Aller au contenu principal
  1. Les Conservatoires d’Espaces Naturels
Les Conservatoires d’Espaces Naturels de Nouvelle-Aquitaine © Pixabay

Les Conservatoires d’Espaces Naturels : connaître, protéger, gérer, valoriser et animer

La Région Nouvelle-Aquitaine travaille aux côtés des Conservatoires d’Espaces Naturels, qui depuis le  début des années 1990 s’emploient à préserver ces espaces, notamment grâce à l’acquisition de terrains et à une gestion écologique adaptée. Connaître, protéger, gérer, valoriser et animer sont les 5 mots-clés de leur action.

Depuis leur création, il y a plus de 25 ans, les trois Conservatoires d’Espaces Naturels (CEN) de la région (Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes), qui auront fusionné fin 2019, sont fortement implantés sur le territoire. Outils au service de la biodiversité et de l’économie rurale, ils œuvrent pour la préservation, la connaissance, la gestion et la mise en valeur des milieux naturels.

Leurs activités sont multiples : acquisition d'espaces naturels remarquables, travaux de génie écologique, valorisation de sites naturels, études et prestations techniques, missions d'assistance et de conseil.... Pour la gestion des sites, les CEN privilégient, dès que cela est possible, les partenariats locaux. Par exemple, ils travaillent avec plus d’une centaine d’éleveurs pour l’entretien des espaces naturels par le pâturage. 

Les trois CEN de Nouvelle-Aquitaine gèrent près de 500 sites, ils interviennent sur près de 28 500 ha et sont propriétaires de 3 000 ha. Toutes ces actions sont possibles grâce à leurs 120 salariés, spécialistes de différents domaines (scientifique, gestion des milieux naturels, inventaires naturalistes, communication...).

Ces associations sont des partenaires privilégiés de la Région Nouvelle-Aquitaine pour la préservation et la gestion des espaces naturels du territoire.
La Région en est le principal financeur (22% du budget), aux côtés des Agences de l’eau, de l’Etat, de l’Europe, des Départements...