin

Le paysage, une composante essentielle de notre cadre de vie

Le paysage est un élément structurant de la qualité de vie des populations, il est également l’expression d’une identité locale et d’un patrimoine. Il constitue, à ce titre, un enjeu d’attractivité pour les territoires et il devient donc un élément essentiel d’une stratégie de développement local.

Au-delà de la dimension écologique, le paysage s’aborde par des entrées géographiques, historiques, esthétiques, culturelles, touristiques ou encore sociales. C’est une composante essentielle du cadre de vie des populations, dont la qualité contribue au bien être individuel et collectif.

Sommaire
  1. La Nouvelle-Aquitaine, une région aux paysages diversifiés
  2. Une nouvelle politique en faveur des paysages

La Nouvelle-Aquitaine, une région aux paysages diversifiés

La grande diversité paysagère régionale est le témoignage de l’action de facteurs naturels et/ou humains et de leurs interrelations dynamiques. Elle confère à notre territoire sa richesse et participe à son identité. Les paysages sont indissociables des milieux naturels qui les composent et des fonctions écologiques qu’ils assurent.

Les paysages décrivent l’évolution des territoires au fil du temps sous l’influence du milieu, des populations et de leurs activités. 

Ils sont au cœur d'enjeux majeurs :

  • la préservation de la biodiversité ; 
  • la requalification des espaces dégradés ou délaissés notamment par le mitage, la banalisation, les destructions paysagères ;
  • la lutte contre le réchauffement climatique ;
  • la transition énergétique ;
  • la construction de nouvelles relations entre ville et nature, de nouveaux équilibres entre urbanité et ruralité.
Les paysages de Nouvelle-Aquitaine
Les paysages de Nouvelle-Aquitaine © Nouvelle-Aquitaine et CREN Poitou-Charentes

Une nouvelle politique en faveur des paysages

Aujourd’hui, les menaces qui pèsent sur les « paysages » sont multiples. Elles peuvent être communes, comme la pression de l’urbanisation, le mitage urbain et la banalisation architecturale, ou propres à certains territoires sur des zones en déprise agricole ou au contraire en intensification.

Dans ce contexte et au regard des enjeux environnementaux, économiques et sociaux, l'attention aux paysages préexistants et réaménagés constitue une responsabilité forte des collectivités et justifie l'implication de la Région. L’objectif régional étant de travailler à la conciliation des fonctions économiques, sociales, écologiques, et esthétiques des paysages. 

La politique régionale en faveur des paysages de Nouvelle-Aquitaine s’articule autour de 3 axes :

  • approfondir la connaissance de nos paysages pour la mise en place d’une culture commune

L’ambition est de réaliser un état des lieux de la connaissance des paysages régionaux : identifier, référencer et synthétiser les données paysagères pour caractériser les paysages régionaux, et intégrer les grandes mutations récentes (infrastructures routières, LGV, évolution des tâches urbaines, dynamique littorale, déconstruction…). Ce premier portrait des paysages régionaux est indispensable pour comprendre la question paysagère et ses enjeux.
 

  • sensibiliser et accompagner les acteurs de l’aménagement 

La Région propose deux axes d’intervention : 

> l’accompagnement et la co-animation de la mise en réseau des acteurs du paysage : soutenir le développement, en partenariat avec la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL), d’un réseau Nouvelle-Aquitaine du Paysage, adossé aux réseaux préexistants. Il contribuera à mettre en commun des pratiques, à partager des expériences et à former les acteurs aux problématiques du paysage ;

> la mise en place d’un partenariat avec les Ecoles Nationales Supérieures du Paysage (Bordeaux, Blois, Versailles et Angers) pour la conduite d’ateliers en partenariat avec les territoires et les collectivités : faire travailler les étudiants paysagistes en région sur des thématiques variées en lien avec les grands enjeux régionaux afin de disposer de références, de contribuer à la sensibilisation tant des acteurs locaux que des apprenants.
 

  • soutenir des projets et des actions permettant d’atteindre des objectifs de qualité paysagère sur le territoire régional 

> aide à la définition d’objectifs de qualité paysagère pour le territoire : la Région propose d’accompagner ponctuellement des démarches d’élaboration de documents de type chartes ou plans de paysage portés par des territoires ruraux (hors Parcs Naturels Régionaux) qui veulent s’engager à court ou moyen terme dans des programmes d’actions opérationnels sur leur territoire ;

> mise en œuvre opérationnelle d’objectifs de qualité paysagère : la reconstitution de trames arborées sera soutenue pour répondre aux enjeux de continuités écologiques (reconstitution de maillage bocager) dans le cadre de la politique régionale Trame Verte et Bleue mais également en milieu agricole à l’aide de l’activation des mesures agro-écologiques sur le territoire. En complément, la Région propose d’accompagner spécifiquement des projets de plantation (arbres en alignement ou en repère dans le paysage, plantations visant à préserver la qualité de l’eau sur des zones de captage, plantations en rupture de pente, vergers de variétés anciennes, etc..). Un appel à projets spécifique sera initié pour soutenir ces initiatives ;

> accompagnement des opérateurs de l’arbre et de la haie hors forêt : ces structures généralement associatives jouent un rôle majeur sur le territoire (sensibilisation et formation de tous les publics, accompagnement technique des porteurs de projets ou encore expérimentation) ;

> utilisation de végétaux d’origine locale pour favoriser l’émergence et le développement d’une filière économique locale : les végétaux d’origine locale constituent une réponse concrète pour restaurer ou réhabiliter les écosystèmes et les paysages perturbés par les activités humaines, y compris en zone urbaine.