Aller au contenu principal
  1. Tourisme

Faire de la Nouvelle-Aquitaine la Région la plus attractive

La plus grande région de France offre des paysages diversifiés et des centres d’intérêt multiples. Avec un patrimoine naturel, touristique, architectural et culturel exceptionnel, la Nouvelle-Aquitaine est la 2ème région la plus visitée par les Français. Véritable acteur du dynamisme économique de notre territoire (12,2 milliards d’euros de consommation touristique, 8% du PIB régional, 103 000 emplois…), le tourisme occupe donc une place majeure dans la politique régionale.

Sommaire
  1. Une stratégie partagée
  2. La qualification de l’offre touristique
  3. La promotion de notre territoire
  4. L’organisation et la structuration des acteurs du tourisme…
  5. … et leur professionnalisation
  6. Des événements exceptionnels en 2016
  7. Besoin d'idées de visites ?

Pour rester leader, la Région doit jouer le chef d’orchestre d’une mosaïque d’acteurs publics et privés. Le tourisme est une compétence partagée entre les collectivités, la nôtre en sera l’animatrice. Pour cela, elle conduira l’élaboration concertée d’un Schéma Régional de Développement Touristique et des Loisirs (SRDTL) intégré à nos stratégies de développement économique et d’aménagement du territoire.

Une stratégie partagée

Le SRDT dressera les lignes directrices de la stratégie de la filière tourisme en plaçant le visiteur et les professionnels au cœur de ses actions. Il sera co-construit grâce à un travail de réflexion partenarial avec tous les acteurs publics et privés concernés : Comité Régional du Tourisme (CRT), Agences Départementales du Tourisme (ADT), Offices de Tourisme (OT), Fédérations Départementales de l’Hôtellerie de Plein Air (FDHPA), Mission des Offices de Tourisme et Pays Touristiques d’Aquitaine (MOPA), Fédération Régionale des Offices de Tourisme et Syndicat d'Initiative (FROTSI)… Il s’articulera autour de plusieurs axes prioritaires, comme la qualification de l’offre, la promotion, l’organisation des acteurs du tourisme et leur professionnalisation.

La qualification de l’offre touristique

© Alban Gilbert

Qualifier l’offre, c’est adapter son accueil et ses structures à des visiteurs toujours plus exigeants et nombreux, aux comportements nouveaux, à venir découvrir notre région :

  • accroître la qualité des hébergements : dans un contexte de forte évolution des attentes et modes de consommation, accompagner leur modernisation, la prise en compte des normes d’accessibilité et sécurité et l’obtention d’écolabels… ;

  • développer un tourisme innovant pour répondre aux attentes des clientèles touristiques : transition numérique, nouveaux produits touristiques, e-tourisme... ;

  • valoriser le patrimoine et la culture : assurer le déploiement des « Petites Cités de Caractère », des « Villes et Pays d’Art et d’Histoire », des « Villes et villages fleuris »… ;

  • développer les itinérances douces : cyclables, fluviales, électromobilité… ;

  • veiller à un équilibre territorial (urbain, rural, montage et mer) en soutenant encore plus les zones touristiques rurales ;

  • soutenir des filières touristiques phares : œnotourisme, agritourisme, thermalisme et thermoludisme, préhistoire, tourisme d’affaires… ;

  • faciliter l’accès à toutes les clientèles aux vacances et aux loisirs : soutenir le tourisme social et solidaire à travers le dispositif « Tous en vacances » ;

  • renforcer notre exemplarité en matière environnementale pour un tourisme durable grâce à des démarches d’écoconstruction et écolabel européen et des projets d’éco-tourisme ;

  • accompagner les porteurs de projet et les projets touristiques structurants.

Et pour mieux connaître et comprendre l’évolution de la fréquentation et de l’offre, la Région se basera sur le travail d’étude de l’Observatoire du Tourisme (notes de tendances, chiffres-clés, bilans, études clientèles…). Il sera en mesure de proposer un diagnostic de l’expérience touristique, permettant ainsi à la Région et ses partenaires d’orienter leurs interventions, développer des produits innovants, proposer des hébergements thématisés et d’y associer des services spécifiques.

La promotion de notre territoire

© DR

Par ses actions de promotion auprès des principaux marchés porteurs, en France et à l’international, la Région valorisera son territoire, développera son attractivité et améliorera sa fréquentation touristique.

En lien avec ses partenaires publics et privés (ODT, ADT, FDHPA…), elle renforcera sa promotion touristique par une stratégie marketing liée à des destinations identitaires ou thématiques.

Le marché intérieur, c’est-à-dire au sein de notre territoire, est également une priorité : une grande partie de la clientèle touristique de la région y vit ! La Région proposera donc aux habitants des formules adaptées, attractives et innovantes, les incitant à découvrir leur nouveau grand et beau territoire.

Dans la continuité de la Loi NOTRe, la Région pilotera la fusion au minimum des trois structures qui assurent la promotion touristique pour la collectivité, les Comités Régionaux du Tourisme (CRT).

L’organisation et la structuration des acteurs du tourisme…

Le tourisme est une compétence partagée entre plusieurs acteurs couvrant tout le territoire et tous ces acteurs ont leur place dans le développement touristique. Cette multiplicité d’intervenants, aux compétences complémentaires, doit être prise en compte dans la structuration de la filière comme un atout. Afin de respecter le rôle de chacun dans cette chaîne de valeurs, la Région encouragera et accompagnera la structuration de la filière et une organisation optimisée des acteurs publics et privés du territoire (contractualisations, Appels à Projets territoriaux…).

Cette structuration doit aboutir à un engagement de tous au service d’une stratégie commune dans une optique de rationalisation des missions et des interventions.

Les différents règlements d’intervention et aides aux structures touristiques seront harmonisés d’ici fin 2016.

… et leur professionnalisation

Le secteur du tourisme a cette particularité d’être essentiellement composé de Très Petites Entreprises (TPE) et d’entreprises familiales et est fortement marqué par des emplois parfois peu qualifiés, souvent à temps partiel, et un turn-over de saisonniers important.

La formation professionnelle, également accessible aux partenaires (ADT, OT…), apparaît donc comme un levier majeur du développement qualitatif et quantitatif de l’emploi dans le tourisme.

Avec ses partenaires (MOPA et FROTSI), la Région préparera des programmes communs de formation pour les professionnels du tourisme afin de répondre au mieux à leurs besoins et à leurs attentes et à l’évolution de la clientèle.

La priorité sera donnée aux TIC ainsi qu’au marketing des entreprises (connaissances des clientèles étrangères et de l’offre locale, langues, maîtrise des outils et techniques de commercialisation en ligne…).

Des événements exceptionnels en 2016

En 2016, plusieurs sites phares de notre carte de visite touristique sont inaugurés au terme de mois ou années de chantier, soutenus par la collectivité régionale.

© Françoise Roch

La Cité du Vin à Bordeaux a enfin ouvert ses portes !

Par sa forme et ses courbes audacieuses, le bâtiment invite au voyage : du cep de la vigne au nectar qui tourne en volute dans le verre, c'est tout l'univers du vin qui se reflète sur la Garonne. La Cité du Vin à Bordeaux doit être vue avant d'être visitée !

Sur 14 000 m2, ce site unique permet de découvrir le vin sous toutes ses facettes. Petits et grands peuvent y faire l'expérience d'un parcours de visite scénarisé autour de 20 thématiques où les 5 sens sont mis en éveil. Le parcours permanent, quant à lui, privilégie une approche immersive et transforme le visiteur en acteur de sa découverte.

A découvrir également, des ateliers de dégustation, des expositions temporaires, une boutique de vins du monde, des bars à vins, un restaurant panoramique...

© Agence Terreneuve

La Cité Internationale de la tapisserie et de l'art tissé à Aubusson

La Cité internationale de la tapisserie est née de l’inscription des savoir-faire et techniques de la tapisserie d’Aubusson au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO. Elle ouvre ses portes au public le 10 juillet 2016 dans l’ancienne École Nationale d’Art Décoratif d’Aubusson. Musée, plate-forme de création contemporaine, centre de ressources, ateliers... la Cité de la tapisserie, c'est tout ça à la fois ! Les surfaces d'exposition permettent de découvrir cet art pluriséculaire et de mettre en valeur des pièces rares.  Une visite s'impose !

Lascaux IV ouvrira ses portes en décembre 2016

Un projet touristique, culturel et scientifique d’envergure au cœur de notre région est en train de se construire sur la commune de Montignac en Dordogne : le Centre International d'Art Pariétal, déjà connu sous le nom de Lascaux IV. Ce centre abritera une reconstitution quasi complète de la « Chapelle Sixtine de la Préhistoire ». Le futur bâtiment végétalisé de 8500 m² comportera non seulement une réplique à l'échelle 1 de la grotte originale mais aussi divers espaces thématiques (repère chronologiques, faune de l'époque, méthodes réalisation des fac-similés...). Ce musée ouvrira ses portes le 5 décembre 2016, retenez-bien cette date !

Besoin d'idées de visites ?

Quelques sites touristiques à découvrir parmi ceux les plus visités en Nouvelle-Aquitaine :

  • le Parc du Futuroscope
  • la ville de Sarlat
  • la dune du Pilat
  • la cité historique de Saint-Emilion
  • l'aquarium de La Rochelle
  • le site préhistorique de Lascaux
  • le zoo de la Palmyre
  • les Parcs Naturels Régionaux des Landes de Gascogne, du Marais Poitevin, de Millevaches en Limousin et du Périgord-Limousin
  • le Parc National des Pyrénées

Sans oublier, la côte Atlantique et ses îles et spots de surf, le lac de Vassivière, la vallée des peintres impressionnistes... il y en a pour tous les goûts !

Pour compléter cette liste :