Aller au contenu principal
  1. Relever les défis du changement climatique

Relever les défis du changement climatique

La Nouvelle-Aquitaine fait partie des territoires français les plus concernés par le changement climatique, avec un réchauffement moyen de +1°C depuis les années 1950. Les milieux humides, forestiers et littoraux sont particulièrement concernés, mais également les activités économiques et la vie quotidienne des habitants.

Une Région mobilisée pour atteindre les objectifs de la COP 21

La Région travaille à la fois sur l’anticipation et l’adaptation au changement climatique, afin de permettre aux acteurs économiques, aux collectivités territoriales et aux citoyens d’agir ensemble pour réduire et accompagner ses impacts.

L’échelle régionale constitue pour cela un atout, la mobilisation des acteurs du terrain étant indispensable pour parvenir à mettre en œuvre l’accord historique issu de la COP 21 en décembre 2015.

La création au sein de la Région d’un Conseil permanent de la Transition énergétique et du Climat a pour objectif de coordonner l’action des services du Conseil régional

Acclimaterra : s’adapter aux impacts du changement climatique

Constitué au cours du second semestre 2015, le Comité Scientifique AcclimaTerra est composé de 21 scientifiques académiques issus des anciens territoires aquitain, picto-charentais et limousin. Il poursuit le travail entrepris depuis 2012 par le Comité scientifique aquitain et qui a abouti à la publication d’un ouvrage de référence : Les Impacts du Changement Climatique en Aquitaine, travail inédit à l’échelle d’une région.

L’objectif : comprendre et prévoir, pour mieux agir.

AcclimaTerra regroupe des compétences complémentaires, permettant de couvrir l’ensemble des domaines suivants : Agriculture, Biodiversité, Climatologie, Economie, Histoire, Droit de l’environnement, Santé, Besoin en Energie, Urbanisme et aménagement du territoire (ville), Production végétale et animale, Sols, Qualité de l’air, Qualité de l’eau, Littoral, Pêche et ostréiculture, Montagne, Disponibilité des eaux superficielles et souterraines, Forêt, Sociologie, Politologie.

Présidé par le climatologue Hervé Le Treut (membre du GIEC), ce Comité Scientifique a adopté 3 axes de travail prioritaires :

  • Réaliser un état des lieux des connaissances scientifiques sur l’impact du changement climatique sur le territoire de la Nouvelle-Aquitaine,
  • Réaliser une veille scientifique permettant de mettre à jour les thématiques abordées dans l’étude existante et de compléter les travaux déjà réalisés,
  • Diffuser et communiquer sur l’impact du changement climatique auprès des acteurs du territoire, cette communication peut notamment se faire au travers de la diffusion de la culture scientifique via les Centres de CSTI (culture scientifique, technique et industrielle) présents sur les territoires, notamment à l'attention des entreprises et des jeunes.